Ininthimeos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ininthimeos
Titre
Roi du Bosphore
234/235239
Prédécesseur Rhescuporis III
Successeur Rhescuporis IV
Biographie
Père Sauromatès III (?)
Enfant(s) Rhescuporis IV (?)

Tiberius Julius Ininthimaios ou Ininthimeos (grec ancien : Τιβέριος Ἰούλιος Iνινθιμηος) est un roi du Bosphore ayant régné d'environ 234/235 à 239.

Origine[modifier | modifier le code]

Malgré son nom d'origine scythe, déjà porté par un monarque antérieur de ce peuple, Ininthimaios semble appartenir à la dynastie des Tiberii Iulii dont il prend le gentilice. Son origine est inconnue, mais il est parfois considéré comme un fils de Sauromatès III[1].

Antérieurement, l'hypothèse a également été émise qu'il était un usurpateur « barbare », époux d'une princesse de la famille royale, sœur de Rhescuporis III, qu'il dépossède.

Règne[modifier | modifier le code]

Ininthimeos règne pendant cinq ans ; il est le contemporain des empereurs Sévère Alexandre, Maximin Ier le Thrace et Gordien le Pieux, avec lesquels il est représenté sur ses monnaies de 531 à 535 de l'ère du Pont, diadémé et barbu, avec la légende « ВАСIΛΕΩC ININΘIMHYOY ». Sur d'autre pièces figurent également à l'avers, face à face, le buste du roi drapé et diadémé vers la droite et vers la gauche celui d'Aphrodite « Aperturas » (Ourania), drapée et voilée, et au revers la même déesse, revêtue de longs vêtements. Ininthimeos est aussi mentionné dans deux inscriptions datées de l'an 533 de l'ère du Pont :

  • la première du 1er du mois de Panemos (i.e. juillet), trouvée à Tanaïs en 1853, concerne la reconstruction d'une tour des fortifications faite par un architecte romain, Aurélius Antoninus, aux frais d'une marchand nommé Démétrios, fils d'Apollonios ;
  • la seconde commémore la réfection d'un puits et l'érection par le même architecte romain, Aurélius Antoninus, d'une tour par un officier du roi Chophrasmon, fils de Phorganakès, et l'hellénarque Psycharion, fils de Phidanos ; elle est datée du 1er du mois de Gorpiaios (octobre). Le roi y est qualifié traditionnellement de « Φιλόκαισαρ Φιλορώμαίος Eυσεbής », Philocaesar Philoromaios Eusebes (i.e. « ami de César, ami des Romains et pieux »), ce qui confirme qu'il régnait avec l'accord de Rome[2].

Postérité[modifier | modifier le code]

Ininthimaios est parfois considéré comme le père de Rhescuporis IV.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ivan Mladjov, « Bosporus (Bosporos) » (consulté le 5 février 2012).
  2. Bernard Karl von Koehne, Description du musée de feu le prince Basile Kotschoubey, Saint-Pétersbourg, 1857, vol. 2, « Dynastie étrangère », p. 325-331.