Av

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AV.

Av (hébreu : אָב, de l’akkadien abu « roseaux ») est le 5e mois de l’année ecclésiastique et le 11e de l’année civile du calendrier juif. Correspondant au mois d'août pour les arabes orientaux, c’est un mois estival de trente jours dont la néoménie a lieu le lundi, mercredi, vendredi ou samedi. Étant le mois au cours duquel les deux Temples de Jérusalem ont été détruits, il a acquis une atmosphère particulièrement sombre dans la tradition rabbinique qui le surnomme par euphémisme Menahem Av (hébreu : מנחם אב « Le Père console »).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Av signifiant « feu » en babylonien, il semble qu’il a été appelé ainsi à cause de la chaleur qui y règne[1] et, peut-être, parce qu’on y taillait les roseaux dans divers buts. Selon le Talmud de Babylone, on finissait à Jérusalem d’y tailler le bois qui servirait à alimenter le bûcher de l’autel des offrandes (Baba Batra 121a).

Fortement associé à la destruction des Temples, il ferait, selon une lecture homilétique, allusion à la destruction des Temples par le feu et un autre midrash, jouant sur la signification d’av en persan (« eau »), explique que c’est « le mois où nous sommes passés par le feu et par l'eau »[1].

Éphémérides[modifier | modifier le code]

Le 9 du mois de Av a lieu le jeûne de Tisha Beav et le 15 du mois de Av a lieu la célébration de Tou BeAv

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (he) S.Z. Kahana, « Hodesh Av oumazalo » (consulté le 23 juillet 2013)