Géographie de Saint-Pierre-et-Miquelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie de Saint-Pierre-et-Miquelon
carte : Géographie de Saint-Pierre-et-Miquelon
Continent Amérique
Région Amérique du Nord
Coordonnées 46° 56′ N 56° 20′ O / 46.933, -56.33
Superficie
Côtes 120 km
Frontières Canada (maritime)
Altitude maximale 240 m (morne de la Grande Montagne)
Altitude minimale 0 m (océan Atlantique)
Plus long cours d’eau Belle Rivière
Plus importante étendue d’eau Grand Barachois (9 km²)

Saint-Pierre-et-Miquelon est une collectivité d'outre-mer française située dans l'océan Atlantique, au large de l'île canadienne de Terre-Neuve, en Amérique du Nord.

Localisation[modifier | modifier le code]

Carte de localisation de Saint-Pierre-et-Miquelon au sud de Terre-Neuve.

L'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon est situé au sud de Terre-Neuve, dans l'océan Atlantique Nord. Selon une direction nord-sud, il en est distant de 60 km. Les îles sont cependant plus proche de la péninsule de Burin, à 25 km à l'est. L'île Verte est située à mi-chemin entre Saint-Pierre-et-Miquelon et Terre-Neuve[1].

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Vue oblique d'un modèle numérique de terrain texturé avec des images satellites de l'archipel ; l'échelle verticale est exagérée.
Carte topographique de l'archipel.

Saint-Pierre-et-Miquelon est un archipel de huit îles principales, Saint-Pierre (25 km2) et Miquelon (216 km2) étant les plus grandes. Au total, la superficie de l'archipel s'élève à 242 km, pour 120 km de côtes.

Saint-Pierre est entourée par plusieurs îles plus petites : Petit Colombier, l'île aux Marins, l'île aux Pigeons et l'île aux Vainqueurs au sud-est, et Grand Colombier au nord. Ces îles, inhabitées, ont toutes été habitées à une époque ou une autre[2]. Le village de Saint-Pierre, sur l'île Saint-Pierre, est le plus grand de l'archipel.

Saint-Pierre est séparée de l'île de Miquelon par un détroit de 6 km de large.

L'île de Miquelon est constituée de trois anciennes îles, géologiquement distinctes : Grande Miquelon (110 km2), Langlade (91 km²) et Le Cap (15 km2). Depuis le XVIIIe siècle, un cordon littoral sableux de 13 km de long relie Grande Miquelon et Langlade. Le village de Miquelon est situé à la jonction entre Grande Miquelon et Le Cap.

Climat[modifier | modifier le code]

Les hivers à Saint-Pierre sont caractérisés par des chutes de neige venteuses, ici le 28 janvier 2005.

Le climat de l'archipel est très humide et venteux. Les hivers sont longs et rigoureux. Le printemps et le début de l'été sont brumeux et frais. La fin de l'été et le début de l'automne sont ensoleillés.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Revendications maritimes 
Extrêmes d'altitude 
Utilisation du sol (estimations en 1993) 
  • Terre arable : 13 %
  • Cultures permanentes : 0 %
  • Prés permanents : 0 %
  • Bois et forêts : 4 %
  • Autres : 83 %

Références[modifier | modifier le code]

  1. Olaf Uwe Janzen, « St. Pierre et Miquelon », Memorial University of Newfoundland,‎ 2001
  2. « Accueil », saint-pierre-et-miquelon.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :