Nílton Santos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santos (homonymie).
Nílton Santos
Nilton Santos - 2004.jpg
Nílton Santos en 2004
Biographie
Nom Nílton Reis dos Santos
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance 16 mai 1925
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Décès 27 novembre 2013 (à 88 ans)
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Taille 1,80 m
Poste Défenseur latéral
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1948-1964 Drapeau : Brésil Botafogo 721 (11)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1949-1962 Drapeau : États-Unis du Brésil Brésil 75 (3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Nílton Reis dos Santos est un footballeur international brésilien, né le 16 mai 1925 à Rio de Janeiro et mort le 27 novembre 2013[1].

Surnommé a Enciclopédia (en français : « l'Encyclopédie ») pour ses connaissances en football (dans le domaine de la tactique notamment), cet arrière gauche offensif remporte avec l'équipe du Brésil la coupe du monde de 1958 puis celle de 1962. Il révolutionne la position d'arrière latéral gauche, en utilisant sa polyvalence pour défendre et attaquer, marquer des buts, à une époque où les défenseurs se devaient de respecter un positionnement strict. Il réalise par ailleurs la totalité de sa carrière en club dans le club brésilien de Botafogo.

En 1998, il est nommé dans l'équipe mondiale du XXe siècle de la FIFA, puis en 2004 dans la liste FIFA 100 des 125 meilleurs footballeurs vivants établie par Pelé. En 2006, l'IFFHS désigne Nílton Santos comme l'un des cinq meilleurs défenseurs sud-américain de l'Histoire au côté d'Elias Figueroa, José Nasazzi, Héctor Chumpitaz et Daniel Passarella.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Découvert quasiment par hasard par les dirigeants de Botafogo, Nílton Santos débute en 1948 (à l'âge de 23 ans) dans le club de Rio de Janeiro en position d'attaquant. Mais Carlito Rocha et Zezé Moreira, respectivement manager et entraineur de l'équipe parviennent à détecter les qualités défensives de leur joueur et le replacent à l'arrière. Nílton n'est pourtant pas totalement bridé, ses qualités physiques et techniques lui permettant de participer au jeu offensif de l'équipe sur son aile gauche.

Nílton Santos réalise toute sa carrière de joueur professionnel dans le club de Botafogo avec lequel il remporte quatre titres du championnat de Rio (1948, le premier depuis treize ans, 1957, 1961 et 1962) ainsi que le tournoi Roberto Gomes Pedrosa, considéré comme l'ancêtre du championnat du Brésil en 1962 et 1964. Botafogo participe -et remporte- par ailleurs de nombreux tournois amicaux internationaux, comme le tournoi international de Paris en 1963. Ses coéquipiers en club se nomment alors Garrincha, Didi, Amarildo ou Mário Zagallo.

Le 16 décembre 1964, il dispute son dernier match sous le maillot noir et blanc de Botafogo face à l'EC Bahia. Entre 1948 et 1964, Nílton Santos participe à un record de 721 matches pour Botafogo et inscrit onze buts[2], ce qui à l'époque était exceptionnel pour un défenseur.

International[modifier | modifier le code]

Nílton Santos est sélectionné pour la première fois en équipe nationale en 1949 lors d'un match face à la équipe du Colombie (remporté 5-0), au cours de la Copa América remportée par les Brésiliens. Un an plus tard, il fait partie de la sélection brésilienne pour la coupe du monde de 1950 mais n'y joue pas.

Sélectionné de nouveau pour la coupe du monde de 1954, il ne peut empêcher l'élimination des Brésiliens en quart de finale face au Onze d'or hongrois. Ce match marque sa première et seule défaite en quinze matches de Coupe du monde. Il forme dès lors avec son compère et homonyme Djalma Santos une paire d'arrières latéraux considérée comme la meilleure du monde.

Quatre ans plus tard, les Brésiliens remportent la coupe du monde 1958 en Suède, et conservent leur titre lors de la coupe du monde 1962. Couronné à 37 ans, Nílton Santos est l'un des vainqueurs les plus âgés de l'histoire de la compétition (seul l'Italien Dino Zoff était plus âgé en 1982). Il dispute son dernier match avec les Auriverdes à l'occasion de la finale de la Coupe du Monde 1962 face à la Tchécoslovaquie (3-1) le 17 juin 1962.

Nílton Santos compte 75 sélections en équipe du Brésil, pour laquelle il a joué pendant treize ans. Il a marqué à trois reprises en équipe nationale[3], dont un but mémorable lors de la coupe du monde 1958 contre l'équipe d'Autriche, au cours duquel il part de sa moitié de terrain et dribble de nombreux joueurs adverses.

Parcours[modifier | modifier le code]

Statue de Nílton Santos devant le Stade olympique João Havelange, stade du Botafogo à Rio de Janeiro

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec Botafogo
Avec l'équipe du Brésil
  • Champion du monde en 1958 et 1962
  • Vainqueur de la Copa América en 1949
  • Vainqueur Tournoi Panaméricain en 1962
  • Vainqueur de la Copa Rio Branco en 1950.
  • Vainqueur de la Oswaldo Cruz Cup en 1950, 1955, 1961 et 1962
  • Vainqueur de la Coupe Bernardo-O’Higgins en 1955 et 1961
  • Vainqueur de la Coupe Atlantique en 1956 et 1960

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nílton Santos, Minha bola, minha vida, éd. Gryphus, 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « Morre no Rio o ex-jogador de futebol Nilton Santos », G1 (consulté le 27 novembre 2013)
  2. (pt) Botafogo de Futebol e Regatas - Jogos de Nílton Santos, RSSSF Brasil
  3. (en) Nilton Reis dos Santos - International Appearances sur RSSSF

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :