Hoek van Holland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hoek van Holland
Héraldique
Héraldique
Plage de Hoek van Holland
Plage de Hoek van Holland
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Hollande-Méridionale
Démographie
Population 9 197 hab. (2006)
Densité 224 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 58′ 52″ N 4° 07′ 43″ E / 51.9811, 4.12861 ()51° 58′ 52″ Nord 4° 07′ 43″ Est / 51.9811, 4.12861 ()  
Superficie 4 110 ha = 41,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Hoek van Holland

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Hoek van Holland

Hoek van Holland, littéralement le coin de Hollande, est une ville côtière de Hollande-Méridionale, située sur la rive nord du Nieuwe Waterweg à son embouchure sur la mer du Nord. Hoek van Holland fait partie de la commune de Rotterdam, mais se trouve beaucoup plus à l'ouest que la ville. L'endroit est bordé au nord-est par la commune de Westland, au sud-est par la commune de Maassluis et par la mer du Nord et le Nieuwe Waterweg. Hoek van Holland, souvent surnommé De Hoek (le coin), a 9 197 habitants (janvier 2006) et une surface de 14,10 km².


Histoire[modifier | modifier le code]

Hoek van Holland est à l'origine un banc de sable dans l'embouchure de la Meuse qui, depuis l'Inondation de la Sainte-Élisabeth, s'ensable. Toutes sortes de projets ont été conçus pour améliorer la circulation fluviale vers Rotterdam. En 1863 il a été définitivement décidé la construction d'une nouvelle voie navigable, le Nieuwe Waterweg qui a été creusé entre 1866 et 1868. Le tracé traverse Hoek van Holland, il se trouvait une implantation primitive, le Oude Hoek (de nos jours le Zuidelijk Strandcentrum), où beaucoup d'employés du Rijkswaterstaat, le département public des voies navigables se sont établis. Hoek van Holland était au début une partie de la commune de ‘s-Gravenzande. Une tentative de former une commune indépendante ayant échoué, le 1er janvier 1914 Hoek van Holland a été joint à Rotterdam. Après la Première Guerre mondiale, Hoek van Holland a commencé à se transformer en cité balnéaire.

Guerres mondiales[modifier | modifier le code]

Pour protéger l'embouchure de la Meuse et le port de Rotterdam, le Pantserfort est construit entre 1881 et 1889.

Le Corps Pantserfort est rattaché après la Première guerre Mondiale au Régiment d'artillerie côtière. La 4e Compagnie d'artillerie côtière s'installe dans le fort autour de 1927. Avec la menace de la Deuxième Guerre mondiale, la garnison du fort est renforcée.

Le 13 mai 1940 le gouvernement De Geer tient dans le fort le dernier conseil du gouvernement des Pays-Bas avant son départ pour l'Angleterre. Le jour même la famille Royale part, sous la direction de la reine Wilhelmina, du fort vers Angleterre.

La Deuxième mondiale Guerre a laissé ses traces. La zone du bord de mer de Hoek van Holland a été presque entièrement démolie pendant la guerre au profit d'un énorme complexe de bunkers allemand (un élément du mur de l'Atlantique). Une centaine de bunkers défendent les voies navigables vers Rotterdam. Les bunkers sont en général intacts, et sont partiellement accessibles au public, tout comme le Pantserfort. Le centre-ville de Hoek van Holland est cependant resté intact.

Waterwegcentrum[modifier | modifier le code]

Hoek van Holland a le projet ambitieux de devenir une station balnéaire quatre-saisons avec 15 000 habitants. Le plan de développement Waterwegcentrum est le moyen d'y parvenir. Ce projet se fondent sur la combinaison unique de caractéristiques de Hoek van Holland. Ces caractéristiques sont : plage et culture; activités maritimes et portuaires; nature et calme. Les développements planifient outre la construction d'environ 1 200 maisons, des hôtels, (liés à la plage) des magasins et d'autres horeca, l'amélioration de l'offre muséale et l'enrichissement du domaine public.

Le service de ferry[modifier | modifier le code]

Bien que de taille limitée, Hoek van Holland est internationalement connu pour le service de Ferry avec l'Angleterre existant depuis 1893. De nos jours, on peut aller de Hoek van Holland jusqu'aux ports anglais Harwich et Killingholme. Le débarcadère se trouve près du centre-ville et de la gare Hoek van Holland Haven. Le terminal passagers est en lien direct avec la gare.

Ce service de ferry est exploité depuis 1989 par Stena Line. De 1948 jusqu'à 1989 le service de ferry est exploité par deux partenaires : le partenaire hollandais était le Stoomvaart Maatschappij Zeeland (SMZ), qui vient de Flessingue, et le partenaire anglais, British Rail.

La Stena Line a sa propre station de radio, nommée Ferry FM. Cette station n'est diffusée qu'à Hoek van Holland, sur la fréquence 105 Mhz et sur l'internet. La cible de Ferry FM est le client de Stena Line en attente.

Les Bonnen[modifier | modifier le code]

Vu de Hoek van Holland en direction de Maassluis et coincé entre à l'est le Oranjekanaal, au sud le Nieuwe Waterweg et au nord le bois de Staelduinse, se trouve le domaine des Bonnen, dépendant de Hoek van Holland et comportant deux polders, les Lange Bonnen et les Korte Bonnen. En 1718, suite à la construction de la digue Bonnendijk, le Lange Bonnen a été poldérisé, le Korte Bonnen vient de l'endiguement et l'utilisation des digues le long de la Meuse.

Oranjekanaal[modifier | modifier le code]

L'Oranjekanaal (littéralement le canal Orange pour la maison d'Orange-Nassau) va de l'Oranjebinnensluis, populairement l'Oranjesluis, (écluse Orange) au Nieuwe Waterweg

Divers[modifier | modifier le code]

Hoek van Holland a inspiré une chanson de The Nits parue sur l'album Tent de 1979 : Hook of Holland.