Francis Herbert Bradley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bradley.
FHBradley.gif

Le philosophe anglais Francis Herbert Bradley naquit le 30 janvier 1846 à Clapham (Surrey) et mourut à Oxford le 18 septembre 1924. Il est, avec Bernard Bosanquet et Josiah Royce, le principal représentant de l'idéalisme anglo-saxon.


Biographie[modifier | modifier le code]

Doctrine[modifier | modifier le code]

Il soutient un monisme idéaliste d'inspiration hégélienne. Deux thèses dominent la doctrine de Bradley. D'abord, l'insuffisance de toutes les catégories ou concepts tels que substance, cause, temps, etc., pour définir la réalité absolue ; d'autre part, l'Absolu ne peut être atteint que par le contact direct avec les choses dans la sensation, expérience indivisible et variée, à la fois une et infinie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

en anglais
  • Appearance and Reality, London : S. Sonnenschein ; New York : Macmillan , 1893[1].
  • Essays on Truth and Reality, Oxford: Clarendon Press, 1914[2].
  • The Principles of Logic, London:Oxford University Press, 1922[3].
  • Ethical Studies, 1876, Oxford: Clarendon Press, 1927, 1988.
  • Collected Essays, vols. 1-2, Oxford: Clarendon Press, 1935.
  • The Presuppositions Of Critical History, Chicago: Quadrangle Books, 1968.
en français
en italien
  • Cesare Goretti, Il valore della filosofia di F. H. Bradley, in "Rivista di filosofia", 1933, 332

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édition de 1916
  2. Essays on Truth and Reality
  3. Volume 1/Volume 2