Jimmy Garrison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garrison.


James Emory Garrison, dit Jimmy Garrison, est un contrebassiste de jazz américain, né 3 mars 1934 à Miami (Floride) et mort le 7 avril 1976 à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Miami, il passe sa jeunesse à Philadelphie. Après avoir étudié la clarinette, il apprend la contrebasse en 1953. Il commnence sa carrière dans des orchestres de rhythm and blues locaux.

Suivant les conseils du batteur Philly Joe Jones, il s'installe à New York. On le voit alors auprès de Bill Evans, Lennie Tristano, Lee Konitz, Benny Golson, Curtis Fuller et surtout d'Ornette Coleman avec qui il fait une tournée et enregistre Ornette on tenor.

De 1960 à 1967, il est le contrebassiste des diverses formations (quartet, quintet…) du saxophoniste John Coltrane. Le quartet composé de John Coltrane au saxophone, Tyner au piano, Jimmy Garrison à la contrebasse et Elvin Jones à la batterie est l'un des plus célèbre de l'histoire du jazz. Ce groupe reste encore aujourd'hui la figure la plus emblématique du jazz modal. Coltrane, petit à petit, adopte l'esthétique du free jazz et Tyner et Jones sont remplacés par Alice Coltrane et Rashied Ali. Garrison reste, pour sa part avec le saxophoniste jusqu'à la mort de ce dernier en 1967.

À la même époque, il codirige un groupe avec le pianiste Hampton Hawes.

Après la mort de Coltrane, il continue une carrière prolifique. Il collabore avec des musiciens comme Ornette Coleman, Sonny Rollins, Pharaoh Sanders, Archie Shepp, Larry Coryell et surtout son ancien complice Elvin Jones. Il enseigne aussi au "Bennington College" et à la Wesleyan University".

Il meurt d'un cancer en 1976.

Lien externe[modifier | modifier le code]