Heshvan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heshvan (hébreu : חֶשְׁוָן, « heshvan ») ou, de son nom complet, marhesvan (hébreu : מַרְחֶשְׁוָן, « mar’heshvan »), est le huitième mois du calendrier hébraïque selon le décompte biblique, et le second de l'année civile juive. Il est appelé « boul » dans le Tanakh[1].

C'est un mois d'automne comptant vingt-neuf jours, sauf les années « complètes », où il compte trente jours. Heshvan correspond généralement à une période commençant en octobre et se terminant en novembre selon le calendrier grégorien.

D'après son étymologie akkadienne (wara'hsamnu, lit. « huitième mois »), il semble que le « מ » et le « ו » aient été inversés, après quoi les deux premières lettres « מַר » (« mar ») ont été ensuite réinterprétées comme le mot hébreu signifiant « amer »[2], faisant allusion au fait que le mois ne contient ni fête ni jeûne, sauf chez les « Beta Israël » (les Falashas d'Éthiopie). « Mar » peut aussi signifier « petite goutte [d'eau] »[3].

Célébrations[modifier | modifier le code]

  • Le 7 de heshvan, la prière Vètèn tal oumatar (« Donne la rosée et la pluie ») est ajoutée à l'Amidah en Israël. Si aucune pluie ne se produit le 17 de ce mois, des prières spéciales sont rajoutées[4] ;
  • Le 11 de heshvan commémore la mort de Rachel ;
  • L'Assassinat d'Yitzhak Rabin est commémoré en Israël le 12 de ce mois ;
  • Le 17 de heshvan commémore le début du Déluge ;
  • Le 17 de heshvan rappelle la fin de la construction du Premier Temple de Jérusalem par le roi Salomon ; le Temple ne fut cependant pas inauguré avant le mois de tishri suivant, lors du festival de Souccot ;
  • Le 29 de heshvan, les communautés juives d'Éthiopie célèbrent Sigd.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir par exemple I Rois 6:38.
  2. Cfr. maror
  3. 40,15.
  4. [1].