Jardin des Modes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin des Modes
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuelle
Date de fondation 1922
Date du dernier numéro 1997
Ville d’édition Paris

Propriétaire Hachette jusqu'en 1997
Maxanajumat Sasu[réf. nécessaire]
Rédacteur en chef Judith Girard Marczak / Matthieu Valet
Site web Jardin des Modes

Le Jardin des modes est un magazine mensuel féminin créé en 1922 par le pionnier français de la presse illustrée Lucien Vogel[1] avec le soutien de la famille Baschet propriétaire de L'Illustration.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier numéro, sous l'intitulé L'Illustration des modes est publié en avril 1922[2]. Ce n'est qu'un an après qu'il prendra sa dénomination définitive[3]. Tourné vers les avant-gardes de l’époque, le magazine présente à ses lecteurs un mélange de modèles dessinés par de grands illustrateurs, des patrons, des recettes de cuisine... Le titre est vendu par la famille Baschet aux Éditions Condé Nast ; Michel de Brunhoff, beau frère de Lucien Vogel, devient rédacteur en chef jusqu'en 1933[2], date à laquelle il quittera le magazine pour devenir rédacteur en chef de Vogue France.

La publication est interrompue de juin 1940 à septembre 1944 pendant l'occupation allemande[2]. Dans les années 1950, il se fait le porte-parole du prêt-à-porter et son titre change ; perdant l'article « Le », il devient « Jardin des modes ». En 1954, à la mort de Lucien Vogel qui est resté directeur jusqu'à la fin[3], il est racheté par Hachette. Sous la direction artistique de Jacques Moutin (de 1948 à 1961), le magazine ne cessera jamais d'attirer de prestigieuses signatures, accueillant notamment les travaux de photographes de renommée internationale tels Franck Horvat (à partir de 1957), Jeanloup Sieff (à partir de 1959), ou encore Helmut Newton (à partir de 1961)[1].

C'est au tour du graphiste Jean Widmer de devenir directeur artistique du magazine de 1961 à 1969. Il y apportera un nouveau logotype et retravaillera la couverture du magazine au point qu’elle devienne une véritable affiche.

À la fin des années 1960, il traverse une grave crise financière et cesse à nouveau de paraitre en 1971[2]. Jardin des modes est relancé en 1977, et en 1979, sous la direction artistique de Milton Glaser, il adopte le grand format qui l'a caractérisé[2].

Jusqu’à la parution du dernier numéro, en 1997, le mensuel mêlera les tendances de la couture et du prêt-à-porter aux arts, au design, et à l’architecture.

Depuis juin 2012, le titre appartient à une société d'édition qui a pour projet de relancer le magazine courant 2013. Le grand format ne sera pas conservé ni la périodicité mais « l'esprit » sera là.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche Le Jardin des modes - Institut mémoires de l'édition contemporaine (IMEC)
  2. a, b, c, d et e Le jardin des modes (1922-1992) - Dominique Veillon, Vingtième Siècle, no 39, juillet-septembre 1993, pp. 108-110
  3. a et b Danielle Leenaerts, Petite Histoire Du Magazine Vu (1928-1940) : Entre Photographie D'information Et Photographie D'art, Peter Lang, mars 2010, 403 pages, p. 20 (ISBN 9789052015859)

Articles connexes[modifier | modifier le code]