Joëlle Gardes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joëlle Gardes est une universitaire, écrivain et philologue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'ENS, agrégée de grammaire, Joëlle Gardes est née en 1945 à Marseille. Elle partage son temps entre Cassis, où elle habite, et Paris, où elle est professeur émérite de rhétorique et poétique à la Sorbonne. Sous le nom de Joëlle Gardes Tamine, elle a publié de nombreux articles et ouvrages sur le langage, en particulier le langage de la poésie. Elle a dirigé pendant dix ans la Fondation Saint-John Perse et a édité chez Gallimard les correspondances du poète avec Jean Paulhan, Jean Ballard et Roger Caillois.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Madeleine B. ou la lune rousse, publié en 2006 aux éditions de l'Amandier, joué au Grand Parquet, à Paris, en juin 2005, à Avignon en juillet 2007 et au festival de Spa en 2008 dans une mise en scène de Patrice Kerbrat avec Frédérique Tirmont.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Ruines, éditions Via Valeriano, 1998.
  • La Mort dans nos poumons, éditions Via Valeriano-Léo Scheer, 2003.
  • Jardin sous le givre, éditions Aden, 2007, Prix Peindre en Provence.
  • Le Charognard, éditions du Rocher, 2007, finaliste du prix Michel Lebrun.
  • Olympe de Gouges. Une vie comme un roman, éditions de l'Amandier, 2008.
  • Le Poupon, éditions de l'Amandier, 2011.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Poèmes publiés en revue, Europe, Autre Sud, Les Archers.
  • Dans le silence des mots, éditions de l'Amandier, 2008, finaliste du prix du premier recueil de la Fondation d'entreprise pour la poésie.
  • Méditations de lieux, textes de Claude Ber et de Joëlle Gardes, éditions de l'Amandier, 2010.
  • Par-delà les murs, poèmes pour accompagner des photographies de Patrick Gardes et des gravures de Martine Rastello, éditions de l'Amandier, 2010.
  • L'eau tremblante des saisons, éditions de l'Amandier, 2012.
  • Sous le lichen du temps, photographies de Patrick Gardes, édition de l'Amandier, 2014.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • A perte de voix, nouvelles, éditions de l'Amandier, 2014.
  • Plusieurs nouvelles publiées en revue, Europe, Autre Sud, Revue Marseille...

Travail avec des plasticiens[modifier | modifier le code]

  • Fragments poétiques sur des aquarelles d'Henri Maccheroni. Ut pictura poesis. Dans la palpitation de l'invisible, l'ensemble ayant donné lieu à sept livres d'artiste.
  • En collaboration avec le photographe Christian Ramade, trois fictions-documentaires publiées aux éditions Images en manœuvres, Roches et failles, Virginia Woolf à Cassis, 2002, Sources et collines, Marcel Pagnol à Aubagne, 2002, Intimités et errances, Albert Cohen à Marseille, 2003. Germaine et le Nord Pinus, 2013, éditions Equinoxe.
  • Livres d'artistes avec Martine Rastello.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Saint-John Perse. Les rivages de l'exil, éditions Aden, 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]