Guillaume Lasceux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume LasceuxPoissy, 3 février 1740 - Paris, † 1831) est un organiste, improvisateur et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commença sa carrière d’organiste à la paroisse St-Martin de Chevreuse en 1758. Il s’installe à Paris en 1762, pour étudier la composition durant cinq ans avec Charles Noblet, organiste et claveciniste de l’Opéra. Il lui succédera à la tribune des Mathurins en 1769. La même année, il cumulera les postes d’organiste à St-Aure, et 10 ans plus tard, celui du couvent des Minimes, Place Royale, avec des postes similaires au Collège de Navarre et au Séminaire Saint-Magloire.

En 1769, il remplaça Claude-Nicolas Ingrain à l’orgue de l’église Saint-Étienne-du-Mont dont il devint officiellement titulaire en 1774. Durant la Révolution, il perdit la plupart de ses postes et dut gagner sa vie en accompagnant les cérémonies des théophilantropes à Saint-Étienne-du-Mont, convertie en «Temple de la Piété Filiale». Il reprit son poste d’organiste en 1803, après que le culte catholique y fut rétabli, et se retira le 2 janvier 1819.

Reconnu comme virtuose autant à l’orgue qu’au clavecin ou au forte-piano, Lasceux se rendit célèbre par ses improvisations inspirées du Jugement Dernier.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son œuvre comprend des pièces vocales, de la musique de chambre et de nombreuses pièces d’orgue.

  • 1767 : Romances, dont Hommage à l’amour, Absence et retour, Les adieux de la violette.
  • 1768 : Sonates pour le Forte-Piano, violon ad lib. (Livre 1).
  • 1772 : Journal de pièces d'orgue contenant des messes, Magnificat et noëls (inédit) - Sonates pour le Forte-Piano (Livre 2).
  • 1775 : Quatuor Op. 4 pour forte-piano, 2 violons et violoncelle.
  • v. 1775 : Ariettes et petits airs.
  • 1783 : Nouveau Journal de pièces d’orgue, no 1, Messe des Grands Solennels.
  • 1783 : Pot-pourri d’airs connus pour clavecin, Op. 9.
  • 1785 : Nouveau Journal de pièces d’orgue, no 2, Magnificat en fa majeur, no 3, Trois noëls variés pour l’orgue ou le clavecin.
  • v. 1789 : Les époux réconciliés (comédie lyrique).
  • 1804 : Messe pour chœur et orchestre.
  • 1809 : Essai théorique et pratique sur l’art de l’orgue (manuscrit), comportant 26 exemples musicaux de tous genres avec les registrations.
  • 1812 : Nouvelle suite de pièces d’orgue: 1. Messe des annuels et grands solennels, 2. Hymnes, proses et répons de l’office de la Fête-Dieu, 3. Messe des solennels mineurs (perdu).
  • 1819 : Annuaire de l’organiste.
  • 1820 : 12 Fugues pour orgue.
  • Posth. : 2 Motets au Saint Sacrement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • YouTube Jean-Luc Perrot joue Cromorne avec les fonds, Andante Cantabile, extrait du Nouveau Journal de Pièces d'orgue n° 2 (Magnificat en Fa Majeur) sur l'orgue Callinet de l'église Notre-Dame à Saint-Étienne.
  • YouTube Christine Pagès joue la Symphonie Concertante de la Messe des Grands Solennels (v. 1783) à l'orgue de l'église Saint-Jacob d'Anvers.

Références[modifier | modifier le code]

  • Brigitte François-Sappey, Guillaume Lasceux, Guide de la musique d'orgue, dir. Gilles Cantagrel, Paris, Fayard, coll. « Les Indispensables de la musique », 2012, pp. 609-611.
  • Eileen Morris Guenther, "Lasceux, Guillaume." Grove Music Online. Oxford Music Online. 17 Jul. 2009.
  • Guillaume Lasceux. Essai théorique et pratique (1809); présentation de Jean Saint-Arroman, fac-similé Jean-Marc Fuzeau, coll. Dominantes, Bressuire (France), 2011.
  • Guillaume Lasceux. Annuaire de l’Organiste (1819); présentation de Jean Saint-Arroman, fac-similé Jean-Marc Fuzeau, coll. Dominantes, Courlay (France), 2006.