Giovanni Branca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Branca.
BracaDampturbin.jpg

Giovanni Branca (né le 22 avril 1571 à Sant'Angelo in Lizzola[N 1] et mort le 24 janvier 1645) est un ingénieur, architecte et écrivain technique italien de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Branca perpétua la tradition des carnets d’ingénieurs et des « Théâtres de machines » avec une édition en 1629.

Au XVIIe siècle, le développement du machinisme exigeait une énergie en puissance croissante. Giovanni Branca proposa un appareil qui pouvait fonctionner en modèle réduit comme on faisait tourner les tourne-broches avec l’air chaud. Pourtant, les recherches de Léonard de Vinci, comme les tentatives de Branca pour une turbine à vapeur, ne sont en fait que la traduction de ce que l’on savait depuis l’éolipyle de Héron d'Alexandrie, sur la puissance de la vapeur d'eau[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ville située dans l'actuelle province de Pesaro et Urbino, dans les Marches, alors dans les États pontificaux

Références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des techniques - Bertrand Gille