Guerre d'Aceh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guerre d'Aceh.
Guerre d'Aceh.
Guerre d'Aceh.
Informations générales
Date 1873-1904
Lieu Sumatra.
Issue Se termina par la conquête d'Aceh et la domination néerlandaise sur l'ensemble de l'archipel indonésien.
Belligérants
Drapeau des Pays-BasRoyaume des Pays-Bas. Sultanat d'Aceh.
Pertes
4000 morts. 25000 morts.
Coordonnées 4° 35′ N 97° 25′ E / 4.59, 97.414° 35′ Nord 97° 25′ Est / 4.59, 97.41  

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
 Différences entre dessin et blasonnement : Guerre d'Aceh.

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Guerre d'Aceh.

La mort du général hollandais Kohler
Capture d'un fort à Aceh, photographie de 1904

La guerre d'Aceh (1873-1904) est une des plus longues de l'histoire des Indes néerlandaises. Ce conflit entre le royaume de Pays-Bas et le sultanat d'Aceh dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra se termina par la conquête d'Aceh et la domination néerlandaise sur l'ensemble de l'archipel indonésien. Cette guerre fit 4 000 morts du côté néerlandais, dont un général, et 25 000 du côté acehnais.

Le Traité de Londres de 1824 entre l'Angleterre et les Pays-Bas définissait les sphères d'influence respectives des deux nations européennes dans le monde malais : la péninsule Malaise pour les Anglais et l'île de Sumatra pour les Néerlandais. Toutefois, le traité ne contenait aucune restriction pour le commerce britannique dans cette dernière. Néanmoins, les Anglais se plaignaient des tentatives néerlandaises de restreindre leurs activités commerciales à Sumatra.

Une des clauses du traité était l'indépendance d'Aceh. Aceh contrôlait une grande partie du commerce du poivre. Le traité de Sumatra de 1871 accorda cependant aux Néerlandais la liberté d'action à propos d'Aceh. En échange, les Britanniques se voyaient confirmer le droit de commercer sur un pied d'égalité dans les Indes néerlandaises.

En 1873, des discussions eurent lieu à Singapour entre le consul américain et des représentants d'Aceh. Cet événement donna à Batavia le prétexte d'ouvrir les hostilités. L'armée royale des Indes néerlandaises lança deux expéditions en Aceh en 1873. Des canonnières bombardèrent la capitale, Kuta Radja, et des troupes débarquèrent. Le palais du sultan fut investi. Le sultan mourut peu de temps après. Les Néerlandais suspendirent alors leurs opérations militaires et signèrent un traité avec le nouveau sultan, dans lequel ce dernier reconnaissait la souveraineté néerlandaise.

Toutefois, ses sujets refusèrent de se rendre. Les troupes néerlandaises furent confrontées à une guérilla. La guerre absorba une grande partie du budget colonial. Aux Pays-Bas même, l'opinion critiqua de plus en plus le gouvernement des Indes néerlandaises.

En 1890, l'armée coloniale créa un corps de la maréchaussée à pied d'un gros millier d'hommes qui permit de lutter efficacement contre la guérilla.

Sur les autres projets Wikimedia :