Frances Trollope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trollope.

Frances Trollope

Description de cette image, également commentée ci-après

Frances Trollope par Auguste Hervieu, vers 1832

Autres noms Fanny Trollope
Naissance
Stapleton
Décès
Florence
Langue d'écriture anglais
Mouvement Réalisme
Genres essais, roman de mœurs

Œuvres principales

Domestic Manners of the Americans (1832)

Frances Trollope () est une romancière et femme de lettres anglaise.

Née à Stapleton, près de Bristol, elle épousa en 1809 Thomas Trollope, un avocat. Suite aux revers de fortune de son mari, elle rejoignit avec trois de ses fils en 1827 la communauté utopique qu'avait fondé Fanny Wright dans le Tennessee. Après l'échec de cette expérience, elle s'installa à Cincinnati où elle fréquenta le sculpteur Hiram Powers.

De retour en Angleterre, elle attira l'attention en publiant en 1832 Domestic Manners of the Americans (« Mœurs domestiques des Américains »), critique sévère qui obtint la vogue en Angleterre, mais qui souleva contre elle la société anglo-américaine. Dans le même esprit caustique, elle écrivit : Belgium and Western Germany in 1833 (1834), Paris and the Parisians in 1835 (1836), Vienna and the Austrians (1838), A Visit to Italy (1842), Travels and Travelers: A Series of Sketches (1846).

Elle écrivit également plusieurs romans à contenu plus social : The Life and Adventures of Michael Armstrong, the Factory Boy (1840), le premier roman sur l'industrialisation de la Grande-Bretagne, The Life and Adventures of Jonathan Jefferson Whitlaw: or Scenes on the Mississippi (1836), un roman anti-esclavagiste, et The Vicar of Wrexhill, sur la corruption de l'Église.

Elle produisit ainsi plus de 100 volumes sur divers sujets. Elle passa la fin de sa vie à Florence, où elle mourut en 1863.

Elle signait sous le nom de Mrs. Trollope ou Mrs. Frances Trollope. Ses détracteurs lui donnèrent le diminutif familier et légèrement vulgaire de Fanny Trollope. Elle est la mère du célèbre romancier Anthony Trollope.


Sur les autres projets Wikimedia :