Joe Matt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joe Matt est un auteur de bandes dessinées né le 3 septembre 1963 à Philadelphie aux États-Unis. Il habita Montréal et Toronto, et habite actuellement dans le quartier de Los Feliz, à Los Angeles en Californie.

Il est très représentatif de la bande dessinée indépendante, en particulier dans le domaine du récit autobiographique. Il est édité par Drawn and Quarterly et entretient des liens d'amitié avec d'autres auteurs de cette écurie, Chester Brown et Seth, qu'il dessine souvent dans ses histoires.

Peep Show[modifier | modifier le code]

Peep Show, la création de Joe Matt, est une bande dessinée autobiographique qui se partage en deux périodes distinctes:

  • la vie quotidienne de Joe Matt (d'abord sous forme d'histoires d'une page, puis de récits d'une vingtaine de pages),
  • son enfance (dès 1995, périodique Peep Show No 7).

Dans la partie "vie quotidienne", Joe Matt raconte sans honte et sans réserve aucune, mais avec beaucoup d'humour, son manque d'adéquation à la vie en société, son comportement capricieux et insupportable envers sa girl-friend de l'époque, Trish, sa dépendance pour la pornographie, son caractère radin, égoïste, menteur, tricheur et envieux, sa propension maladive à collectionner divers objets bizarres… un bel exemple de loser!

Dans la partie "enfance", il revient sur son éducation d'enfant gâté dans un environnement fortement catholique.

Publications[modifier | modifier le code]

En français:

  • 2001 : Peep show, éditions Les Humanoïdes Associés, 168 pages ("vie quotidienne")
  • 2004 : Strip-tease, éditions du Seuil, 90 pages ("vie quotidienne")
  • 2005 : Les Kids, éditions du Seuil, 108 pages ("enfance")
  • 2007 : Epuisé, éditions du Seuil, ("vie quotidienne")
  • 2008 : Le pauvre type, éditions Delcourt (réédition de "Peep show" seules les deux dernières cases changent et changent donc la fin)

En anglais:
Comics (périodiques):

  • 1992-2006 : Peep Show, éditions Drawn & Quarterly, 14 numéros

Recueils:

  • 1991 : Peep Show, éditions Kitchen Sink
  • 1996 : The Poor Bastard, éditions Drawn & Quarterly (tiré du périodique Peep Show)
  • 1998 : Joe Matt's Jam Sketchbook 1995-1998
  • 2002 : Fair Weather, éditions Drawn & Quarterly (tiré du périodique Peep Show)

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Xavier Guilbert, « The Poor Bastard », dans L'Indispensable n°2, octobre 1998, p. 81.