Golkar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Golkar (de Golongan Karya, "groupes fonctionnels") est un parti indonésien. Son dirigeant actuel est Muhammad Jusuf Kalla, par ailleurs vice-président de la République.

Le Golkar a été fondé en 1964, à l'époque de Soekarno, par l'armée, comme mouvement destiné à contrer l'influence des partis. Avec l'arrivée au pouvoir de Soeharto, il devient l'instrument du régime, qui veut éliminer le rôle des partis dans la vie politique indonésienne. C'est dans ce même esprit que le régime force les partis indonésiens encore autorisés à fusionner en deux, les partis musulmans formant le Partai Persatuan Pembangunan ("parti de l'unité et du développement") ou PPP, les autres partis, le Partai Demokrasi Indonesia.

Sous Soeharto, le Golkar était systématiquement majoritaire aux élections, gagnant à chaque fois entre 65 % et 70 % des voix. Il était la seule organisation autorisée à avoir une implantation dans les villages, dont étaient bannis les « partis ». L'Indonésie a encore une population rurale qui constitue plus de 65 % du total.

Aux dernières élections, qui se sont tenues en 2004, le Golkar, devenu parti depuis la démission de Soeharto en 1998, a obtenu 21,6 % des voix. Il est ainsi la première force politique indonésienne, devant le Partai Demokrasi Indonesia Perjuangan (18,5 %) et le PKB (Partai Kebangkitan Bangsa, « parti du réveil national », fondé notamment par Abdurrahman Wahid quand il dirigeait l'organisation musulmane Nahdatul Ulama, 10,6 %).

Article connexe[modifier | modifier le code]