Josiah Royce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josiah Royce

| est un philosophe américain né à Grass Valley en Californie le 20 novembre 1855 et mort à Harvard le 14 septembre 1916[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Royce était le fils de Josiah et Sarah Eleanor (Bayliss) Royce, issus de familles anglaises ayant récemment émigré pour chercher fortune lors de la conquête de l'ouest en 1849. Après des études à Berkeley, il est allé en Allemagne pour étudier avec Hermann Lotze. Il passe son doctorat à l'université Johns-Hopkins en 1878. Dans celle-ci il enseigna l'histoire de la pensée allemande[Quoi ?][2]. Après quatre ans à Berkeley il va enseigner à Harvard en 1882 pour remplacer William James en congé sabbatique. En 1884, il est nommé professeur à plein temps à Harvard, où il restera jusqu'à sa mort.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A Biographical Memoir by Robert S. Woodworth
  2. Earl Pomeroy, "Josiah Royce, Historian in Quest of Community." The Pacific Historical Review 40 (1971): 1-20. JSTOR. IUPUI University Library, Indianapolis. 15 Apr. 2008, 6