Johan Nygaardsvold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Nygaardsvold

Johan Nygaardsvold (né le 6 septembre 1879 et mort le 13 mars 1952) est un homme d'État norvégien .

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre du Parti travailliste, Johan Nygaardsvold est élu député en 1916, et constamment réélu jusqu'en 1949. Il est président du Storting (Parlement) de 1934 à 1935, puis chef du gouvernement, à la tête du coalition entre les travaillistes et le Parti agrarien (centriste). Il fait voter plusieurs réformes sociales, et une politique de grands travaux, notamment la construction de logements sociaux. Alors que les travaillistes avaient été jusqu'alors extrêmement méfiants vis-à-vis des crédits militaires, Johan Nygaardsvold fait augmenter le budget des armées.

En 1940, il refuse l'ultimatum de Hitler. Suite à l'invasion de son pays par les troupes allemandes, il part en exil à Londres avec son gouvernement.

Johan Nygaardsvold démissionne de ses fonctions de Premier ministre peu après la libération de la Norvège.

Liens externes[modifier | modifier le code]