Fragaria chiloensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fragaria chiloensis, le Fraisier du Chili, est une espèce de plantes de la famille des Rosaceae.

C'est l'une des deux espèces sauvages parentes de l'hybride Fragaria × ananassa. Issu du croisement de Fragaria chiloensis et de Fragaria virginiana, cet hybride fournit la fraise de jardin moderne.

Fragaria chiloensis est reconnue pour la grandeur de ses fruits.

Écologie[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition de Fragaria chiloensis s’étend sur la côte Pacifique de l'Amérique du Sud et du Nord mais aussi sur l’île d’Hawaï. On pense que les oiseaux migrateurs sont à l’origine de son expansion géographique[1].

Description[modifier | modifier le code]

La plante est verte toute l’année et mesure entre 15 et 30 cm. Ses feuilles sont découpées en trois folioles de 5 cm de long. Les fleurs blanches apparaissent au printemps ou au début de l’été. Le faux-fruit est rouge en extérieur et blanc à l’intérieur. Il est vendu sur des marchés en Amérique du Sud.

Elles est trioïque

Sont fruit est aromatique rouge-brun à chair blanche.

Porte parfois des folioles supplémentaires

Amédée-François Frézier (1682-1773) fut le premier à ramener cette espèce de la côte de Chiloé au Chili (d'où son nom espagnol de frutilla chilena, petit fruit de Chiloé) en Europe.

Quatre sous-espèces et deux formes sont décrites :

  • subsp. chiloensis (L.) Mill.
    • f. chiloensis - Chili, Pérou, Équateur - Forme à grandes végétation et à fruits blancs. Cultivé par les amérindiens précolombiens
    • f. patagonica - Argentine, Chili - Fruits rouge
  • subsp. lucida (E. Vilm. ex Gay) Staudt - Côte ouest Amérique du nord - Pousse dans le sable des plages
  • subsp. pacifica Staudt - Côte ouest Amérique du nord
  • subsp. sandwicensis (Decne) Staudt - Hawaii, Maui

Génétique[modifier | modifier le code]

C'est une espèce octoploïde (2n=8x=56)

Sa compatibilité génétique total avec F. ×ananassa en fait une espèce utilisé dans les programmes d'amélioration pour sa résistance au froid, aux maladies racinaires et aux virus ainsi que pour la grosseur des fruits.

Culture[modifier | modifier le code]

Quelques variétés en ont été cultivés en Grande-Bretagne. En 1824, Barnet en nomme deux-trois dont 'Yellow Chile' aux fruits jaunes.

Mais cette espèce ne rencontre pas de succès car bien que très adaptable aux différents sols et climats même chaud et sec, elle est peu résistante au froid et sous le climat anglais il est rarement possible de l'amener à fructifier et même alors, il est difficile de la faire murir correctement tellement bien que William Cobbett écrira "As to the Chili it is very little superior in flavor to the potato." (La saveur de la fraise du chili est très peu supérieure à celle de la pomme-de-terre)

Tolérant au calcaire et au sel.

Résistant aux maladies.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Fragaria vesca var. chiloensis L.
  • Potentilla chiloensis (L.) Mabb.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jonathan D. Sauer, Historical Geography of Crop Plants: A Select Roster, Boca Raton u, CRC Press,‎ 1993 (ISBN 978-0-8493-8901-6, LCCN 92045590), p. 128-129