Courlay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Courlay
Blason de Courlay
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Poitou-Charentes
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Bressuire
Canton Cerizay
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bocage bressuirais
Maire
Mandat
André Guillermic
2014-2020
Code postal 79440
Code commune 79103
Démographie
Population
municipale
2 420 hab. (2011)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 46′ 49″ N 0° 33′ 56″ O / 46.7803, -0.565555555556 ()46° 46′ 49″ Nord 0° 33′ 56″ Ouest / 46.7803, -0.565555555556 ()  
Altitude Min. 153 m – Max. 236 m
Superficie 29,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Courlay

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Courlay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courlay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courlay

Courlay est une commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Poitou-Charentes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Courlay se situe au Nord-Ouest du département des Deux-Sèvres à une dizaine de kilomètres de la ville de Bressuire.

La commune fait partie du canton de Cerizay et de la Communauté d'agglomération du Bocage bressuirais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules à deux épis de blé joints d'or accostés de deux houes du même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1995 mars 2008 Berty Rouger    
mars 2008   André Guillermic[1]    

Économie[modifier | modifier le code]

Certaines usines et entreprises se sont installées dans le quartier de la Plainelière. Par exemple, la confection des Deux-Sèvres, les stations de lavage OKI, les Editions Fuzeau, l'imprimerie Jadault, l'entreprise de plomberie et chauffage Saunier. D'autres entreprises se sont aussi installées dans le reste de la ville de Courlay.

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Courlay, cela correspond à 2004, 2009, 2014[2], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, etc.) sont des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 600 807 1 180 1 499 1 688 1 715 1 808 1 963 1 988
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 082 2 062 2 172 2 269 2 430 2 538 2 575 2 648 2 546
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 534 2 477 2 451 2 197 2 146 2 147 2 179 2 182 2 136
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
2 184 2 205 2 391 2 475 2 558 2 394 2 338 2 315 2 411
2011 - - - - - - - -
2 420 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La Tour Nivelle - Reconstitution d'une ancienne école sous forme d'un musée.
  • La Chapelle du quartier de la Plainelière voir Petite Église des Deux-Sèvres pour plus de détails

Personnages liés à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 3 avril 2012)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011