Jacques Merleau-Ponty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merleau-Ponty.

Jacques Merleau-Ponty (né le 26 juillet 1916, à Rochefort-sur-Mer et mort en 2002), est un philosophe, épistémologue et historien des sciences français, professeur d’épistémologie à l’université Paris X-Nanterre. Il est le cousin du philosophe Maurice Merleau-Ponty.

Son œuvre épistémologique a été consacrée essentiellement à la cosmologie relativiste. Il s'est attaché à montrer comment les théories physiques du XXe siècle avaient reformulé la problématique de la finitude (en temps et en espace) de l'Univers, sans toutefois y apporter de réponse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre à l'École normale supérieure de Paris et obtient l'agrégation de philosophie. Prisonnier de guerre en 1940, il s'évade et rejoint la résistance auprès des Forces françaises libres (FFL). Arrêté par la Gestapo et incarcéré à Fresnes un an, il doit sa libération en août 1944 à l'intervention de Raoul Nordling consul de Suède[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cosmologie du XXe siècle, Gallimard, 1965.
  • Les Trois Etapes De La Cosmologie,avec Bruno Morando, Laffont, 1971.
  • Leçons Sur La Genèse Des Théories Physiques - Galilée, Ampère, Einstein,Vrin, 1974.
  • La science de l'universel, l'âge du positivisme,Vrin, 1983, (ISBN 978-2-7116-0828-X[à vérifier : isbn invalide]).
  • Sur la science cosmologique. Conditions de possibilité et problèmes philosophiques, EDP sciences, 2003, (ISBN 2-86883-579-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Merleau-Ponty (1916-2002) : le regard d’un philosophe sur la cosmologie contemporaine