Karaghiosis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karagheuz (homonymie).
Karaghiosis
Image illustrative de l'article Karaghiosis
Karaghiosis à Athènes.

Lieux d'utilisation Grèce
Manipulateurs célèbres Evgenios Spatharis

Karaghiósis ou Karagheuz[1] (en grec moderne : Καραγκιόζης) est le personnage central du théâtre d'ombres grec et turc auquel il a donné son nom ; celui-ci vient du turc Karagöz qui signifie l’œil noir. Il représente un Grec vivant dans l’Empire ottoman. Il vit dans une cabane, marche pieds-nus et habite en face du palais du vizir. Par extension, Karaghiósis fait référence à l’ensemble du théâtre d’ombre.

Origines[modifier | modifier le code]

L’art du théâtre d’ombre est d’origine orientale. Il existe plusieurs théories concernant l’apparition et la diffusion de celui-ci au Moyen-Orient, et il semble qu’il soit devenu populaire chez les Turcs musulmans au XVIe siècle.

Son arrivée en Grèce et son hellénisation datent de la fin du XIXe siècle et eurent lieu à Patras grâce au marionnettiste Dimítrios Sardoúnis ou Mímaro (1865-1902).

Le Karaghiosis en Grèce au XXe siècle[modifier | modifier le code]

Evgenios Spatharis (1924-2009) a popularisé le karaghiosis avec la création de son théâtre à Maroussi au nord d'Athènes et surtout grâce à ses apparitions régulières lors de l'émission consacrée au Karaghiosis à partir de 1980 sur la télévision publique grecque.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Karaghiosis (Καραγκιόζης) : le personnage principal
  • Aglaïa (Αγλαΐα) : sa femme
  • Kollitíri (Κολλητήρι), Koprítis (Κοπρίτης) et Pitsikókos (Πιτσικόκος) : ses trois enfants (appelés collectivement Kollitíria - Κολλητήρια lorsqu'il les appelle ensemble)
  • Bárba-Yórgos (Μπάρμπα-Γιώργος) : son oncle, qui représente le Grec des montagnes, étranger aux modes urbaines ; il est rouméliote
  • Khatziavátis (Χατζηαβάτης) : un ami turc
  • Stav́rakas (Σταύρακας) : un manga
  • Sior Dhionísios (Σιορ Διονύσιος) : un habitant de Zante à l'accent ionien
  • Morphoniós (Μορφονιός) : un homme nanti d'un nez énorme, qui croit être beau
  • L’Hébreu (Εβραίος) : un riche juif
  • Veligékas (Βελιγκέκας) : le gardien du sérail, qui frappe Karaghiósis chaque fois qu'il essaye d'y entrer
  • le vizir (Βεζύρης)
  • la fille du vizir (κόρη του Βεζύρη)

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Forme trouvée par exemple dans Alexis Zorba, Nikos Kazantzakis, p. 10. Traduit du grec par Yvonne Gauthier. Presses Pocket. 1971. (ISBN 2-266-00276-7).