Kōtoku-in

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Grand Bouddha du temple de Kōtoku-in.
Le Grand Bouddha.
Le Grand Bouddha.
Gros plan avec un pigeon pour montrer la taille réelle de la statue.
Le dos avec des fenêtres ouvertes.

Le Kōtoku-in (高徳院?) est un temple bouddhiste de la secte du Jōdo shū situé à Kamakura dans la préfecture de Kanagawa au Japon.

Le temple est connu pour son « Grand Bouddha » (大仏, daibutsu?), une monumentale statue en bronze d'Amitābha Bouddha qui est l'une des plus célèbres icônes du Japon[1].

Le Grand Bouddha[modifier | modifier le code]

Le Grand Bouddha de Kamakura est une monumentale statue extérieure en bronze d'Amitābha Bouddha située au temple de Kōtoku-in. La statue date probablement de 1252, époque de l'époque de Kamakura, d'après les registres du temple. Il se trouvait avant à la place un Bouddha géant en bois, achevé en 1243 après dix ans de travaux continus, financée par Dame Inadano-Tsubone et le prêtre bouddhiste Jōkō de Tōtōmi. Endommagée par une tempête en 1248 (le hall qui l'abritait fut détruit), Jōkō suggéra de fabriquer une autre statue en bronze, et les fonds nécessaires furent levés[2]. La statue est sûrement l'œuvre de Gorōemon Ōno[3] ou de Hisatomo Tanji[4], deux sculpteurs importants à cette époque[5]. À une époque, la statue était dorée. Il y a encore des traces d'or près des oreilles[6].

La hall qui abritait la statue fut détruit dans une tempête en 1334, fut reconstruit, puis endommagé par une autre tempête en 1369 et fut encore reconstruit[2]. Le dernier bâtiment abritant la statue fut emporté par un tsunami le 20 septembre 1498 pendant la période Muromachi[7]. Depuis, le Grand Bouddha est resté à l'air libre[7].

La statue fait environ 13 35 m de haut en incluant la base[8] et pèse environ 121 t. La statue est creuse et l'on peut visiter l'intérieur. Beaucoup de visiteurs laissent des graffitis sur les parois de l'intérieur[9]. À une époque, il y avait trente-deux pétales de lotus en bronze à la base de la statue, mais il n'en reste plus que quatre, et ils ne sont même plus à leur place originelle[10]. Un panneau devant la base dit : « Étranger, qui que tu sois et quelles que soient tes croyances, quand tu entreras dans ce sanctuaire, souviens-toi que tu foules un sol sacré par les siècles passés. Ceci est le temple de Bouddha et la porte de l'éternel, et tu dois donc entrer avec respect »[11]".

Le grand séisme de 1923 de Kantō détruisit la base sur laquelle était assise la statue, mais elle fut réparée en 1925[2]. D'autres réparations eurent lieu en 1960-1961, quand le cou fut renforcé et qu'on installa des protections contre les tremblements de terre[2].

Mensurations[modifier | modifier le code]

  • Poids; 121 tonnes
  • Taille; 13,35 m
  • Longueur du visage 2,35 m
  • Longueur de l'œil; 1,0 m
  • Longueur de la bouche; 0,82 m
  • Longueur de l'oreille; 1,90 m
  • Distance entre les deux genoux; 9,10 m
  • Circonférence du pouce; 0,85 m

Poème de Rudyard Kipling[modifier | modifier le code]

La statue est citée dans le poème Le Bouddha à Kamakura dans plusieurs versets qui préfacent le roman Kim de Rudyard Kipling (1901). Les versets furent tirés du poème du même nom que l'écrivain écrivit après sa visite à Kamakura en 1892[12].

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daibutsu, le géant de bronze, Guide Japon
  2. a, b, c et d Daibutsu: The Great Buddha of Kamakura, p. 7
  3. Frédéric, Louis. Japan Encyclopedia Harvard University Press (2005). p.755
  4. (en) Kate Tsubata, « The Great Buddha at Kamakura », The Washington Times,‎ 25 mai 2008 (lire en ligne)
  5. The New Official Guide, Japan Japan Travel Bureau (1975) p.404
  6. « Kotoku-in (The Great Buddha) », Kamakura Today,‎ 2002 Consulté le 20 septembre 2011.
  7. a et b Tsuji, Tsunamis: Their Science and Engineering, Proceedings of the International Tsunami Symposium, 1981, Tokyo, Terra Scientific Publishing (Terrapub),‎ 1983, 185–204 p. (ISBN 90-277-1611-0)
  8. "An Overview of the Great Buddha" Kotoku-in Official Website. consulté le 20 septembre 2011.
  9. Daibutsu: The Great Buddha of Kamakura, Hobundo, p. 14
  10. Daibutsu: The Great Buddha of Kamakura, Hobundo, p. 16
  11. Daibutsu: The Great Buddha of Kamakura, Hobundo, p. 18
  12. Rudyard Kipling, "The Buddha at Kamakura". consulté le 20 septembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]