Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice

alt=Description de l'image INHESJ.jpg.
Création 2010
Forme juridique EPA
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Cyrille Schott
Site web www.inhesj.fr

L’Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice (INHESJ), créé par un décret d'octobre 2009[1], est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du Premier ministre[2].

Il résulte de la fusion de l'INHES et de l'Institut d’études et de recherche pour la sécurité des entreprises (IERSE).

Objet et fonctionnement[modifier | modifier le code]

À l'issue d'une sélection par dossier et d'un entretien avec un jury, l'INHESJ forme chaque année des auditeurs nommés par le Premier ministre. Ce sont principalement des hauts fonctionnaires, des journalistes, des magistrats, des avocats et des élus, nationaux ou locaux.

Il est accompagné d'un Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), qui remplace l'Observatoire national de la délinquance (OND).

Son siège est fixé à l’École militaire à Paris.

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

L'institut est administré par un conseil d'administration et dirigé par un directeur[3].

Le président du conseil d'administration est, depuis avril 2013, Jacques Buisson, ancien commissaire de police puis directeur de l'École nationale supérieure de la Police, aujourd'hui conseiller à la Cour de cassation[4].

Depuis mars 2014, le directeur est Cyrille Schott[5], préfet hors classe hors cadre et également président du conseil d'administration d'Adoma[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Diverses publications de l'INHESJ (sélection non exhaustive) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2009-1321 du 28 octobre 2009 relatif à l'Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice, JORF no 0252 du 30 octobre 2009.
  2. Légifrance Code de la Sécurité intérieure - Article R.123-1.
  3. Légifrance Code de la Sécurité intérieure - Article D.123-15.
  4. Légifrance Décret du 24 avril 2013 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice - M. Buisson Jacques.
  5. Légifrance Décret du 6 mars 2014 portant nomination du directeur de l'Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice - M. Schott Cyrille.
  6. Légifrance Décret du 7 janvier 2014 portant nomination du président du conseil d’administration d’Adoma - M. Schott Cyrille.
  7. Ordonnance no 2012-351 du 12 mars 2012 relative à la partie législative du code de la sécurité intérieure.
  8. Décret no 2012-870 du 10 juillet 2012 relatif au code de déontologie des personnes physiques ou morales exerçant des activités privées de sécurité (abrogé par l'article 16 du décret no 2014-1253 du 27 octobre 2014 relatif aux dispositions des livres III, VI et VII de la partie réglementaire du code de la sécurité intérieure).