Jean-Baptiste Lœillet de Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Baptiste Lœillet.

Jean-Baptiste Lœillet est un compositeur baptisé à Gand (Pays-Bas espagnols) le 18 novembre 1680[1] et mort à Londres le 19 juillet 1730[1]. Il ne doit pas être confondu avec son cousin Jean-Baptiste Lœillet de Gand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il excella dans le hautbois et la flûte traversière. Après des études à la maîtrise de la cathédrale de Gand, il se rendit à Londres vers 1705[1], anglicisa son nom en John Lœillet of London et joua dans l'orchestre de Drury Lane. Devenu hautboïste principal du Queen's Theatre, il fit connaitre et apprécier la flûte traversière en Angleterre[1]'[2] et devint parallèlement un professeur de clavecin recherché. Vers 1712, il publia un recueil de Lessons pour clavecin[2] et, de 1722 à 1729, plusieurs recueils de sonates.

En 1729, il léguait son importante collection d'instruments de musiques à Jean-Baptiste son cousin de Gand[2].

Confusion avec Lully[modifier | modifier le code]

Par suite de l’homonymie, résultant de la prononciation anglaise, à peu près semblable, du nom de Lully, l’illustre compositeur florentin, et celui de Loeillet, il s’était créé au début une assimilation, dans l’esprit du public londonien, entre les deux personnalités. Tel menuet favori des mondaines, passait pour être de l’auteur d’Atys, alors qu’il était du maître gantois. Involontairement ou volontairement, le premier éditeur de ce dernier consacra la confusion en mettant sur le titre des Lessons for Harpsichord : « composed by Mr Baptist Lully ». Paul Bergmans, Notice sur Jean-Baptiste Loeillet et ses œuvres de clavecin, Monumenta Musicæ Belgicæ I, Anvers, 1932.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 3 Lessons for the Harpsichord or Spinet (Londres, Daniel Wright, 1712)
  • Six Suites of Lessons for the Harpsichord or Spinet (Londres, John Walsh, 1723)
  • 4 recueils de sonates pour flûte et basse continue
  • 1 recueil de sonates pour 2 flûtes
  • 12 Sonatas in three Parts Op. 2: 6 sonates pour 2 violons et b. c.; 3 sonates pour 2 flûtes traversières et b. c. ; 3 sonates pour hautbois et flûte à bec avec violoncelle et b. c. pour le clavecin (Walsh & Hare, v. 1725)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 656
  2. a, b et c Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 826