Miquelon-Langlade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miquelon-Langlade
Vue d'une zone cotière de Miquelon-Langlade
Vue d'une zone cotière de Miquelon-Langlade
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité Saint-Pierre-et-Miquelon
Maire
Mandat
Jean de Lizarraga
2014-2020
Code postal 97500
Code commune 97501
Démographie
Gentilé Miquelonnais
Population
municipale
624 hab. (2011)
Densité 3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 06′ 00″ N 56° 22′ 45″ O / 47.1, -56.37916747° 06′ 00″ Nord 56° 22′ 45″ Ouest / 47.1, -56.379167  
Altitude Min. 0 m – Max. 240 m
Superficie 205 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pierre-et-Miquelon

Voir la carte administrative de Saint-Pierre-et-Miquelon
City locator 14.svg
Miquelon-Langlade

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pierre-et-Miquelon

Voir la carte topographique de Saint-Pierre-et-Miquelon
City locator 14.svg
Miquelon-Langlade
Liens
Site web miquelon-langlade.fr

Miquelon-Langlade est l'une des deux communes françaises de la collectivité d'outre-mer de Saint-Pierre-et-Miquelon, un archipel au large du Canada.

Avec une population de 614 habitants, Miquelon-Langlade est la moins peuplée des deux communes (10 % de la population totale de l'archipel). Toute la population de l'île est regroupée dans le village de Miquelon dans le nord de l'île.

On y trouve une mairie, une église, un port, une banque, une école maternelle privée, une école publique, un collège, un musée et quelques commerces...

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Miquelon-Langlade se compose d'un ensemble dénommé communément l'île de Miquelon, formé de trois parties géologiquement distinctes liées par des tombolos (grandes bandes du sable dunaire) :

  • la presqu'île du Cap, qui accueille le village de Miquelon, chef-lieu de la commune ;
  • la presqu'île de Grande Miquelon, qui dispose d'une grande lagune connue sous le nom de Grand Barachois où vit une grande population de phoques et d'autres animaux. Elle est également un site exceptionnel pour l'observation d'oiseaux ;
  • la presqu'île de Langlade (ou Petite Miquelon).

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat y est de type océanique froid.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Miquelon peut être atteinte en bateau ou en avion depuis Saint-Pierre et est desservi par l'aérodrome de Miquelon qui est situé près du village de Miquelon. L'aéroport est desservi par la compagnie locale Air Saint-Pierre avec des vols vers l'aéroport de Saint-Pierre-et-Miquelon et vers le Canada.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Miquelon est d'origine Basque et signifie "Michaël". Plusieurs familles de pêcheurs ont d'ailleurs ce patronyme sur l'île. En 1579, les noms Micquetõ et Micquelle sont apparus pour la première fois dans un guide de navigation de Martin de Hoyarçabal (ou Martin Oiarzabal), navigateur basque. Le nom a évolué avec le temps en Miclon, puis Micklon, et finalement Miquelon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 Denis Detcheverry DVD Sénateur (UMP puis RDSE) depuis 2004
2008 2014 Stéphane Coste DVG Conseiller territorial, suppléant du sénateur
2014 en cours Roxane Detcheverry SE Femme de Denis Detcheverry

Jumelages[modifier | modifier le code]

Depuis 1984, la commune de Miquelon-Langlade est jumelée avec la localité des Îles-de-la-Madeleine, un archipel du Québec situé à 400 kilomètres de Miquelon[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Miquelon-Langlade est principalement d'origine basque et acadienne, cette dernière étant arrivée après le Grand Dérangement. Lors du recensement de 2010, la population de Miquelon-Langlade était de 614 personnes.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Phares du Cap Blanc et de la Pointe-Plate.
  • Église de Miquelon,dans le village.
  • Église de Langlade.
  • Musée de Miquelon-Langlade[2]
  • Calvaires Notre-Dame-des-Retrouvés, du bourg, de l'Aérodrome, de la ferme Larranaga.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

[[Fichier:|100px|Blason]] Blasonnement :
De sinople au chef ondé tiercé en pal : d'azur cantonné d'une étoile d'or, d'argent et de gueules ; à la champagne d'azur chargée de deux morues d'argent. Un Harelde de Miquelon au naturel broche sur l'ondé du chef, tenant dans son bec, réunis, les drapeaux basque, breton et normand au naturel, ces derniers flottant et brochant sur la champagne[3].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]