Joseph Cistone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coat of arms of Joseph Robert Cistone.svg

Joseph Robert Cistone (né le 18 mai 1949) est un prélat américain. Il est le sixième et actuel évêque du diocèse de Saginaw.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Joseph Cistone est né à Philadelphie, en Pennsylvanie, de Daniel A. et Josephine R. (née Altomare) Cistone[1]. Il a deux frères : Daniel et Anthony.

Il fréquente d'abord la Our Lady of Consolation School, puis obtient un diplôme de la Father Judge High School (en) en 1967[1]. Il étudie par la suite au St. Charles Borromeo Seminary (en), où il obtient un baccalauréat en philosophie (en) (1971) et une Master of Divinity (en) (1975)[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Cistone est ordonné prêtre catholique par John Krol le 17 mai 1975[3]. De 1975 à 1979, il sert comme curate (en) à l'Epiphany of Our Lord Parish. De 1977 à 1979, il est chapelain à la St-Maria Goretti High School (en) à Philadelphie. Il devient ensuite vicaire à St. Jerome Parish et plaide au tribunal ecclésiastique en 1980.

De 1982 à 1987, Cistone est vicaire à St. Jude Parish à Chalfont (Pennsylvanie) (en) et à St. Francis of Assisi Parish, puis à Norristown (1987–1989) et St. Bernard Parish (1989–1991)[1]. En 1991, il devient doyen à la formation théologique du St. Charles Seminary[2].

En 1993, il est nommé associé de Edward Peter Cullen (en), vicaire général de l' archidiocèse de Philadelphie[2]. De 1994 à 1998, il est assistant vicaire. Il est élevé au rang de Monseigneur en avril 1998[1] et devient vicaire général de 1998 à 2009.

Scandale sexuel de l'archidiocèse de Philadelphie[modifier | modifier le code]

Selon une enquête réalisée en 2005 à propos du scandale sexuel de l'archidiocèse de Philadelphie (en), alors qu'il était assistant vicaire en 1996, Cistone aurait participé à faire taire une religieuse qui tentait d'avertir les paroissiens de St. Gabriel à propos d'abus faits par un prêtre[4].

Une semaine après avoir été nommé à la tête du diocèse de Saginaw, Cistone fut interrogé par une journaliste concernant cette enquête et le rôle qu'il a joué dans l'affaire. L’évêque a exprimé son mécontentement de ne pas avoir eu suffisamment l'occasion de donner sa version des faits[5].

Le 9 juin 2009, le groupe Survivors Network of those Abused by Priests manifeste devant les bureaux du diocèse de Saginaw contre la promotion de Cistone à la tête du diocèse[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Joseph R. Cistone » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Cistone sur archdiocese-phl.org