Jabra Ibrahim Jabra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jabra Ibrahim Jabra (né en 1920 à Bethléem - mort en 1994 à Bagdad), est un romancier, poète, critique, dramaturge, mémorialiste et peintre arabe palestinien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en Palestine sous mandat britannique, il s'installa en Irak après la guerre de 48. Son œuvre compte plus de 70 romans et ouvrages traduits dans plus de douze langues.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notices d’autorité : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de France • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat
  • Tammūz fī al-Madīnah. 1959. (Juillet dans la ville)
  • al-Ḥurrīyah wa-al-Tūfān. 1960. (La liberté et le déluge)
  • al-Madār al-Mughlaq. 1964. (L’orbite fermée)
  • al-Riḥlah al-Thāminah. 1967. (Le huitième voyage)
  • al-Safīnah. 1970. (Le bateau)
  • ‘Araq wa-Qiṣaṣ Ukhrā. 1974.
  • Ṣurākh fī Layl Ṭawīl. 1974. (Un cri dans une longue nuit)
  • Jawād Sālim wa-Nuṣb al-Ḥurrīyah. (Jawād Sālim et le monument de la liberté)
  • al-Nār wa-al-Jawhar. 1975. (Le feu et l’essence)
  • Baḥth ‘an Walīd Mas‘ūd. 1978. (En cherchant Walid Masud)
  • Yanābi‘ al-Ru’yā. 1979. (Les sources de la vision)
  • Law’at al-Shams. 1981. (L’ardeur du soleil)
  • ‘Ālam bi-lā kharā’iṭ. 1982. (Un monde sans mappes)
  • al-Ghuraf al-Ukhrā. 1986. (Les autres chambres)
  • al-Bi'r al-ulā. 1987. (Le premier puits)
  • Malik al-Shams. 1988. (Le roi du soleil)
  • Yawmiyyat Sarāb ‘Affān: Riwāyah. 1992. (Le journal de Sarāb ‘Affān)