Zito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis José Ely de Miranda)
Aller à : navigation, rechercher
Zito
Zito 2008.jpg
Zito en juin 2008, lors de la célébration des 50 ans du premier sacre du Brésil en Coupe du monde.
Biographie
Nom José Ely de Miranda
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance 8 août 1932 (82 ans)
Lieu Roseira (Brésil)
Taille 1,79 m (5 10)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1948-1951 Drapeau : États-Unis du Brésil Taubaté
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1952-1967 Drapeau : États-Unis du Brésil Santos FC 727 (57)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1955-1966 Drapeau : États-Unis du Brésil Brésil 046 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José Ely de Miranda, surnommé Zito, né le 8 août 1932 à Roseira (État de São Paulo, Brésil), est un footballeur brésilien.

Il réalise toute sa carrière au Santos FC, au poste de milieu défensif, et remporte la Coupe du monde en 1958 puis celle de 1962 avec l’équipe du Brésil.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

L'équipe du Santos FC en 1955[1].

Zito démarre sa carrière en 1948 à l'Esporte Clube Taubaté. Il y est repéré par l'un des principaux clubs du pays, le Santos FC, où il fait ses débuts en juin 1952, à 19 ans[2]. Il s'y impose vite comme un joueur incontournable, excellent récupérateur, meneur d'hommes et meneur de jeu[3]. Le club atteint vite les sommets après le recrutement de Pelé en 1956. Zito va amasser avec Santos un palmarès considérable, avec neuf titres de champion de São Paulo (1955, 1956, 1958, 1960, 1961, 1962, 1964, 1965 et 1967), quatre succès lors des Tournois Rio-São Paulo (en 1959, 1963, 1964 et 1966) et quatre victoires en Taça Brasil, l'ancêtre du championnat national (en 1961, 1962, 1963 et 1964).

Le club connaît aussi la gloire sur le plan international avec deux sacres continentaux en Copa Libertadores, en 1962 face au Peñarol, double tenant du titre, et 1963 face à Boca Juniors, suivi de deux victoires en Coupe intercontinentale, face au Benfica Lisbonne et à l'AC Milan. Il joue son dernier match avec Santos le 7 novembre 1967[4]. En seize années à Santos, Zito dispute un total de 727 matchs et marque 57 buts[2], ce qui en fait le 3e joueur de l'histoire du club après Pelé et Pepe[3].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Zito honore 46 sélections dans l’équipe du Brésil et marque trois buts entre 1955 et 1966[5].

Il remporte la Coupe du monde en 1958 et la Coupe du monde en 1962, marquant un but en finale de cette dernière[6]. Il est sélectionné pour la Coupe du monde en 1966 mais n'y joue pas. Il honore sa dernière sélection (sa 51e en comptant les matchs non-officiels) en juin 1966 lors d'un match amical face à l’Écosse[7].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Après sa retraite sportive, Zito intègre l'encadrement du Santos FC, comme dirigeant[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe du Brésil

Santos FC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Zito n'apparaît pas sur cette photographie.
  2. a et b (pt) « Idolos », Santos Futebol Clube (consulté le 13 novembre 2014)
  3. a, b et c (pt) « Zito – 1952 a 1967 », sur Acervo Histórico do Santos FC (consulté le 13 novembre 2014)
  4. (pt) « Ídolo Eterno do Peixe, Zito, completa 82 anos nesta sexta », Santos Futebol Clube,‎ 07/08/2014 (consulté le 13 novembre 2014)
  5. (en) Brazil - Record International Players, RSSSF
  6. Brésil - Tchécoslovaquie, FIFA
  7. (en) « Seleção Brasileira (Brazilian National Team) 1964-1966 », sur rsssfbrasil.com (consulté le 13 novembre 2014)