Ikililou Dhoinine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ikililou Dhoinine
Ikililou Dhoinine en 2012.
Ikililou Dhoinine en 2012.
Fonctions
6e président de l'Union des Comores
(9e chef de l'État comorien depuis l'indépendance)
En fonction depuis le
(&&&&&&&&&&&010642 ans, 10 mois et 28 jours)
Élection
Vice-président 1er Fouad Mohadji
2e Mohamed Ali Soilihi
3e Nourdine Bourhane
Président de l'exécutif de l'île autonome d'Anjouan
(par intérim)
Prédécesseur Mohamed Bacar
Successeur Lailizamane Abdou Cheik (par intérim)
Moussa Toybou
Vice-président de l'Union des Comores

(&&&&&&&&&&&018265 ans, 0 mois et 0 jour)
Élection
Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi
Prédécesseur Caabi El-Yachroutu Mohamed
Successeur Fouad Mohadji
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Djoiezi, Mohéli (Comores)
Nationalité comorienne
Parti politique Parti national de la justice (PNJ)
Conjoint Hadidja Aboubacar Boinariziki
Enfant(s) Haloua Dhoinine
Tété Dhoinine
Profession Pharmacien

Ikililou Dhoinine
Présidents de l'Union des Comores

Ikililou Dhoinine, né le à Djoiezi (Mohéli, dans l'archipel des Comores), est un homme d'État comorien. Vice-président depuis 2006, il est élu président de l'Union le [1].

Marié et père de deux enfants, le nouveau président comorien est un pharmacien de profession et un novice en politique bien qu'il ait été pendant quatre ans le vice-président Kyane ( Robert) , son mentor en politique.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Candidat du Parti national de la justice à l'élection présidentielle de 2010, il remporte le 2e tour le .

Les résultats publiés par la Commission électorale nationale le créditent de 61 % des suffrages exprimés. Son principal adversaire, Saïd Mohamed Fazul, le candidat de l’opposition, a récolté 33 % des voix. Le taux de participation à ce scrutin avoisine les 53 %. En dépit de nombreuses irrégularités constatées, la mission internationale a estimé dans un communiqué que « les élections du 26 décembre 2010 ont été globalement libres et régulières ».

Suite à un compromis avec son prédécesseur, conformément aux accords sur la période intérimaire, Ikililiou Dhoinine est investi chef de l'État comorien le 26 mai 2011, le premier Mohélien à diriger l'Union des Comores.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comores : le candidat du pouvoir Ikililou Dhoinine remporte la présidentielle, RFI, 29/12/2010