Liste des Trésors nationaux du Japon (sculptures)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'une sculpture à trois faces pointant vers l'avant et des deux côtés.
Asura, sculpture classée Trésor national du Japon datant de 734

L'introduction du Bouddhisme au Japon en provenance du royaume coréen de Baekje au milieu du VIe siècle entraîne une renaissance de la sculpture japonaise. Des moines bouddhistes, des artisans et des lettrés s'installent autour de la capitale dans la province de Yamato (actuelle préfecture de Nara) et transmettent leurs techniques aux artisans locaux. Tout naturellement, les premières sculptures japonaises des époques Asuka et Hakuhō montrent de fortes influences de l'art continental et se caractérisent d'abord par des yeux en amande, des lèvres en forme de croissant tournées vers le haut et des plis dans les vêtements disposés symétriquement. L'atelier du sculpteur Tori Busshi, fortement influencé par le style des Wei du nord, produit des œuvres qui illustrent ces caractéristiques. La triade de Shaka Nyorai et le Guze Kannon au Hōryū-ji en sont d'excellents exemples. À la fin du VIIe siècle, le bois remplace le bronze et le cuivre. Au début de la dynastie Tang, un plus grand réalisme s'exprime par des formes plus pleines, des fentes longues et étroites pour les yeux, des traits de visage plus doux, des vêtements fluides et embellis avec des ornements tels que des bracelets et des bijoux. Le Shō Kannon à Yakushi-ji et le Yumechigai Kannon du Hōryū-ji sont deux exemples remarquables de sculptures de cette période[1],[2],[3].

Au cours de l'époque de Nara, 710 à 794, le gouvernement créé et soutient des ateliers appelés zōbussho, le plus important d'entre eux se trouvant dans la capitale Nara au Tōdai-ji, qui produit de la statuaire bouddhique. L'argile, la laque et le bois sont employés en complément du bronze. Stylistiquement, les sculptures sont influencées par le style Tang élevé, montrant une modélisation plus complète du corps, un drapé plus naturel et un plus grand sens du mouvement. Le Grand Bouddha et les Quatre rois célestes du Tōdai-ji, ainsi que les Huit Légions du Kōfuku-ji sont des exemples représentatifs de la sculpture de l'époque de Nara[4].

Les œuvres du début de l'époque de Heian antérieure à la moitié du Xe siècle apparaissent lourdes en comparaison des sculptures de l'époque de Nara, réalisées à partir de blocs de bois unique et caractérisées par des draperies travaillées avec une alternance de ronds et de plis fortement réduits. Du point de vue stylistique, elles s'inspirent des deux styles Tang. Au cours de l'époque de Heian, les zōbussho sont remplacés par des ateliers indépendants ou situés dans des temples, le bois devient le matériau privilégié et un styles spécifiquement japonais se fait jour. À la fin du Xe siècle, le style s'est affiné et présente une apparence plus douce et calme, avec des proportions atténuées. Jōchō est le sculpteur le plus important de cette époque et il utilise la technique yosegi dans laquelle plusieurs morceaux de bois sont assemblés pour sculpter une seule figure. Il est l'ancêtre de trois importantes écoles de la statuaire bouddhiste japonaise : les écoles Enpa, Inpa et Keiha. Le Amida Nyorai au Byōdō-in est la seule œuvre de Jōchō qui nous est parvenue[4],[5],[6]. Grâce à l'école Kei, la sculpture japonaise connaît une renaissance pendant l'époque de Kamakura. Partiellement influencée par la dynastie Song de Chine, cette sculpture se caractérise par son réalisme, avec des chignons complexes, des bijoux et des draperies ondulées. Bien que les statues sont principalement faites en bois, le bronze est un matériau également utilisé. Les sculptures de portraits de moines éminents présentées à côté des représentations des divinités bouddhistes font leur apparition[7].

Le terme « Trésor national » est utilisé au Japon depuis 1897 pour désigner les biens les plus précieux du patrimoine culturel du Japon[8], bien que la définition et les critères ont changé depuis la création du terme. Les statues référencées dans cette liste correspondent à la définition actuelle et ont été désignées « trésors nationaux » quand la loi pour la protection des biens culturels est entrée en vigueur le 9 juin 1951. Les pièces sont choisies par le Ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie sur le fondement de leur « valeur artistique ou historique particulièrement élevée »[9],[10]. Cette liste présente 126 entrées de sculptures, y compris celles de l'époque classique et du début du Japon féodal, du VIIe siècle (période Asuka) au XIIIe siècle (époque de Kamakura), bien que le nombre de sculptures est plus élevé parce que des groupes de sculptures liées ont parfois été réunis pour former une seule entrée. Les sculptures représentent des divinités bouddhiste et shintō ou des prêtres vénérés en tant que fondateurs de temples. Quelques-unes des sculptures les plus anciennes ont été importées directement de Chine[10],[11].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Différents matériaux ont été utilisés pour les sculptures. Bien que la plupart sont en bois, 11 entrées dans la liste sont des bronze, 11 sont des laques, 7 sont faits d'argile et 1 entrée, les Bouddhas d'Usuki, est une sculpture en pierre. Les sculptures sont typiquement réalisées en bois de hinoki, de pin du Japon, de santal et de camphrier. Les sculptures en bois sont souvent laquées ou recouvertes de feuilles d'or. La statue la plus petite fait environ 10 cm, tandis que les grands Bouddhas de Nara et de Kamakura font environ 13 m et 15 m de haut. Les objets figurant sur la liste sont situés dans des temples bouddhistes, ou dans des musées associés à des temples. Certaines pièces sont situées dans des sanctuaires ainsi que dans des musées profanes[10],[11],[12].

70 des 126 entrées de la liste se trouvent dans la préfecture de Nara qui regroupe ainsi le plus grand nombre de sculptures classées « Trésors nationaux ». Avec les 37 entrées situées dans la préfecture de Kyoto, elles constituent la majeure partie de ces sculptures « Trésors nationaux ». Avec 17 sculptures classées (T.N), Hōryū-ji et Kōfuku-ji sont les lieux les plus richement fournis.

La plupart des Trésors nationaux se trouve dans les villes des préfectures de Kyoto, Nara et Osaka, bien que certains sont dans les villes des préfectures de Hyōgo, Shiga et Wakayama.
Carte montrant l'emplacement des sculptures classées « Trésors nationaux » au Japon
Préfecture Ville Trésors nationaux
Fukushima Yugawa 1
Hyōgo Ono 1
Iwate Hiraizumi 1
Kanagawa Kamakura 1
Préfecture de Kyoto Kizugawa 3
Kyōtanabe 1
Kyoto 30
Uji 3
préfecture de Nara Asuka 1
Ikaruga 18
Nara 46
Sakurai 1
Uda 3
Yoshino 1
Ōita Usuki 1
Préfecture d'Osaka Fujiidera 2
Katano 1
Kawachinagano 1
Shiga Ōtsu 3
Takatsuki, Shiga 1
Tokyo Tokyo 1
Wakayama Hidakagawa, Wakayama 1
Kōya, Wakayama 2
Kudoyama 1
Shingū 1
Époque Trésors nationaux
Période Asuka 14
Dynastie Tang 3
Époque de Nara 26
Époque de Heian 60[nb 1]
Song du Nord 1
Époque de Kamakura 23[nb 1]

Usage[modifier | modifier le code]

  • Nom : nom tel qu'enregistré dans la Liste des Trésors nationaux
  • Remarques : emplacement odes statues (en groupe, séparément,...) et artiste (si connu)
  • Date : époque et année; Le tri des entrées de la colonne se fait par année. Si une période seulement est connue, le tri se fait par l'année de début de cette période.
  • Matériau et technique : bois/bronze..., laqué/coloré/...; Le tri des entrées de la colonne choisit le matériau principal (pierre/argile/bois/laque/bronze).
  • Pose : Amida Nyorai/Yakushi Nyorai/ debout/assis...; Le tri des entrées de la colonne se fait par le nom de l'image principale ou en tant qu'élément dans le cas d'ensembles de sculptures qui ne relèvent pas de nom d'un groupe commun.
  • Hauteur : hauteur en cm; Le tri des entrées de la colonne se fait par la plus grande hauteur si une entrée est un groupe de statues.
  • Emplacement actuel : « nom de bâtiment, nom de temple/musée/sanctuaire, nom de ville, nom de préfecture »; Le tri des entrées de la colonne présente selon l'ordre « nom de préfecture, nom de ville, nom de temple, sanctuaire, musée, nom de bâtiment ».
  • Image : image de la statue ou de la statue caractéristique dans un groupe de statues.

Trésors[modifier | modifier le code]

(cette liste est complète à la date du 14 février 2010)

Nom Remarques Date Materiau Pose Hauteur Emplacement actuel Image
Statues et dais à l'intérieur du bâtiment d'or (Konjiki-dō) (金色堂堂内諸像及天蓋, konjiki-dō dōnai shozō oyobi tengai?)[13]. 32 statues dans les trois autels et un autre Amida Nyorai assis avec des fragments d'un auréole-piédestal en bois. Les trois dais des autels font partie de la nomination. 1124Époque de Heian, vers 1124–1187 woodSculpture en blocs de bois d'hinoki jointés pour l'Amida, bois de katsura pour le Jizō et le Nitennō); laque avec gaufrage de feuille d'or amida nyoraiTrois Amida Nyorai assis, trois ensembles d'assistants d'Amida (Kannon et Seishi), trois ensembles de Nitennō, 18 Jizō Bosatsu 007850 x 78 cm Iwate Hiraizumi Chusonji KonjikidoKonjikidō (金色堂?), Chūson-ji, Hiraizumi, préfecture d'Iwate Interior of Konjikido, Chusonji (62).jpg

Interior GoldenHall Chusonji.JPG

Yakushi Nyorai et deux assistants (木造薬師如来及両脇侍像, mokuzō yakushi nyorai oyobi ryōkyōjizō?)[14],[15]. 0806Époque de Heian, c. 806–810 woodBois de zelkova, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) yakushi nyoraiYakushi Nyorai (Bouddha de la guérison) assis entouré de Nikkō Bosatsu et de Gakkō Bosatsu, (bodhisattvas du Soleil et du clair de Lune) 0173.9141,8 cm (Yakushi), 169,4 cm, 173,9 cm Fukushima Yugawa ShojojiShōjō-ji, Yugawa, préfecture de Fukushima
Fugen Bosatsu Samantabhadra) sur un éléphant (木造普賢菩薩騎象像, mokuzō fugen bosatsu kizōzō?)[16],[17]. 1100Époque de Heian, première moitié du XIIe siècle woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois fugen bosatsuStatue de Fugen Bosatsu assis sur un éléphant 0140140 cm (sculpture entière), 55,2 cm (statue) Tokyo Tokyo Okura Shukokan Museum of Fine ArtsMusée d'art d'Okura, Tokyo Vue de trois-quarts d'une divinité, les jambes croisées, assise sur un piédestal avec les mains jointes comme en prière devant le corps.
Grand Bouddha (銅造阿弥陀如来坐像, dōzō amida nyoraizō?) Statue extérieure fondue par Hisatomo Tanji et Gorōemon Ohno. Deuxième statue la plus grande de la liste. 1252Époque de Kamakura, 1252 bronzeBronze, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis 133513,35 m, 93 t Kanagawa Kamakura KotokuinKōtoku-in, Kamakura, préfecture de Kanagawa Front view of an outside cross-legged seated statue. The eyes are closed and the hands rest on the lap with palms facing upward. The statue is left-right symmetric, appears green of copper rust and is placed on a stone platform.
Déesse de la compassion aux onze visages (木造十一面観音立像, mokuzō jūichimenkannon ryūzō?)[16],[18]. 0850Époque de Heian, milieu du IXe siècle woodBois coloré juichimen kannonJūichimen Kannon debout 0177.3177,3 cm Shiga Takatsuki KogenjiKōgen-ji (向源寺?) (Bâtiment Dōgan-ji Kannon (渡岸寺観音堂?), Takatsuki, Préfecture de Shiga Kwannondo Temple Eleven-Head Kwannon (278).jpg
Shinra Myōjin (木造新羅明神坐像, mokuzō shinra myōjin zazō?)[19]. Statue de la divinité gardienne de Mii-dera 1000Époque de Heian, XIe siècle woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois shinra myojinShinra Myōjin (新羅明神?) assis 007878 cm Shiga Otsu Miidera Shinra Zenshin HallBâtiment Shinra Zenshin (新羅善神堂, shinra zenshindō?), Mii-dera, Ōtsu, Préfecture de Shiga
Chishō Daishi (Enchin) (木造智証大師坐像, mokuzō chishō daishi zazō?) or Okotsu Daishi (御骨大師?)[20]. 0800Époque de Heian, IXe siècle woodBois coloré chishō daishiChishō Daishi assis (Enchin) 0086.386,3 cm Shiga Otsu Miidera Toin Daishi HallBâtiment Tō-in Daishi (唐院大師堂, tōin daishidō?), Mii-dera, Ōtsu, Préfecture de Shiga
Chishō Daishi (Enchin) (木造智証大師坐像, mokuzō chishō daishi zazō?) or Chūson Daishi (中尊大師?)[21]. 0900Époque de Heian, Xe siècle woodBois coloré chishō daishiChishō Daishi assis (Enchin) 0084.384,3 cm Shiga Otsu Miidera Toin Daishi HallBâtiment Tō-in Daishi (唐院大師堂, tōin daishidō?), Mii-dera, Ōtsu, Préfecture de Shiga
Shakyamuni (Shaka Nyorai) (銅造釈迦如来坐像, dōzō shaka nyorai zazō?)[18],[22]. 0700Période Asuka, début du VIIIe siècle bronzeBronze doré shaka nyoraiShakyamuni (Shaka Nyorai) assis 0240.3240,3 cm Kyoto Kizugawa Kanimanji HondoHon-dō de Kaniman-ji (蟹満寺?) à Kizugawa, Préfecture de Kyoto Shakyamuni Bronze KANIMANJI.JPG
Déesse de la compassion aux onze visages (木心乾漆十一面観音立像, mokushin kanshitsu jūichimenkannon ryūzō?)[23]. 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle woodLaque sèche sur cœur du bois (木心乾漆 (mokushin kanshitsu?)), feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) Juichimen KannonJūichimen Kannon debout 0172.7172,7 cm Kyoto Kyotanabe Kannonji HondoHon-dō de Kannon-ji (観音寺?) à Kyōtanabe, Préfecture de Kyoto ElevenFaced Kannon Kannonji.JPG
Fūjin et Raijin (木造〈風神/雷神〉像, mokuzō Fūjin-Raijin zō?) ou dieu du vent et dieu du tonnerre[18],[24]. 1250Époque de Kamakura, milieu du XIIIe siècle woodBois coloré et yeux en cristal setFūjin et Raijin debout 0111.5111,5 cm (Fūjin) et 100,0 cm (Raijin) Kyoto Kyoto Myohoin SanjusangendoSanjūsangen-dō, Myōhō-in (妙法院?), Kyoto, Préfecture de Kyoto Fūjin. Three-quarter view of a statue. His left leg is bend as if climbing stairs et he is carrying a long bag-shaped object which goes from one shoulder to the other around the back of his head. Black and white photograph.

Raijin. Vue de trois-quarts d'une statue. Sa jambe gauche est repliée, comme si elle montait des escaliers et elle se penche en avant. Ses cheveux sont debout et sa main droite est élevée au-dessus de sa tête. Une mince auréole autour de sa tête est ornée d'épais disques circulaires. Photographie noir et blanc.

Bonten (木造梵天坐像, mokuzō bonten zazō?)[25] et Taishakuten à moitié en position du lotus (帝釈天半跏像, taishakuten hankazō?) 0839Époque de Heian, 839 woodBois coloré (couleur passée) setBonten assis sur un piédestal de lotus porté par quatre oies et Taishakuten assis sur un éléphant à demi dans la position du lotus 0110101,1 cm (Bonten) et 110 cm Kyoto Kyoto Toji KodoBâtiment de lecture (講堂, kō-dō?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Amida Nyorai et deux assistants assis (木造阿弥陀如来及両脇侍坐像, mokuzō amida nyorai oyobi ryōwakiji zazō?)[26]. 1148Époque de Heian, 1148 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis et deux assistants assis (Kannon et Seishi) Seishi) Kyoto Kyoto Sanzenin Ojo GokurakuinŌjō Gokuraku- dans le bâtiment d'Amida (往生極楽院, ōjō gokurakuin amidadō?), Sanzen-in, Kyoto, Préfecture de Kyoto Amidaba OHARA SANZENIN.JPG
Amida Nyorai et deux serviteurs assis (木造阿弥陀如来及両脇侍坐像, mokuzō amida nyorai oyobi ryōwakiji zazō?)[27]. Ancienne image principale de Seika-ji (棲霞寺?) 0896Époque de Heian, 896 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis et deux serviteurs assis (Kannon et Seishi) 0172.2172,2 cm (Amida), 165,7 cm (Kannon) et 168,2 cm (Seishi) Kyoto Kyoto SeiryojiSeiryō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Amida Nyorai et deux assistants (木造阿弥陀如来及両脇侍像, mokuzō amida nyorai oyobi ryōwakijizō?)[28]. Statue vénérée à l'origine dans le kon-dō 0888Époque de Heian, 888 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis et deux assistants debout, (Kannon et Seishi) 0123.488,6 cm (Amida), 123,4 cm (Kannon) et 123,3 cm (Seishi) Kyoto Kyoto Ninnaji ReihokanBâtiment du Trésor (霊宝館, reihōkan?), Ninna-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Amida Nyorai (木造阿弥陀如来坐像, mokuzō amida nyorai zazō?)[29]. 1099Époque de Heian, fin du XIe siècle woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis 0280.0280,0 cm Kyoto Kyoto Hokaiji Amida HallBâtiment d'Amida (阿弥陀堂, amidadō?), Hōkai-ji (法界寺?), Kyoto, Préfecture de Kyoto Amida Hokaiji.jpg
Amida Nyorai (木造阿弥陀如来坐像, mokuzō amida nyorai zazō?)[30]. 0840Époque de Heian, 840 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis 0263.6263,6 cm Kyoto Kyoto Koryuji Lecture HallBâtiment de lecture (講堂, kō-dō?), Kōryū-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Koryuji Monastery Amida of the Kodo (272).jpg
Neuf Amida Nyorai (木造阿弥陀如来坐像, mokuzō amida nyorai zazō?)[31]. Neuf statues représentants les neuf étapes du nirvāna 1100Époque de Heian, vers 1100 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiUn Amida Nyorai central assis entouré de quatre Amida Nyorai assis des deux côtés 0224.2224,2 cm (central), 138,8 x 145,4 cm (autres) Kyoto Kizugawa Joruriji HondoHon-dō de Jōruri-ji à Kizugawa, Préfecture de Kyoto
Amida Nyorai (木造阿弥陀如来坐像, mokuzō amida nyorai zazō?)[32]. Principale image dans le bâtiment du phénix de Byōdō-in et seule œuvre de Jōchō encore existante 1053Époque de Heian, 1053 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai assis 0283.9283,9 cm Kyoto Uji Byodoin Phoenix HallBâtiment du phénix (鳳凰堂, hōō-dō?), Byōdō-in, Uji, Préfecture de Kyoto Sacred Lotus Pedestal Byodoin.jpg
Bosatsu dans les nuages (木造雲中供養菩薩像, mokuzō unchū kuyō bosatsuzō?)[33]. Supposée accompagner les croyants partis pour la Terre Pure d'Amida[34]. 1053Époque de Heian, 1053 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)), coloré, partielle découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois bosatsu52 Bosatsu sur des nuages attaché au murs 0087.040,0 x 87,0 cm Kyoto Uji Byodoin Phoenix HallBâtiment du phénix (鳳凰堂, hōō-dō?), Byōdō-in, Uji, Préfecture de Kyoto Byodoin bosatsu 18.jpg

Byodoin bosatsu 4.jpg

Tobatsu Bishamonten (木造兜跋毘沙門天立像, mokuzō tobatsu bishamonten ryūzō?)[12],[35]. Statue anciennement vénérée dans le bâtiment de Bishamon (毘沙門堂, bishamon-dō?) 0800Dynastie Tang, IXe siècle woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)), coloré, (練物, nerimono?) bishamontenBishamonten debout 0189.4189,4 cm Kyoto Kyoto Toji Treasure HallBâtiment du Trésor (霊宝館, reihōkan?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Kyowogokokuji Monastery Tobatsu Bishamonten (280).jpg
Cinq grands Kokūzō Bosatsu (Akasagarbha) (木造五大虚空蔵菩薩坐像, mokuzō godai kokūzō bosatsu zazō?)[12],[36]. Cinq Grands Kokūzō Bosatsu presqu'identiques sont vénérés dans la pagode à un étage. 0800Époque de Heian, IXe siècle woodBois coloré kokuzo bosatsuCinq Kokūzō Bosatsu (Akasagarbha) assis 0099.194,2 x 99,1 cm Kyoto Kyoto Jingoji TahotoTahōtō, Jingo-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Front view of a statue in lotus position. The palm of the right hand is turned upward and held in front of the stomach. The left hand, close to the right foot, is holding a long pole with decorations at the end resembling a trident.
Cinq grands Bosatsu (木造五大菩薩坐像, mokuzō godai bosatsu zazō?)[18]. Étant une œuvre ultérieure, le personnage central est exclu de la nomination. 0839Époque de Heian, 839 woodBois bosatsuQuatre Bosatsu assis 0096.496,4 cm Kyoto Kyoto Toji Lecture HallBâtiment de lecture (講堂, kō-dō?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto The central Bosatsu (in back) and one of four Great Bosatsu. Three-quarter view of two cross-legged seated statues (one in front of the other). The statue in the back appears larger and shows the Vajra Mudrā, enclosing the index finger of the left hand with the fist of the right hand. The statue in front has both hands resting on the lap.
Cinq rois de clarté (木造五大明王像, mokuzō godai myōōzō?)[18],[37]. 0839Époque de Heian, 839 woodBois coloré five wisdom kingsCinq rois de clarté : Acala assis, Trilokavijaya debout, Kundali et Vajrayaksa, Yamantaka sur le dos d'un taureau 0201.0173,0 cm (Acala), 174,0 cm (Trilokavijaya), 201,0 cm (Kundali), 143,0 cm (Yamantaka), 172,0 cm (Vajrayaksa) Kyoto Kyoto Toji Lecture HallBâtiment de lecture (講堂, kō-dō?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Gozanze Myoo Toji Kodo.jpg
Kōbō Daishi (Kūkai) (木造弘法大師坐像, mokuzō Kōbō Daishi zazō?) Sculptée par Kōshō (康勝?) 1233Époque de Kamakura, 1233 woodBois coloré, yeux en cristal kobo daishiKōbō Daishi assis (Kūkai) 0069.069,0 cm Kyoto Kyoto Toji Miei HallBâtiment de Miei (御影堂, mieidō?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Quatre rois célestes (木造四天王立像, mokuzō shitennō ryūzō?)[38]. 1100Fin de l'époque de Heian, IIe et XIIe siècles woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0169.7169,7 cm (Jikoku-ten), 169,7 cm (Zōjō-ten), 168,8 cm (Kōmoku-ten), 167,0 cm (Tamon-ten) Kyoto Kizugawa JorurijiJōruri-ji, Kizugawa, Préfecture de Kyoto
Quatre rois célestes (木造四天王立像, mokuzō shitennō ryūzō?)[12]. 0839Époque de Heian, 839 woodBois four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0197.9183,0 cm (Jikoku-ten), 184,2 cm (Zōjō-ten), 171,8 cm (Kōmoku-ten), 197,9 cm (Tamon-ten) Kyoto Kyoto Toji Lecture HallBâtiment de lecture (講堂, kō-dō?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Shakyamuni (Shaka Nyorai) (木造釈迦如来立像, mokuzō shaka nyorai ryūzō?) et objets trouvés dans la statue[12],[39]. Copie du Bouddha Udayana perdu par les frères sculpteurs chinois Zhāng Yánjiǎo et Zhāng Yánxí. Apporté de Chine au Japon en 986 par le moine Chōnen (奝然?). Comprend un modèle des organes internes fait de soie et autres matériaux, un papier avec le sceau de Chōnen et d'autres objets. Une inscription de réparation date de 1218. 0985Song du nord, 985 woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?), découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois shaka nyoraiShakyamuni (Shaka Nyorai) debout 0160.0 cm160,0 cm Kyoto Kyoto Seiryoji HondoHon-dō de Seiryō-ji à Kyoto, Préfecture de Kyoto Seiryoji Monastery Sakya (315).jpg
Déesse de la compassion aux onze visages (木造十一面観音立像, mokuzō jūichimenkannon ryūzō?) 0951Époque de Heian, 951 woodBois juichimen kannonJūichimen Kannon debout 0258.0258,0 cm Kyoto Kyoto Rokuharamitsuji HondoHon-dō de Rokuharamitsu-ji à Kyoto, Préfecture de Kyoto
Douze Généraux célestes (木造十二神将立像, mokuzō jūni shinshō ryūzō?)[12],[40]. Sculptée par Chōsei (長勢?) 1064Époque de Heian, 1064 woodBois coloré twelve heavenly generalsLes douze Généraux célestes debout 0123.0123,0 cm (Kumbhira), 115,1 cm (Andira) Kyoto Kyoto Koryuji Treasure HouseMaison du Trésor (霊宝殿, reihōden?), Kōryū-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Twelve Generals Koryuji.jpg
Kannon au mille bras (木造千手観音坐像, mokuzō senjū kannon zazō?)[12],[41]. Principale image du Sanjūsangen-dō. Sculptée par Tankei. 1251Époque de Kamakura, 1251–1254 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)), yeux en cristal thousand armed kannonKannon au mille bras assise 0334.8334,8 cm Kyoto Kyoto Myohoin SanjusangendoSanjūsangen-dō, Myōhō-in (妙法院?), Kyoto, Préfecture de Kyoto Front view of a cross-legged seated statue with many arms positioned in a circular fashion around the body carrying various objects like bells and staffs. One pair of hands is folded in front of the body in prayer. The statue is positioned on a flower-shaped platform.
Kannon au mille bras (木造千手観音立像, mokuzō senjū kannon ryūzō?)[12],[18],[42]. 0934Époque de Heian, vers 934 woodBois coloré (estompée) thousand armed kannonKannon au mille bras debout 0109.7109,7 cm Kyoto Kyoto HosshojiHosshō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Thousand armed Kannon Hosshoji.JPG
Kannon au mille bras (木造千手観音立像, mokuzō senjū kannon ryūzō?)[12],[43]. 0794Époque de Heian, avant 873 woodBois coloré (estompée) thousand armed kannonKannon au mille bras debout 0266.0266,0 cm Kyoto Kyoto Koryuji Lecture HallBâtiment de lecture (講堂, kō-dō?), Kōryū-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Hachiman sous l'apparence d'un moine assis (木造僧形八幡神坐像, mokuzō sōgyō hachimanjin zazō?) et deux déesses (木造女神坐像, mokuzō joshin zazō?)[44]. 0800Époque de Heian, IXe siècle woodBois d'hinoki avec laque sèche (木心乾漆 (mokushin kanshitsu?)), peint ou doré hachimanHachiman assis et deux déesses assistantes assises 0110.0c. 110 cm chacune Kyoto Kyoto TojiTō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Baldaquin (木造天蓋, mokuzō tengai?) 1053Époque de Heian, 1053 woodBois nan/a ??? Kyoto Uji Byodoin Phoenix HallBâtiment du phénix (鳳凰堂, hōō-dō?), Byōdō-in, Uji, Préfecture de Kyoto Canopy Phoenix Byodoin.JPG
Vingt-huit assistants (木造二十八部衆立像, mokuzō nijūhachi bushū ryūzō?)[12],[45]. 1250Époque de Kamakura, milieu du XIIIe siècle woodBois coloré (couleur passée) et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois, yeux en cristal twenty eight attendants28 assistants de Kannon au mille bras (千手観音, senjū kannon?) debout. 0169.7153,6 x 169,7 cm Kyoto Kyoto Myohoin SanjusangendoSanjūsangen-dō, Myōhō-in (妙法院?), Kyoto, Préfecture de Kyoto Un des vingt-huit assistants. Vue de trois-quarts d'une statue portant un tambour à main en face. Une auréole est visible autour de sa tête.

Twenty-Eight Attendants (Basu Sennin) Sanjusangendo.jpg

Twenty-Eight Attendants (Taishakuten) Sanjusangendo.jpg

Bishamonten, Kichijōten, Zennishi Dōji (木造毘沙門天及〈吉祥天/善膩師童子〉立像〉, mokuzō bishamonten kichijōten zennishi dōji ryūzō?)[12],[18],[46]. 1127Époque de Heian, 1127 woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?) bishamontenBishamonten accompagné de sa femme Kichijōten et de son fils Zennishi Dōji (tous debout) 0175.7175,7 cm (Bishamonten) Kyoto Kyoto Kuramadera HondoHon-dō du Kurama-dera (鞍馬寺?) à Kyoto, Préfecture de Kyoto Kuramadera Monastery Bishamon (308).jpg

Kuramadera Monastery Kichijoten (334).jpg

Fukū Kensaku Kannon (木造不空羂索観音立像, mokuzō fukū kensaku kannon ryūzō?)[47]. Statue anciennement vénérée dans le bâtiment de lecture (講堂, kō-dō?) 0800Époque de Heian, vers 800 woodBois coloré (couleur passée) fuku kensaku kannonFukū Kensaku Kannon debout 0313.6313,6 cm Kyoto Kyoto Koryuji Treasure HouseMaison du Trésor (霊宝殿?), Kōryū-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Vue de face d'une statue debout avec des robes quatre paires de bras. Chaque paire est presque symétrique gauche-droite. Deux mains sont placées comme dans la prière, les paumes en face l'une de l'autre devant le corps. D'autres paires de bras sont dans des positions diverses tenant des fleurs, un court objet façonné comme une flûte, un collier et de longues perches. Il y a une grande auréole derrière la tête de la statue.
Fudō Myōō (Acala) (木造不動明王坐像, mokuzō fudō myōō zazō?) et baldaquin (木造天蓋, mokuzō tengai?)[18] 0850Époque de Heian, seconde moitié du IXe siècle woodBois fudo myooAcala assis et baldaquin 0123.0123,0 cm Kyoto Kyoto Toji Miei HallBâtiment de Miei (御影堂, miei-dō?), Tō-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Fudo Myoo Kodo Toji.jpg
Bodhisattva à moitié en position du lotus (木造菩薩半跏像, mokuzō bosatsu hankazō?) ou Nyoirin Kannon (如意輪観音?)[48],[49]. 0859Époque de Heian, IXe siècle, ère Jōgan woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?) nyoirin kannonNyoirin Kannon à moitié en position du lotus 0088.288,2 cm Kyoto Kyoto Gantokuji HondoHon-dō du Gantoku-ji (願徳寺?), Kyoto, Préfecture de Kyoto
Miroku Bosatsu à moitié en position du lotus (木造弥勒菩薩半跏像, mokuzō miroku bosatsu hankazō?) ou (宝冠弥勒, hōkan miroku?)[50]. Statue peut-être importée de Corée au Japon. Un des plus ancien items de la liste. 0600Période Asuka, VIIe siècle woodBois de pin rouge du Japon, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) miroku bosatsuMiroku Bosatsu à moitié dans la position du lotus 0084.284,2 cm Kyoto Kyoto Koryuji Treasure HouseMaison du Trésor (霊宝殿, reihōden?), Kōryū-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Vue de trois-quarts d'une statue assise en demi-lotus. Le pied droit repose sur la partie supérieure de la jambe gauche, le coude droit repose sur le genou droit avec la main droite près de la tête dans la pose de contemplation.
Miroku Bosatsu à moitié dans la position du lotus (木造弥勒菩薩半跏像, mokuzō miroku bosatsu hankazō?) ou Miroku qui pleure (泣き弥勒, naki miroku?)[51]. Statue peut-être réalisée au Japon 0700Période Asuka, vers 700 woodBois de camphrier, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) miroku bosatsuMiroku Bosatsu à moitié dans la position du lotus 0066.466,4 cm Kyoto Kyoto Koryuji Treasure HouseMaison du Trésor (霊宝殿, reihōden?), Kōryū-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Maitreya2 Koryuji.JPG
Yakushi Nyorai et deux assistants (木造薬師如来及両脇侍像, mokuzō yakushi nyorai oyobi ryōkyōjizō?)[52][16] Statue anciennement vénérée dans le bâtiment de Yakushi (薬師堂?) 0913Époque de Heian, 913 woodBois d'hinoki, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) yakushi nyoraiYakushi Nyorai (Bouddha de la guérison) assis et deux assistants debout : Nikkō Bosatsu et Gakkō Bosatsu (bodhisattvas du Soleil et du clair de Lune) 0176.5176,5 cm (Yakushi) Kyoto Kyoto Daigoji Treasure HouseMaison du Trésor (霊宝館, reihōkan?), Daigo-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Yakushi Nyorai (木造薬師如来坐像, mokuzō yakushi nyorai zazō?)[12],[53]. Sculptée par Ensei (円勢?) et Chōen (長円?). Auréole avec les Sept Bouddhas de la guérison (七仏薬師, shichibutsu yakushi?), Nikkō Bosatsu et Gakkō Bosatsu. Piédestal avec les douze Généraux célestes (十二神将, jūni shinshō?) 1103Époque de Heian, 1103 woodBois de santal, surface en bois naturel (素地, kiji?), découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois yakushi nyoraiYakushi Nyorai assis 0010.710,7 cm Kyoto Kyoto Ninnaji Reimeiden (霊明殿, Reimeiden?), Ninna-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto
Yakushi Nyorai (木造薬師如来立像, mokuzō yakushi nyorai ryūzō?)[54]. Principale image de Jingan-ji (神願寺?), le temple précédant le Jingo-ji 0799Époque de Heian, fin du VIIIe siècle woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?) yakushi nyoraiYakushi Nyorai debout 0169.7169,7 cm Kyoto Kyoto Jingoji KondoKon-dō, Jingo-ji, Kyoto, Préfecture de Kyoto Yakushi Nyorai Jingoji2.JPG
Kannon au mille bras (乾漆千手観音坐像, kanshitsu senjū kannon zazō?)[55]. Au total, la statue compte 1041 bras : 2 bras principaux avec les paumes des mains en face l'une de l'autre devant la statue, 38 grands bras et 1001 petits bras qui s'étendent depuis l'arrière du corps. 0750Époque de Nara, milieu du VIIIe siècle lacquerLaque sèche (乾漆, kanshitsu?), feuille d'or sur laque (漆箔, shippaku?) thousand armed kannonKannon au mille bras assis 0131.3131,3 cm Osaka Fujiidera Fujiidera HondoHon-dō de Fujii-dera (葛井寺?) à Fujiidera, Préfecture d'Osaka
Déesse de la compassion aux onze visages (木造十一面観音立像, mokuzō jūichimenkannon ryūzō?)[56]. 0801Époque de Heian, début du IXe siècle woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?) juichimen kannonJūichimen Kannon debout 0099.499,4 cm Osaka Fujiidera Domyoji HondoHon-dō de Dōmyō-ji (道明寺?) à Fujiidera, Préfecture d'Osaka Portrait d'une statue en vue de trois quarts avec un visage plein et le lobe des oreilles allongé. Des petits visages sont situés sur le dessus de sa tête.
Nyoirin Kannon (木造如意輪観音坐像, mokuzō nyoirin kannon zazō?)[57]. Une des trois images chef-d’œuvre de Nyoirin Kannon appelé San Nyoirin (三如意輪)[58]. 0840Époque de Heian, vers 840 woodBois coloré nyoirin kannonNyoirin Kannon assis avec un genou relevé 0108.8108,8 cm Osaka Kawachinagano Kanshinji KondoKon-dō, Kanshin-ji, Kawachinagano, Préfecture d'Osaka Three-quarter view of a seated statue with six arms. The left leg is bend, touching the ground along its whole length. The right leg is also bend, but with the knee up. The right foot is above the left foot. One of the right hands is touching the right ear, another is lifting a jewel-shaped object in front of the breast. One of the left hands carries a flower, another a small wheel-shaped object.
Yakushi Nyorai (木造薬師如来坐像, mokuzō yakushi nyorai zazō?)[59]. 0900Époque de Heian, vers 900 woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?) yakushi nyoraiYakushi Nyorai assis 0092.992,9 cm Osaka Katano Shishikutsuji HondoHon-dō du Shishikutsu-ji (獅子窟寺?), Katano, Préfecture d'Osaka Yakushi Nyorai Shishikutsuji1.JPG

Yakushi Nyorai Shishikutsuji2.JPG

Amida Nyorai et deux assistants debout (木造阿弥陀如来及両脇侍立像, mokuzō amida nyorai oyobi ryōwakiji ryūzō?)[60]. Le noyau de bois des statues est recouvert de laque sur laquelle une feuille d'or a été pressée. 1195Époque de Kamakura, 1195 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) amida nyoraiAmida Nyorai debout et deux assistants debout 0530.0530,0 cm (Amida), 371,0 cm (chaque assistant) Hyogo Ono JodojiHon-dō (bâtiment d'Amida (阿弥陀堂?) ou (浄土堂, Jōdo-dō?)), Jōdo-ji, Ono, Préfecture de Hyōgo Vue de face de trois statues anciennes couvertes en or. La statue centrale est d'environ deux têtes de plus que les deux statues d'accompagnement. Elle a la main droite vers le bas avec la paume vers le spectateur et la paume de la main gauche tournée vers le haut avec le pouce qui touche le doigt du milieu. Les trois statues ont une auréoles derrière la tête avec des rayons émanant.
Bonten (乾漆梵天立像, kanshitsu bonten ryūzō?) et Taishakuten (乾漆帝釈天立像, kanshitsu taishakuten ryūzō?)[12],[61]. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), coloré setBonten debout et Taishakuten debout 0403.0403,0 cm (Bonten), 378,8 cm (Taishakuten) Nara Nara Todaiji Hokkedo (法華堂, Hokke-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara
Ganjin (Jianzhen) (prêtre) (乾漆鑑真和上坐像, kanshitsu ganjin wajō zazō?) 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), coloré ganjinGanjin assis 0080.180,1 cm Nara Nara Toshodaiji Founders HallBâtiment des fondateurs (開山堂, kaisan-dō?), Tōshōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Ganjin wajyo portrait.JPG
Kongōrikishi (Niō) (乾漆金剛力士立像, kanshitsu kongōrikishi ryūzō?)[62]. Niō en armure. Il existe une autre paire de Kongōrikishi (Trésor national) au Nandaimon (南大門?) du Tōdai-ji. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), coloré, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) nioPaire de Niō debout: Agyō (阿形?) et Ungyō (吽形?) 0326.3326,3 cm (Agyō) et 306,0 cm (Ungyō) Nara Nara Todaiji Hokkedo (法華堂, Hokke-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Todaiji Monastery Kongorikishi of Hokkedo 234.jpg
Gyōshin (prêtre) (乾漆行信僧都坐像, kanshitsu gyōshin sōzu zazō?) Statue du fondateur du bâtiment des rêves (夢殿, yumedono?) 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle lacquerLaque sèche (乾漆, kanshitsu?) gyoshinGyōshin assis 0089.789,7 cm Nara Ikaruga Horyuji Hall of DreamsBâtiment des rêves (夢殿, yumedono?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Priest Gyoshin Statue.JPG
Quatre rois célestes (乾漆四天王立像, kanshitsu shitennō ryūzō?)[63]. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), coloré four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0315.1308,5 cm (Jikoku-ten), 300,0 cm (Zōjō-ten), 315,1 cm (Kōmoku-ten), 312,1 cm (Tamon-ten) Nara Nara Todaiji Hokkedo (法華堂, Hokke-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Todaiji Monastery Shitenno of Hokkedo (Komokuten) (233).jpg
Les dix principaux disciples (乾漆十大弟子立像, kanshitsu jū daideshi ryūzō?)[64]. Quatre statues du groupe de dix sont perdues. Statue vénérée à l'origine dans le bâtiment d'or de l'ouest (西金堂?) où est copnservée la principale image de Shaka Nyorai 0734Époque de Nara, 734 lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), coloré ten principal disciplesSix des dix principaux disciples debout : Punna, Mokuren, Sharihotsu, Kasennen, Ragora, Shubodai 0154.8148,8 cm (Furuna), 149,1 cm (Mokuren), 154,8 cm (Sharihotsu), 146,0 cm (Kasennen), 148,8 cm (Ragora), 147,6 cm (Shubodai) Nara Nara KofukujiKōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Kofukuji Furuna.jpg
Les huit légions (乾漆八部衆立像(内一躯下半身欠失), kanshitsu hachibushū ryūzō?)[65]. D'une figure, Gobujō, ne subsiste que la partie supérieure du corps. L'Ashura de ce groupe fait partie des plus célèbres statues du Japon. 0734Époque de Nara, 734 laqueLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), coloré huit légionsLes huit légions debout : Ashura, Gobujō (五部浄?), Kinnara, Sakara/Shakara (沙羯羅?), Hibakara (畢婆迦羅?), Kubanda (鳩槃荼?), Kendatsuba, Garuda 0160.3153,0 cm (Ashura), 48,8 cm (fragments de Gobujō), 149,1 cm (Kinnara), 153,6 cm (Shakara), 156,0 cm (Hibakara), 151,2 cm (Kubanda), 160,3 cm (Kendatsuba), 149,7 cm (Garuda) Nara Nara KofukujiKōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Front view of a standing statue with six arms and three faces. One pair of hands is joined in front of the body with the palms facing each other as if praying. A second set of arms is bend to the sides with the palms of the hands pointing upwards. Also the third pair of arms is bend somewhere between the positions of the other pairs of arms. The three faces point to the fron and both sides of the statue. The statue is embellished with sculpted and painted wide three-quarter length trousers and sandals.

Kofukuji Gobujo.jpg

Fukū Kensaku Kannon (乾漆不空羂索観音立像, kanshitsu fukū kensaku kannon ryūzō?)[66]. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?),feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) fuku kensaku kannonFukū Kensaku Kannon debout 0362.1362,1 cm Nara Nara Todaiji Hokkedo (法華堂, Hokke-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Portrait of a deity with elongated earlobes, a crown with a small figure and emanating rays.
Yakushi Nyorai (乾漆薬師如来坐像, kanshitsu yakushi nyorai zazō?)[67]. Principale image du bâtiment octogonal ouest (西円堂,, saien-dō?). Un des trois Trésors nationaux Yakushi Nyorai au Hōryū-ji. Les autres se trouvent dans le kon-dō et dans le grand bâtiment de lecture (大講堂,, daikō-dō?). 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) yakushi nyoraiYakushi Nyorai assis (Bouddha de la guérison) 0244.5244,5 cm Nara Ikaruga Horyuji West Octagonal HallBâtiment octogonal ouest (西円堂,, saien-dō?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Yakushi Nyorai Saiendo Horyuji.jpg
Rushana Bouddha (乾漆盧舎那仏坐像, rushanabutsu zazō?)[68]. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle lacquerLaque sèche creuse (脱活乾漆造, dakkatsu kanshitsu zukuri?), feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) rushana buddhaRushana Bouddha assis 0304.5304,5 cm Nara Nara Toshodaiji KondoKon-dō de Tōshōdai-ji à Nara, préfecture de Nara Vairocana Tosyodaiji.JPG
Nikkō Bosatsu (塑造日光仏立像, sozō nikkō butsu ryūzō?) et Gakkō Bosatsu (塑造月光仏立像, sozō gakkō butsu ryūzō?)[69]. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle clayArgile colorée, découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur argile setNikkō Bosatsu debout et Gakkō Bosatsu (bodhisattvas du Soleil et du clair de Lune) 0206.8206,3 cm (Nikkō), 206,8 cm (Gakkō) Nara Nara Todaiji Hokkedo (法華堂, Hokke-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Todaiji Gakko Bosatsu.jpg
Quatre rois célestes (塑造四天王立像, sozō shitennō ryūzō?)[70]. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle clayArgile colorée four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0165.4160,6 cm (Jikoku-ten), 165,4 cm (Zōjō-ten), 162,7 cm (Kōmoku-ten), 164,5 cm (Tamon-ten) Nara Nara Todaiji Kaidan HallBâtiment de Kaidan (戒壇堂, kaidan-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Tamonten, un des Quatre Rois célestes in the Kaidan Hall. Portrait of a statue in front view. The right arm is raised, the hair sculpted with a top knot and the breast with armour. Narrow slit eyes and a facial expression as if frowning.

Todaiji Monastery Shitenno of Kaidanin (Zochoten) (227).jpg

Shukongōshin (塑造執金剛神立像, sozō shukongōshin ryūzō?)[12],[71]. Citée dans le Nihon Ryōiki comme étant la statue qui a aidé le prêtre Rōben 0750Époque de Nara, milieu du VIIIe siècle clayArgile colorée shukongoshinShukongōshin debout 0173.9173,9 cm Nara Nara Todaiji Hokkedo (法華堂, Hokke-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Frontal view of a fierce looking statue dressed in armour and wielding a stick-like object in his right hand.
Douze Généraux célestes (塑造十二神将立像, sozō jūni shinshō ryūzō?)[12],[72],[nb 2]. Les statues sont disposées dans un cercle entourant Yakushi Nyorai. Plus ancienne statue existante des douze généraux célestes. Une statue, Haira (波夷羅?), datée de 1931 est exclue de la nomination. Chacune des têtes des douze statues est ornée de l'un des douze animaux du zodiaque[73]. 0729Époque de Nara, 729–749 clayArgile colorée twelve heavenly generalsOnze des Douze Généraux célestes debout : Bazara (伐折羅?), Anira (頞儞羅?), Bigyara (毘羯羅?), Makora (摩虎羅?), Kubira (宮毘羅?), Shōtora (招杜羅?), Shintara (真達羅?), Santera (珊底羅?), Meikira (迷企羅?), Antera (安底羅?), Indara (因達羅?) 0170.1162,9 cm (Bazara), 154,2 cm (Anira), 162,1 cm (Bigyara), 170,1 cm (Makora), 165,1 cm (Kubira), 167,6 cm (Shōtora), 165,5 cm (Shintara), 161,8 cm (Santera), 159,5 cm (Meikira), 153,6 cm (Antera), 155,2 cm (Indara) Nara Nara Shin Yakushiji HondoHon-dō de Shin-Yakushi-ji à Nara, préfecture de Nara 12 Heavenly Generals ShinYakushiji.JPG

Basara 12 Heavenly Generals ShinYakushiji.JPG

Antera 12 Heavenly Generals ShinYakushiji.JPG

Quatre scènes sculptées dans la pagode (塑造塔本四面具, sozō tōhon shimengu?)[18],[74]. Quatre groupes dans les directions cardinales représentant des scènes de la vie de Bouddha 0711Époque de Nara, 711 clayArgile colorée, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) setEnsemble de 78 statues et deux autres objets : Miroku Bosatsu appuyé contre un éléphant (S); Yuimakoji assis, Monju Bosatsu assis et 14 serviteurs (E); Dying Buddha (涅槃釈迦, nehan shaka?) (Shaka Nyorai) et 31 assistants (N); cercueil en or, reliquaire et 29 assistants (W) 0098.081,0 cm (Miroku Bosatsu), 98,0 cm (Shaka Nyorai), 45,2 cm (Yuimakoji), 52,4 cm (Monju Bosatsu), 25,6 cm (cercueil en or), 37,3 cm (reliquaire) Nara Ikaruga Horyuji Five storied pagodaPagode à quatre étages (五重塔, gojūnotō?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Horyuji Monastery Clay Figures of the Pagoda II (224).jpg
Horyuji Monastery Clay Figures of the Pagoda I (223).jpg
Dōsen (prêtre) (塑造道詮律師坐像, sozō dōsen risshi zazō?)[18] 0873Époque de Heian, vers 873 clayArgile colorée dosenDōsen assis 0088.288,2 cm Nara Ikaruga Horyuji Hall of DreamsBâtiment des rêves (夢殿, yumedono?) du Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Dosen Yumedono Horyuji.jpg
Miroku Bosatsu (塑造弥勒仏坐像, sozō miroku butsu zazō?)[18],[75]. Plus ancienne statue de Miroku Bosatsu encore existante au Japon 0650Période Asuka, seconde moitié du VIIe siècle clayArgile, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) miroku bosatsuMiroku Bosatsu assis 0219.7219,7 cm Nara Nara Taimadera KondoKon-dō de Taima-dera à Nara, préfecture de Nara Maitreya Buddha Taimadera.JPG
Amida Nyorai et deux assistants (銅造阿弥陀如来及両脇侍像, dōzō amida nyorai oyobi ryōwakijizō?) et un sanctuaire miniature (木造厨子, mokuzō zushi?)[12],[18],[76]. Image bouddhiste pour le culte personnel quotidien ( (念持仏, nenjibutsu?)), consacrée par dame Tachibana (橘夫人, tachibana fujin?) 0699Période Asuka, fin du VIIe siècle bronzeBronze doré, yuga (油画) peinture à l'huile sur bois pour le sanctuaire amida nyoraiAmida Nyorai assis et deux assistants debout (Kannon et Seishi) 0033.333,3 cm (Amida), 27,0 cm (chaque assistant) Nara Ikaruga Horyuji Treasure HouseMaison du Trésor (大宝蔵殿, daihōzōden?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Amida Triad LadyTatibana Horyuji.JPG
Kannon (銅造観音菩薩立像, dōzō kannon bosatsu ryūzō?) ou Shō Kannon (聖観音?)[18],[77],[78]. La statue reflète l'influence de la sculpture indienne de la période Gupta 0700Période Asuka, début du VIIIe siècle bronzeBronze doré kannonKannon debout 0188.9188,9 cm Nara Nara Yakushiji ToindoTōin-dō (東院堂?), Yakushi-ji, Nara, préfecture de Nara Sho Kannon Yakushiji.JPG
Kannon (銅造観音菩薩立像, dōzō kannon bosatsu ryūzō?) ou (夢違観音, Yumechigai Kannon?)[18],[79]. Son nom commun vient de la conviction que la statue peut changer les mauvais rêves en bons rêves. Anciennement, principale statue de (東院絵殿, Tōin eden?). Une des quatre statues de Kannon Bosatsu debout classées Trésor national au Hōryū-ji. deux autres se trouvent aussi dans la Grande galerie du Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), tandis que le troisième Kannon Bosatsu est vénéré dans le bâtiment des rêves (夢殿, yumedono?). 0700Période Asuka, vers 700 bronzeBronze doré kannonKannon debout 0087.087,0 cm Nara Ikaruga Horyuji Great Treasure GalleryGalerie du Grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Vue de face d'une statue sur un piédestal avec la main gauche levée à hauteur de poitrine. La main gauche porte un petit objet en forme de vase ou de pot.
Shakyamuni (Shaka Nyorai) et deux assistants (銅造釈迦如来及両脇侍像, dōzō shaka nyorai oyobi ryōwakijizō?)[18],[80]. Sculptée par Tori Busshi. Un des pièces les plus précieuses du début de la sculpture en bronze japonaise. Elle aurait été modelée d'après le prince Shōtoku[1]. 0623Période Asuka, 623 bronzeBronze doré shaka nyoraiShaka Nyorai assis et deux assistants assis 0092.486,4 cm (Shaka), 90,7 cm (gauche att.), 92,4 cm (droite att.) Nara Ikaruga Horyuji KondoKon-dō de Hōryū-ji à Ikaruga, préfecture de Nara Vue de face d'un personnage central assis les jambes croisées sur une plate-forme surélevée et flanqué de deux petites statues debout. Le personnage central a la paume de sa main droite tournée vers l'avant. Les serviteurs paraissent identiques pointant vers le haut avec leur main droite et leur main gauche levé à mi-chemin de toucher le pouce avec le doigt du milieu. Chacune des trois statues porte une auréole.
Naissance de Shaka (銅造誕生釈迦仏立像, dōzō tanjō shaka butsu ryūzō?) et bassin d'ablution (銅造灌仏盤, dōzō kanbutsuban?)[18],[81]. 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle bronzeBronze doré shaka at birthShaka à la naissance, debout dans un bassin d'ablution 0047.547,5 cm (Shaka), diamètre de la coupe : 89,4 cm Nara Nara Todaiji Kokeido (公慶堂, Kōkei-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Shaka at birth basin.JPG
Tête de Bouddha (Buttō) (銅造仏頭, dōzō buttō?)[82]. Ancienne image principale dans le bâtiment de lecture (講堂, kō-dō?) de Yamada-dera (山田寺?) 0668Période Asuka, 668 bronzeBronze doré buttoButtō 0098.398,3 cm Nara Nara Kofukuji National Treasure HouseMaison du Trésor national (国宝館, kokuhōkan?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara A Buddha head in three-quarter view with elongated earlobe, thick lips, narrow slit eyes and broad nose.
Yakushi Nyorai et deux serviteurs (銅造薬師如来及両脇侍像, dōzō yakushi nyorai oyobi ryōkyōjizō?)[18],[77],[83]. Yakushi Nyorai est placé sur un piédestal de 150 cm de hauteur combinant des éléments de différentes cultures du monde : vigne (Grèce), motif de fleur de lotus (Moyen-Orient), barbares accroupis (Inde), dragon, tigre et tortue (Chine). Exceptionnellement, le Yakushi ne porte pas de pot médicinal dans sa main[77]. 0718Époque de Nara, vers 718 bronzeBronze doré yakushi nyoraiYakushi Nyorai (Bouddha de la guérison) assis et deux assistants debout : Nikkō Bosatsu et Gakkō Bosatsu (bodhisattvas du Soleil et de clair de Lune) 0317.3254,7 cm (Yakushi), 317,3 cm (Nikkō), 315,3 cm (Gakkō) Nara Nara Yakushiji KondoKon-dō de Yakushi-ji à Nara, préfecture de Nara Three-quarter view of a central cross-legged seated statue on a pedestal flanked by two standing statues of almost the same size. The central figure has the palm of his right hand facing forward and that of the left hand upwards with the left hand resting on his knee. The flanking statues show a similar pose with their right hand while their left arm is hanging down. All three statues have halos in their back which are decorated with small cross-legged seated statues.
Yakushi Nyorai (銅造薬師如来坐像, dōzō yakushi nyorai zazō?)[84]. Un des trois Yakushi Nyorai Trésor national au Hōryū-ji. Les autres se trouvent dans le bâtiment octogonal ouest (西円堂,, saien-dō?) et dans le grand bâtiment de lecture (大講堂,, daikō-dō?). 0607Période Asuka, 607 bronzeBronze doré yakushi nyoraiYakushi Nyorai assis 0063.063,0 cm Nara Ikaruga Horyuji KondoKon-dō de Hōryū-ji à Ikaruga, préfecture de Nara Yakushi Nyorai Kondo Horyuji.jpg
Rushana Bouddha (銅造盧舎那仏坐像, dōzō rushanabutsu zazō?) ou Grand Bouddha de Nara[12],[85]. Il s'agit de la plus grande statue de cette liste et de la plus grande statue en bronze doré dans le monde. Le bâtiment principal du Tōdai-ji dans lequel elle se trouve, est la plus grande structure en bois du monde[86]. 0752Époque de Nara, 752. La tête est une refonte de l'époque d'Edo, les mains datent de l'époque Azuchi Momoyama bronzeBronze doré rushana buddhaRushana Bouddha assis 1486.814.868m Nara Nara Todaiji KondoKon-dō du Tōdai-ji à Nara, préfecture de Nara Vue de trois-quarts et vue du sol d'une statue assise. La paume de sa main droite est tournée vers l'avant. Les plis de ses vêtements sont profondément sculptés. Derrière la tête de la sculpture il y a une auréole décorée avec des statues assises. photo en couleur.
Douze Généraux célestes (板彫十二神将立像, itabori jūni shinshō ryūzō?)[87]. 1000Époque de Heian, XIe siècle woodTablettes en bois, sculpture en relief (板彫, itabori?), coloré, découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois twelve heavenly generalsLes douze Généraux célestes debout 0100.387,9 x 100,3 cm Nara Nara Kofukuji National Treasure HouseMaison du Trésor national (国宝館, kokuhōkan?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Twelve Heavenly Generals Relief.JPG
Gien (prêtre) (木心乾漆義淵僧正坐像, mokushin kanshitsu gien sōjō zazō?)[18] Gien est le fondateur du temple Oka-dera d'Asuka. 0710Époque de Nara, VIIIe siècle woodNoyau du bois couvert de laque sèche (木心乾漆, mokushin kanshitsu?), coloré gienGien (prêtre) assis 0093.093,0 cm Nara Asuka OkaderaOka-dera (岡寺?), Asuka, préfecture de Nara Vue de face d'une statue assise les jambes croisées avec de longs lobes d'oreilles. Ses mains reposent sur les genoux avec les paumes retournées.
Quatre rois célestes (木心乾漆四天王立像, mokushin kanshitsu shitennō ryūzō?)[88]. 0791Époque de Nara, 791 woodNoyau du bois couvert de laque sèche (木心乾漆, mokushin kanshitsu?), coloré four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0139.1138,2 cm (Jikoku-ten), 136,0 cm (Zōjō-ten), 139,1 cm (Kōmoku-ten), 134,5 cm (Tamon-ten) Nara Nara Kofukuji North Octagonal HallBâtiment octogonal nord (北円堂, hokuen-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Kofukuji Monastery Shitenno of Hokuendo (Jikokuten) (244).jpg
Déesse de la compassion aux onze visages (木心乾漆十一面観音立像, mokushin kanshitsu jūichimenkannon ryūzō?)[89]. 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle woodNoyau du bois couvert de laque sèche (木心乾漆, mokushin kanshitsu?), feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) Juichimen KannonJūichimen Kannon debout 0209.1209,1 cm Nara Sakurai Shorinji Daibiden (大悲殿, Daibiden?), Shōrin-ji (聖林寺?), Sakurai, préfecture de Nara Eleven-faced Kannon Shorinji.JPG
Kannon au mille bras (木心乾漆千手観音立像, mokushin kanshitsu senjū kannon ryūzō?)[18],[90]. 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle woodNoyau du bois couvert de laque sèche (木心乾漆, mokushin kanshitsu?), feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) thousand armed kannonKannon au mille bras debout 0535.7535,7 cm Nara Nara Toshodaiji KondoKon-dō de Tōshōdai-ji à Nara, préfecture de Nara Thousand armed Kannon Tosyodaiji.JPG
Yakushi Nyorai (木心乾漆薬師如来立像, mokushin kanshitsu yakushi nyorai ryūzō?)[18],[91]. 0796Époque de Heian, 796–815 woodNoyau du bois couvert de laque sèche (木心乾漆, mokushin kanshitsu?), feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) yakushi nyoraiYakushi Nyorai debout 0369.7369,7 cm Nara Nara Toshodaiji KondoKon-dō de Tōshōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Statues GoldenHall Toshodaiji.JPG
Hachiman sous les traits d'un moine bouddhiste (木造僧形八幡神坐像, mokuzō sōgyō hachimanjin zazō?), l'impératrice Jingū (木造神功皇后坐像, mokuzō jingūkōgō zazō?), Nakatsuhime (木造仲津姫命坐像, mokuzō nakatsuhime?)[18] Plus anciennes statues du genre au Japon 0889Époque de Heian, 889–898 woodBois coloré hachimanHachiman, l'impératrice Jingū et Nakatsuhime assis 0038.838,8 cm (Hachiman), 33,9 cm (Jingū), 36,8 cm (Nakatsuhime) Nara Nara Yakushiji Chinju HachimanguChinju Hachimangu (鎮守八幡宮?), Yakushi-ji, Nara, préfecture de Nara Nakatsuhime Yakushiji.jpg
Tentōki (木造天燈鬼立像, mokuzō tentōki ryūzō?) et Ryūtōki (木造竜燈鬼立像, mokuzō ryūtōki ryūzō?)[92]. Tentōki est attribué à Kōben (康弁?), Ryūtoki est de la main de Kōben. Tentōki est une créature unique au Japon et Ryūtōki porte une lanterne en offrande au Bouddha historique[93]. 1216Époque de Kamakura, 1216 woodBois coloré, yeux en cristal setTentōki debout (lanterne portée sur l'épaule, tenue par la main) et Ryūtōki (lanterne sur la tête) 0077.977,9 cm (Tentōki), 77,3 cm (Ryūtōki) Nara Nara KofukujiKōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara  Tentōki. Vue de face d'une statue trapue avec un visage de démon. Elle porte une lanterne sur l'épaule gauche qu'elle soutient de sa main gauche. Photographie noir et blanc.

Ryūtōki. Vue de face d'une statue trapue avec un visage de démon. Il porte la lanterne en équilibre sur la tête. Il tient son poignet droit avec la main gauche. Photographie noir et blanc.

Muchaku (木造無著菩薩立像, mokuzō muchaku bosatsu ryūzō?) et Seshin (木造世親菩薩立像, mokuzō seshin bosatsu ryūzō?)[18],[94]. Sculptée par Unkei 1208Époque de Kamakura, 1208 woodBois coloré, yeux en cristal setMuchaku et Seshin debout. 0193.0193,0 cm (Muchaku), 190,9 cm (Seshin) Nara Nara Kofukuji North Octagonal HallBâtiment octogonal nord (北円堂, hokuen-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara  Muchaku (Asanga). Vue de face d'une statue réaliste gardant les mains en face de son corps avec une paume tournée et l'autre de côté, comme pour conserver quelque chose. Photographie noir et blanc.

Seshin. Front view of a lifelike statue. Both arms are bend with the palm of the left hand turned upward and the right hand pointing up. Black and white photograph.

Bonten (木造梵天立像, mokuzō bonten ryūzō?) et Taishakuten (木造帝釈天立像, mokuzō taishakuten ryūzō?)[18],[95]. 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle woodBois coloré setBonten debout et Taishakuten debout 0188.8186,2 cm (Bonten), 188,8 cm (Taishakuten) Nara Nara Toshodaiji KondoKon-dō de Tōshōdai-ji à Nara, préfecture de Nara Bonten Toshodaiji.JPG
Yuima (木造維摩居士坐像, mokuzō yuima koji zazō?)[73],[96]. Sculptée par Jōkei sur une période de 56 jours et peinte par Kōen en 50 jours 1196Époque de Kamakura, 1196 woodBois coloré selon la technique des blocs joints (yosegi), yeux en cristal yuimaYuima assis 0088.688,6 cm Nara Nara Kofukuji Eastern Golden HallBâtiment d'or de l'est (東金堂,, tōkon-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Vue de face d'une statue assise les jambes croisées placé sur un trône. Son bras droit repose sur sa jambe, le bras gauche est légèrement surélevé et plié.
Kannon (木造観音菩薩立像, mokuzō kannon bosatsu ryūzō?) ou Kannon à neuf visages (九面観音, kumen kannon?)[18],[97]. Une des quatre statues de Kannon Bosatsu debout classées Trésor national à Hōryū-ji. Deux autres se trouvent également dans la galerie du Grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), tandis que la troisième Kannon Bosatsu est vénérée dans le bâtiment des rêves (夢殿, yumedono?). 0600Dynastie Tang, VIIe siècle woodBois de santal, surface en bois naturel (素地, kiji?) kannonKannon debout 0037.637,6 cm Nara Ikaruga Horyuji Great Treasure GalleryGalerie du grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Vue de face et de profil d'une statue debout avec son bras gauche plié en avant. Sur la tête il y a de petites têtes orientées dans des directions différentes.
Kannon (木造観世音菩薩立像, mokuzō kanzeon bosatsu ryūzō?) or Kudara Kannon (百済観音?)[18],[98]. Une des quatre statues de Kannon Bosatsu debout classées Trésor national au Hōryū-ji. Deux autres se trouvent dans la galerie du Grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), tandis que la troisième statue de Kannon Bosatsu est vénérée dans le bâtiment des rêves (夢殿, yumedono?). Il a été supposé qu'il s'agissait d'une œuvre d'artisans coréens[1]. 0650Période Asuka, milieu du VIIe siècle woodBois coloré kannonKannon debout 0209.4209,4 cm Nara Ikaruga Horyuji Great Treasure GalleryGalerie du Grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Vue de trois-quarts d'une statue grande et très mince portant un vase avec deux doigts de sa main gauche. Son bras droit est courbé avec la paume de sa main droite vers le haut. Une auréole sur un mât est vue derrière la statue.
Kannon (木造観世音菩薩立像, mokuzō kanzeon bosatsu ryūzō?) or (救世観音, Guze Kannon?)[1]. Plus ancienne statue en bois existante au Japon. Une des quatre statues de Kannon Bosatsu debout répertoriée Trésor national à Hōryū-ji. Les autres se trouvent dans la galerie du Grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?). 0620Période Asuka, première moitié du VIIe siècle, vers 620 woodBloc unique de bois de camphre, feuille d'or cousue (箔押, hakuoshi?) kannonKannon debout 0178.8178,8 cm Nara Ikaruga Horyuji Hall of DreamsBâtiment des rêves (夢殿, yumedono?) du Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Vue de face d'une statue debout avec une grande robe et portant un petit récipient en face de son corps. Il y a une grande auréole derrière la tête de la statue.
Tamayorihime (木造玉依姫命坐像, mokuzō tamayorihime no mikoto zazō?)[99]. Probablement par un sculpteur de l'école Kei 1251Époque de Kamakura, 1251 woodBois, technique yosegi-zukuri (寄木造?), yeux en cristal tamayorihimeTamayorihime assis 008383 cm Nara Yoshino Yoshino Mikumari ShrineYoshino Mikumari-jinja, Yoshino, préfecture de Nara Head and shoulder portrait of a female statue with long hair, painted eyebrows, colored lips and cloths.
Kongōrikishi (Niō) (木造金剛力士立像, mokuzō kongōrikishi ryūzō?)[100]. 1288Époque de Kamakura, 1288 woodBois coloré, yeux en cristal nioPaire de Niō debout : Agyō (阿形?) et Ungyō (吽形?) 0154.0154,0 cm (Agyō) et 153,7 cm (Ungyō) Nara Nara Kofukuji National Treasure HouseMaison du Trésor national (国宝館, kokuhōkan?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Kongorikishi Kofukuji 2.jpg

Kofukuji Monastery Kongo Rikishi of Saikondo (417).jpg

Kongōrikishi (Niō) (木造金剛力士立像, mokuzō kongōrikishi ryūzō?)[101]. Sculptée par Kaikei et Unkei. Il existe une autre paire de Kongōrikishi (Trésor national) au Hokke-dō (法華堂?), Tōdai-ji. 1203Époque de Kamakura, 1203 woodBois coloré nioPaire de Niō debout : Agyō (阿形?) et Ungyō (吽形?) 0842.3836,3 cm (Agyō) et 842,3 cm (Ungyō) Nara Nara Todaiji NandaimonNandaimon (南大門?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara  Agyō. Front view of a scary statue carrying a spear like object in his right hand and the palm of his left hand facing the viewer with fingers spread. Sculpted breastplate and necklace are visible.

 Ungyō. Front view of a scary statue with the right arm raised and carrying a weapon in his lowered left arm. Sculpted breastplate and necklace are visible.

Quatre rois célestes (木造四天王立像(金堂安置), mokuzō shitennō ryūzō?)[18],[102]. Sculptée par Yamaguchi no Ōguchi atai (山口大口費?) et al. 0650Période Asuka, vers 650 woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0134.8133,3 cm (Jikoku-ten), 134,8 cm (Zōjō-ten), 133,3 cm (Kōmoku-ten), 134,2 cm (Tamon-ten) Nara Ikaruga Horyuji KondoKon-dō de Hōryū-ji à Ikaruga, préfecture de Nara ZojoTen viruudhaka Horyuji Kondo.jpg
Quatre rois célestes (木造四天王立像(金堂安置), mokuzō shitennō ryūzō?)[18],[103]. 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle woodBois coloré four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0188.5185,0 cm (Jikoku-ten), 187,2 cm (Zōjō-ten), 186,3 cm (Kōmoku-ten), 188,5 cm (Tamon-ten) Nara Nara Toshodaiji KondoKon-dō de Tōshōdai-ji à Nara, préfecture de Nara Tamonten Toshodaiji.JPG
Quatre rois célestes (木造四天王立像, mokuzō shitennō ryūzō?)[18],[73],[104]. Il existe trois ensembles de Quatre Rois célestes classés Trésor national au Kōfuku-ji. Les autres sont situés dans le bâtiment octogonal nord (北円堂, hokuen-dō?) et le bâtiment octogonal sud (南円堂, nan'endō?). 0801Époque de Heian, début du IXe siècle woodBois coloré selon la technique des blocs uniques (ichiboku) et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0164.0162,5 cm (Jikoku-ten), 161,0 cm (Zōjō-ten), 164,0 cm (Kōmoku-ten), 153,0 cm (Tamon-ten) Nara Nara Kofukuji Eastern Golden HallBâtiment d'or de l'est (東金堂,, tōkon-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Kofukuji Monastery Jikokuten of Tokondo (306).jpg
Quatre rois célestes (木造四天王立像, mokuzō shitennō ryūzō?)[18],[105]. Sculptée par Kōkei. Il existe trois ensembles des quatre Rois célestes répertoriés Trésor national à Kōfuku-ji. les autres se trouvent dans le bâtiment octogonal du nord (北円堂, hokuen-dō?) et dans le bâtiment d'or de l'est (東金堂,, tōkon-dō?). 1189Époque de Kamakura, 1189 woodBois coloré four heavenly kingsQuatre Rois célestes debout 0206.6206,6 cm (Jikoku-ten), 197,5 cm (Zōjō-ten), 200,0 cm (Kōmoku-ten), 197,2 cm (Tamon-ten) Nara Nara Kofukuji South Octagonal HallBâtiment octogonal sud (南円堂, nanendō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Kofukuji Monastery Shitenno of Nan-endo (Tamonten) (406).jpg
Shakyamuni (Shaka Nyorai) et deux assistants (木造釈迦如来及両脇侍坐像, mokuzō shaka nyorai oyobi ryōwakiji zazō?)[106]. 0925Époque de Heian, 925–931 woodEn bois de cerisier à partir d'un seul arbre, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) shaka nyoraiShaka Nyorai assis et deux assistants. 0227.9227,9 cm (Shaka), 155,7 cm (gauche att.), 153,9 cm (right att.) Nara Ikaruga Horyuji Inner SanctuarySanctuaire intérieur (上御堂, Kami no mi-dō?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Shaka Kami no Mido Horyuji.jpg
Shakyamuni (Shaka Nyorai) (木造釈迦如来坐像, mokuzō shaka nyorai zazō?)[107]. 0799Époque de Heian, fin du VIIIe siècle woodBois coloré shaka nyoraiShaka Nyorai assis 0105.7105,7 cm Nara Uda Muroji Miroku HallBâtiment de Miroku (弥勒堂, miroku-dō?), Murō-ji, Uda, préfecture de Nara Shaka Muroji Mirokudo.jpg
Shakyamuni (Shaka Nyorai) (木造釈迦如来立像, mokuzō shaka nyorai ryūzō?)[108]. 0899Époque de Heian, fin du IXe siècle woodBois coloré shaka nyoraiShaka Nyorai Debout 0237.7237,7 cm Nara Uda Muroji KondoKon-dō de Murō-ji à Uda, préfecture de Nara Shaka Muroji Kondo.jpg
Déesse de la compassion aux onze visages (木造十一面観.

音立像, mokuzō jūichimenkannon ryūzō?)[18],[109]

0899Époque de Heian, fin du IXe siècle woodBois coloré juichimen kannonJūichimen Kannon debout 0195.1195,1 cm Nara Uda Muroji KondoKon-dō de Murō-ji à Uda, préfecture de Nara Almost frontal view of the head and chest of a statue. A number of small heads and small statues are placed on top of the head.
Déesse de la compassion aux onze visages (木造十一面観音立像, mokuzō jūichimenkannon ryūzō?)[18],[110]. 0800Époque de Heian, première moitié du IXe siècle woodBois, surface en bois naturel (素地, kiji?) juichimen kannonJūichimen Kannon debout 0100.0100,0 cm Nara Nara Hokkeji HondoHon-dō de Hokke-ji à Nara, préfecture de Nara Hokkeiji Nunnery Eleven-Headed Kwannon I (303).jpg

Frontal view of the head of a sculpture of a deity. A number of small heads and small statues are placed on top of the head.

Douze Généraux célestes (木造十二神将立像, mokuzō jūni shinshō ryūzō?)[73],[111]. Apparemment chacune des statues a été sculptée par un sculpteur différent 1207Époque de Kamakura, 1207 woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois twelve heavenly generalsLes douze Généraux célestes debout 0126.4113,0 x 126,4 cm Nara Nara Kofukuji Eastern Golden HallBâtiment doré de l'est (東金堂, tōkon-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Three-quarter view of a standing statue. The right arm is bend with the right hand in front of the breast. The left arm is also bend with the palm of the left hand pointing upward.

Kofukuji Monastery The Twelve Generals of Yakushi (423).jpg

Shunjō (prêtre) (木造俊乗上人坐像, mokuzō shunjō shōnin zazō?)[18] 1206Époque de Kamakura, vers 1206 woodBois d'hinoki coloré chogenChōgen assis 0081.481,4 cm Nara Nara Todaiji ShunjodoShunjō-dō (俊乗堂?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Todaiji Monastery Portrait of Chogen (427).jpg
Prince Shōtoku et quatre assistants (木造聖徳太子坐像, mokuzō shōtoku taishi zazō?)[12],[18] 1121Époque de Heian, 1121 woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois shotokuLe Prince Shōtoku assis entouré de quatre personnages assis : son frère cadet Eguri (山背?), premier fils Yamashiro (殖栗?), le prêtre Eji et Somaro (卒末呂?) 0084.284,2 cm (Shōtoku), 53,9 cm (Eguri), 63,9 cm (Yamashiro), 63,9 cm (Eji), 52,4 cm (Somaro) Nara Ikaruga Horyuji Shoryoin (聖霊院, Shōryō-in?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Horyuji Monastery Shotoku Taishi of Shoryoin (331).jpg
Kannon au mille bras (木造千手観音立像, mokuzō senjū kannon ryūzō?)[18],[112]. Réalisée par un sculpteur de l'école Keiha (慶派?). Ancienne image principale du réfectoire (食堂, jiki-dō?) 1220Époque de Kamakura, vers 1220 woodBois d'hinoki, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)), yeux en cristal thousand armed kannonKannon au mille bras debout 0520.5520,5 cm Nara Nara Kofukuji National Treasure HouseMaison du Trésor national (国宝館, kokuhōkan?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara
Hachiman sous l'apparence d'un moine assis (木造僧形八幡神坐像, mokuzō sōgyō hachimanjin zazō?)[18] Sculptée par Kaikei 1201Époque de Kamakura, 1201 woodBois d'hinoki coloré hachimanHachiman assis 0087.187,1 cm Nara Nara Todaiji HachimandonoHachiman-dono (八幡殿?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Todaiji Monastery Hachiman by Kaikei (420).jpg
Dainichi Nyorai (木造大日如来坐像, mokuzō dainichi nyorai zazō?)[113]. Sculptée par Unkei. 1176Époque de Heian, 1176 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)), yeux en cristal dainichi nyoraiDainichi Nyorai assis 0098.898,8 cm Nara Nara Enjoji TahotoTahōtō, Enjō-ji, Nara, préfecture de Nara Vue de face d'une statue représentée portant une couronne et montrant la Vajra Mudrā, enfermant l'index de la main gauche avec le poing de la main droite.
Jizō Bosatsu (木造地蔵菩薩立像, mokuzō jizō bosatsu ryūzō?)[18],[114]. 0800Époque de Heian, IXe siècle woodBois jizo bosatsuJizō Bosatsu debout 0172.7172,7 cm Nara Ikaruga Horyuji Great Treasure GalleryGalerie du Grand Trésor (大宝蔵院, daihōzō-in?), Hōryū-ji, Ikaruga, préfecture de Nara Jizo Bosatsu Horyuji.JPG
Bishamonten (木造毘沙門天立像(金堂安置), mokuzō bishamonten ryūzō?) et Kichijōten (木造吉祥天立像(金堂安置), mokuzō kichijōten ryūzō?)[18] 1078Époque de Heian, 1078 woodBois coloré et découpe de feuille d'or ( (截金, kirikane?)) sur bois jizo bosatsuJizō Bosatsu debout 0123.2123,2 cm (Bishamonten), 116,7 cm (Kichijōten) Nara Ikaruga Horyuji KondoKon-dō de Hōryū-ji à Ikaruga, préfecture de Nara Horyuji Monastery Bishamonten and Kichijoten of Kondo (330).jpg
Fukū Kensaku Kannon (木造不空羂索観音立像, mokuzō fukū kensaku kannon ryūzō?)[115]. Sculptée par Kōkei 1189Époque de Kamakura, 1189 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) fuku kensaku kannonFukū Kensaku Kannon assis 0341.5341,5 cm Nara Nara Kofukuji South Octagonal HallBâtiment octogonal sud (南円堂, nan'endō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Fukukensaku Kannon Nanendo Kofukuji.jpg
Monju Bosatsu (木造文殊菩薩坐像, mokuzō monju bosatsu zazō?)[73],[116]. Œuvre d'un sculpteur de l'école Kokei 1196Époque de Kamakura, 1196 woodBois d'hinoki coloré selon la technique des blocs assemblés (yosegi), peinture d'or, yeux en cristal monju bosatsuMonju Bosatsu assis 0093.993,9 cm Nara Nara Kofukuji Eastern Golden HallBâtiment doré de l'est (東金堂, tōkon-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Vue de trois-quarts d'une statue aux jambes croisées assise sur un trône. Les deux bras reposent sur ses jambes. Les cheveux sont sculptés avec chignon qui soutient un écrin sacré.
Bodhisattva en position demi lotus (木造菩薩半跏像, mokuzō bosatsu hankazō?) ou Nyoirin Kannon (如意輪観音?)[18],[117]. Il avait été à tort vénéré comme Nyoirin Kannon[58]. 0650Période Asuka, seconde moitié du VIIe siècle woodBois de camphrier coloré nyoirin kannonNyoirin Kannon à demi dans la position du lotus 0087.087,0 cm Nara Ikaruga Chuguji HondoHon-dō de Chūgū-ji à Ikaruga, préfecture de Nara Vue de trois-quarts d'une statue assise en demi-lotus. Le pied droit repose sur la partie supérieure de la jambe gauche, le coude droit repose sur le genou droit avec la main droite près de la tête. Les cheveux de la statue sont sculptés avec deux chignons. Il y a une auréole derrière la tête de la statue.
Six Patriarches de la secte Hossō-shū (木造法相六祖坐像, mokuzō hossō rokuso zazō?)[12],[118]. Sculptée par Kōkei 1188Époque de Kamakura, 1188–1189 woodBois d'hinoki coloré, yeux en cristal patriarchs of the hosso sectSix patriarches de la secte Hossō-shū : Jōtō (常騰?), Shinei (神叡?), Zenshu (善珠?), Genbō (玄昉?), Genpin (玄賓?), Gyōga (行賀?) 0084.873,3 cm (Jōtō), 81,2 cm (Shinei), 83,0 cm (Zenshu), 84,8 cm (Genbō), 77,2 cm (Genpin), 74,8 cm (Gyōga) Nara Nara Kofukuji South Octagonal HallBâtiment octogonal du sud (南円堂, nan'endō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara  Gyōga. Frontal view of a seated monk with the left leg propped up.

Kofukuji Monastery Hosso Patriarchs of Nanendo I (407).jpg

Kofukuji Monastery Hosso Patriarchs of Nanendo II (408).jpg

Miroku Bosatsu (木造弥勒仏坐像, mokuzō miroku butsu zazō?)[18],[119]. Sculptée par Unkei 1212Époque de Kamakura, 1212 woodBois, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) miroku bosatsuMiroku Bosatsu assis 0141.5141,5 cm Nara Nara Kofukuji North Octagonal HallBâtiment octogonal du nord (北円堂, hokuen-dō?), Kōfuku-ji, Nara, préfecture de Nara Miroku Hokuendo Kofukuji.jpg
Yakushi Nyorai et deux assistants (木造薬師如来及両脇侍坐像, mokuzō yakushi nyorai oyobi ryōkyōji zazō?)[18],[120]. 0999Époque de Heian, fin du Xe siècle woodBois d'hinoki à partir d'un seul arbre, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) yakushi nyoraiYakushi Nyorai (Bouddha de la guérison) assis et deux assistants assis : Nikkō Bosatsu et Gakkō Bosatsu (bodhisattvas du Soleil et du clair de Lune) 0247.2247,2 cm (Yakushi), 172,1 cm (chaque assistant) Nara Ikaruga Horyuji Lecture HallBâtiment de lecture (講堂, Kō-dō?) du Hōryū-ji à Ikaruga, préfecture de Nara
Yakushi Nyorai (木造薬師如来坐像, mokuzō yakushi nyorai zazō?)[18],[121]. 0800Époque de Heian, IXe siècle woodBois de kaya coloré à partir d'un seul arbre yakushi nyoraiYakushi Nyorai assis 0049.749,7 cm Nara Nara Nara National MuseumMusée national de Nara, Nara, préfecture de Nara Yakushi Nyorai Nara National Museum.jpg
Yakushi Nyorai (木造薬師如来坐像, mokuzō yakushi nyorai zazō?)[18],[122]. 0799Époque de Heian, fin du VIIIe siècle woodBois de kaya à partir d'un arbre unique, surface en bois naturel (素地, kiji?) yakushi nyoraiYakushi Nyorai assis 0191.5191,5 cm Nara Nara Shin Yakushiji HondoHon-dō de Shin-Yakushi-ji à Nara, préfecture de Nara 12 Heavenly Generals ShinYakushiji.JPG
Yakushi Nyorai (木造薬師如来立像, mokuzō yakushi nyorai ryūzō?)[18],[123]. 0801Époque de Heian, début du IXe siècle woodBois de kaya à partir d'un seul arbre, surface en bois naturel (素地, kiji?) yakushi nyoraiYakushi Nyorai debout 0164.8164,8 cm Nara Nara Gangoji HondoHon-dō de Gangō-ji à Nara, préfecture de Nara Yakushi Nyorai Gankoji.jpg
Rōben (prêtre) (木造良弁僧正坐像, mokuzō rōben sōjō zazō?)[18] 0899Époque de Heian, fin du IXe siècle woodBois coloré d'un seul hinoki robenRōben assis 0092.492,4 cm Nara Nara Todaiji Founder's HallBâtiment des fondateurs (開山堂, kaisan-dō?), Tōdai-ji, Nara, préfecture de Nara Todaiji Monastery Portrait of Ryoben (268).jpg
Hayatama (木造熊野速玉大神坐像, mokuzō kumano hayatama ōkami zazō?), Fusumi (木造夫須美大神坐像, mokuzō fusumi ōkami zazō?), Ketsumiko (木造家津御子大神坐像, mokuzō ketsumiko ōkami zazō?), Kunitokotatchi (木造国常立命坐像, mokuzō kunitokotachi no mikoto zazō?)[18],[124]. 0800Début de l'époque de Heian, IXe siècle woodBois coloré setQuatre dieux shintō assis : Hayatama, Fusumi, Ketsumiko, Kunitokotatchi 0101.2101,2 cm (Hayatama), 98,5 cm (Fusumi), 81,2 cm (Ketsumiko), 80,3 cm (Kunitokotatchi) Wakayama Shingu Kumano Hayatama TaishaKumano Hayatama-taisha, Shingū, Préfecture de Wakayama
Sanctuaire bouddhiste miniature (木造諸尊仏龕, mokuzō shoson butsugan?)[18] Statue rapportée de Chine par Kūkai 0700Dynastie Tang, VIIIe siècle woodBois de Santal, surface en bois naturel (素地,, kiji?) setDivers images bouddhistes 0023.123,1 cm Wakayama Koya Kongobuji Treasure HallBâtiment du Trésor (霊宝館, reihōkan?), Kongōbu-ji, Kōya, Préfecture de Wakayama Miniature Buddhist shrine Kongobuji.jpg
Kannon au mille bras (木造千手観音立像, mokuzō senjū kannon ryūzō?) et deux bodhisattvas (木造菩薩立像, mokuzō bosatsu ryūzō?)[18],[125]. Combinaison inhabituelle de divinités dans cette triade 0850Époque de Heian, seconde moitié du IXe siècle woodBois en provenance d'un seuil arbre, feuille d'or sur laque ( (漆箔, shippaku?)) thousand armed kannonKannon au mille bras debout et deux bodhisattvas debout qui pourraient être Nikkō Bosatsu et Gakkō Bosatsu (bodhisattvas du Soleil et du clair de Lune) 0294.2294,2 cm (Kannon), 241,5 cm (Nikkō), 242,4 cm (Gakkō) Wakayama Hidakagawa Dojoji Hobutsuden (宝佛殿, Hōbutsuden?), Dōjō-ji (道成寺?), Hidakagawa, Préfecture de Wakayama Thousand armed Kannon Dojoji.JPG
Huit serviteurs de Fudō Myōō (木造八大童子立像, mokuzō hachidai dōji ryūzō?)[12],[18],[126]. Seules six des huit statues datent de l'époque de Kamakura et sont classées « Trésors nationaux ». Les deux autres, (Anokuda (阿耨達?) et Shitoku (指徳?)), ont été faites au cours du XIVe siècle et ne sont pas incluses dans cette nomination. Sculptée par Unkei. Statue anciennement vénérée dans le Fudō-dō (不動堂?) 1197Époque de Kamakura, 1197 woodBois coloré d'hinoki, yeux en cristal huit assistants de fudō myōōSix des huit assistants de Fudō Myōō : Ekō (慧光?), Eki (慧喜?), Ukubaga (烏倶婆誐?), Shōjō Biku (清浄比丘?), Kongara (矜羯羅?), Seitaka (制多迦?) 0103.096,6 cm (Ekō), 98,8 cm (Eki), 95,1 cm (Ukubaga), 97,1 cm (Shōjō), 95,6 cm (Kongara), 103,0 cm (Seitaka) Wakayama Koya Kongobuji Treasure HallBâtiment du Trésor (霊宝館, reihōkan?), Kongōbu-ji, Kōya, Préfecture de Wakayama Seitaka Doji Kongobuji.jpg

Eight Attendants I Kongobuji.jpg

Eight Attendants II Kongobuji.jpg

Miroku Bosatsu (木造弥勒仏坐像, mokuzō miroku butsu zazō?)[18] 0892Époque de Heian, 892 woodBois coloré d'un seul hinoki miroku bosatsuMiroku Bosatsu assis 0091.091,0 cm Wakayama Kudoyama JisoninJison-in, Kudoyama, Préfecture de Wakayama
Bouddhas de pierre de Usuki (臼杵磨崖仏, Usuki magaibutsu?)[18],[127]. Seules sculptures « Trésor national » en pierre. 1185Fin de l'époque de Heian – début de l'époque de Kamakura stonePierre colorée set59 statues au total, réparties en quatre groupes. (i) groupe Furuzono (古園石仏, furuzono sekibutsu?): 13 statues; (ii) groupe Sannō (山王山石仏, sannōzan sekibutsu?): 3 statues; (iii) groupe Hoki (ホキ石仏, hoki sekibutsu?), 1er grotte : 25 statues (iv) groupe Hoki, 2e grotte : 18 statues 0280.026,8 x 280,0 cm Oita UsukiUsuki, Préfecture d'Ōita Photographie d'une rangée d'environ. dix statues de pierre assise en face d'un rocher. Vue de trois-quarts. L'une des statues est environ deux fois plus grande que les autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les Bouddhas de pierre de Usuki datent de la fin de l'époque de Heian ou du début de l'époque de Kamakura et sont donc comptés en double dans ce tableau.
  2. Le temple utilise une association de statues avec les noms des généraux différente de la nomination du Trésor National. C'est l'appellation du temple qui est utilisée ici

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Mark Schumacher, « Buddhist sculpture in Asuka and Hakuho era », Japanese Buddhist Statuary,‎ 2009 (consulté le 16 septembre 2009)
  2. « Other Buddhist images of the période Asuka », Asuka Historical Museum,‎ 1995 (consulté le 16 juin 2009)
  3. Mark Schumacher, « Buddhist sculpture in Hakuho era », Statuaire bouddhiste japonaise,‎ 2009 (consulté le 16 septembre 2009)
  4. a et b Mark Schumacher, « Buddhist sculpture in Nara era », Statuaire bouddhiste japonaise,‎ 2009 (consulté le 16 juin 2009)
  5. Mark Schumacher, « Buddhist sculpture in Heian era », Statuaire bouddhiste japonaise,‎ 2009 (consulté le 16 juin 2009)
  6. Sherwood F. Moran, « Early Heian Sculpture at Its Best: Three Outstanding Examples », Artibus Asiae, Artibus Asiae Publishers, vol. 34, no 2/3,‎ 1972, p. 119–161 (liens DOI? et JSTOR?)
  7. Mark Schumacher, « Buddhist sculpture in Kamakura era », Statuaire bouddhiste japonaise,‎ 2009 (consulté le 16 septembre 2009)
  8. (en) William Howard Coaldrake, Architecture and authority in Japan, London, New York, Routledge,‎ 2002 [détail de l’édition] (ISBN 0-415-05754-X, lire en ligne), p. 248
  9. [PDF] « Cultural Properties for Future Generations », Tokyo, Japan, Agence pour les affaires culturelles, Cultural Properties Department,‎ mars 2011 (consulté le 8 mai 2011)
  10. a, b et c (ja) Agence pour les affaires culturelles, « 国指定文化財 データベース », Database of National Cultural Properties,‎ 1 novembre 2008 (consulté le 16 avril 2009)
  11. a et b Ogawa, Seki et Yamazaki 2009
  12. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t Mary Neighbour Parent, JAANUS - Japanese Architecture and Art Net Users System, online,‎ 2001 (lire en ligne)
  13. « Konjikido-donai-shozo-and-Tengai », Iwate no bunko (consulté le 4 juin 2009)
  14. « Yakushi Nyorai », Yugawa Village (consulté le 5 juin 2009)
  15. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 592–594
  16. a, b et c (ja) « 国宝を訪ねて »,‎ 14 mai 2009 (consulté le 5 juin 2009)
  17. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 595
  18. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw et ax (ja) « 仏教索引 » (consulté le 14 juin 2009)
  19. (ja) « 三井寺>名宝の紹介>秘仏>新羅明神坐像 », Mii-dera,‎ 2002 (consulté le 8 juin 2009)
  20. (ja) « 三井寺>名宝の紹介>秘仏>智証大師坐像(御骨大師) », Mii-dera,‎ 2002 (consulté le 8 juin 2009)
  21. (ja) « 三井寺>名宝の紹介>秘仏>智証大師坐像(中尊大師) », Mii-dera,‎ 2002 (consulté le 8 juin 2009)
  22. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 562–563
  23. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 560–561
  24. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 528–531
  25. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 501
  26. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 580–583
  27. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 474–475
  28. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 468–470
  29. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 558–559
  30. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 459
  31. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 570–573
  32. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 546–551
  33. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 552–555
  34. Mark Schumacher, « Bosatsu on clouds », Japanese Buddhist Statuary,‎ 2009 (consulté le 16 septembre 2009)
  35. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 506–507
  36. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 482–485
  37. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 492–500
  38. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 574–577
  39. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 472–473
  40. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 462–463
  41. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 508–511
  42. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 534–535
  43. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 461
  44. Christine Guth Kanda, Shinzō, Harvard Univ Asia Center,‎ 1985 [détail de l’édition] (ISBN 0-674-80650-6, lire en ligne), p. 51
  45. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 514–527
  46. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 578–579
  47. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 460
  48. (ja) « 仏像紹介 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Gantoku-ji. Consulté le 13 juin 2009
  49. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 488–489
  50. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 454–457
  51. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 458
  52. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 556–557
  53. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 471
  54. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 476–481
  55. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 676–677
  56. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 678–681
  57. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 682–685
  58. a et b « nyoirinkannon », JAANUS - Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2009 (consulté le 19 septembre 2009)
  59. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 674–675
  60. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 696–701
  61. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 38–39
  62. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 40–43
  63. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 44–49
  64. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 142–145
  65. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 128–141
  66. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 32–37
  67. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 322
  68. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 230–235
  69. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 52–55
  70. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 58–65
  71. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 50–51
  72. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 186–195
  73. a, b, c, d et e (ja) Kofuku-ji, Kofuku-ji, leaflet
  74. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 312–317
  75. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 380–381
  76. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 346–347
  77. a, b et c Yakushi-ji, Yakushi-ji, leaflet
  78. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 222–225
  79. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 348–349
  80. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 298–301
  81. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 31
  82. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 74–75
  83. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 206–219
  84. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 309
  85. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 26–30
  86. Mark Schumacher, « Birushana Buddha », Japanese Buddhist Statuary,‎ 2009 (consulté le 19 septembre 2009)
  87. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 156–161
  88. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 110–113
  89. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 400–403
  90. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 236–241
  91. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 242–243
  92. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 152–154
  93. Mark Schumacher, « Ishidoro », Japanese Buddhist Statuary,‎ 2009 (consulté le 16 septembre 2009)
  94. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 108–109
  95. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 244–245
  96. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 76,78
  97. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 358–359
  98. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 338–343
  99. Christine Guth Kanda, Shinzō, Harvard Univ Asia Center,‎ 1985, 81–85 p. [détail de l’édition] (ISBN 0-674-80650-6, lire en ligne)
  100. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 146–151
  101. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 18–23
  102. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 302–308
  103. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 246–249
  104. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 80–89
  105. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 118–121
  106. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 320–321
  107. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 438–442
  108. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 418–423
  109. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 424–427
  110. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 275–277
  111. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 90–97
  112. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 122
  113. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 413–415
  114. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 361
  115. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 114–117
  116. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 77,79
  117. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 362–367
  118. (ja) « 木造法相六祖坐像(もくぞうほつそうろくそざぞう) », Kofuku-ji (consulté le 16 juin 2009)
  119. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 104–107
  120. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 318–319
  121. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 199
  122. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 182–185
  123. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 164–165
  124. Ise Jingu and Treasures of Shinto, Tokyo National Museum,‎ 2009, exhibition leaflet [détail de l’édition]
  125. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 668–669
  126. Ogawa, Seki et Yamazaki 2009, p. 658–665
  127. James M. Goodwin, Janet R. Goodwin, « The Usuki Site » (consulté le 16 juin 2009)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :