François Bonamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonamy.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Bonamy.
Le docteur Bonamy, peinture du XVIIIe siècle.

François Bonamy[1], (10 mai 1710, Nantes - 5 janvier 1786, Nantes), est un médecin et botaniste français

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin et botaniste nantais (membre de la famille Bonamy[2], originaire de Florence), il enseigne la botanique pendant près de 50 ans, gratuitement et en public. À ses frais, il entretient un jardin botanique exotique.

Fondateur de la Société d'agriculture de Bretagne (la première en France), il est l'auteur de Flore des environs de Nantes paru en 1782.

Il est régent de la faculté de médecine de Nantes, procureur général, puis recteur de l'Université royale de Nantes. Directeur de l'établissement du Jardin des plantes de Nantes en 1737, il est le médecin personnel de Barrin de la Galissonnière.

En 1764 grâce à un rameau ramené par un jeune apothicaire, le sieur Louvrier, Bonamy identifie le laurier tulipier ou Magnolia grandiflora planté vers 1731 à la Maillardière près de Rezé par René Darquistade, autre maire de Nantes. Quelques années plus tard, avec l'aide du jardinier Moreau, Bonamy tente et réussit à plusieurs reprises des marcottes aériennes mais hélas, à chaque fois, celles-ci sont volées. La quatrième année, leur patience est enfin récompensée et les rejetons du fameux arbre contribueront, de parc en jardin, à affirmer la notoriété botanique de Nantes.

Lorsque Bonamy cesse ses activités en 1780, c'est Armand Prudent Lemerle qui lui succède.

Il est le grand-père d'Eugène Charles Bonamy et de Paul Proust de La Gironière, ainsi que le beau-père de Pierre-Louis Athenas.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Trois rues portent son nom dans la région nantaise, dont une à Nantes et une à Rennes.
  2. Lorsqu’il fait imprimer sa thèse de médecine, il rappelle ses origines florentines dans la dédicace qu'il adresse au comte de Pretiosi.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Florae Nannetensis prodromus... curante magistro Francisco Bonamy, Flore des environs de Nantes. Nannetis : ex typ. Brun, 1782.
  • Addenda ad Florae Nannetensis prodromum, curante magistro Francisco Bonamy. Nannetis : ex typ. Brun, 1785.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Docteur François Bonamy botaniste au jardin des apothicaires (Nantes 1737 1786). - Thèse de médecine : Nantes : 1979. Aline Guillemet.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bonamy est l’abréviation botanique officielle de François Bonamy.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI