Four Green Steps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Four Green Steps

Création 2008
Fondateurs Bill et Jaye Yarrow
Personnages clés Jaye Yarrow (Président)
Forme juridique Organisation dotcom
Siège social Drapeau du Canada Montréal, Drapeau : Québec Québec (Canada)
Activité Éducation, éco-produits, nouvelles
Effectif 6 rechercheurs[1]
Site web www.fourgreensteps.com

Four Green Steps est une organisation Internet axée sur la promotion de l’environnement basée à Montréal, Québec[2]. L’organisation a été fondée en 2008 par Jaye et Bill Yarrow. Jaye Yarrow, une finissante du programme de cinéma et d’animation de l’Université Concordia est la présidente[3]. Comme le nom suggère, l’organisation comporte quatre sections : le Programme scolaire (School Program), la Communauté (Community), le Marché (Marketplace) et la Zone-info (InfoZone)[2].

Les produits et les services offerts[modifier | modifier le code]

Le programme scolaire[modifier | modifier le code]

Le programme scolaire offre un curriculum universel pour des écoles primaires et secondaires mondialement ainsi que des activités et des projets environnementaux pour les étudiants de tous âges. Aussi, il existe des compétitions scolaires telles qu’une foire de science avec un thème environnemental. Les projets sont très variés. Ils peuvent utiliser l’art pour représenter des problèmes environnementaux ou encore créer des éco-journaux[4].

La communauté[modifier | modifier le code]

La communauté est constituée de blogs, de vidéos, d’événements et de recettes liées à l’environnement. Le public peut aussi contribuer avec leurs propres idées.

Le marché[modifier | modifier le code]

Le but du marché est de donner l’opportunité au public d’acheter un produit qui est plus durable, plus biologique et plus respectueux de l’environnement comme solution de rechange aux produits du marché conventionnel. Les produits disponibles sur le site Web comprennent, entre autres, des vêtements, de la nourriture biologique, des meubles et des équipements pour le traitement de l’eau. Le prix des produits offerts varient de 2$ pour un porte-savon en bois à 6 495$ pour un réseau spécialisé d’eau[2].

La zone-info[modifier | modifier le code]

La zone-info fournit des articles qui discutent de l’environnement selon différents domaines, incluant la science et la technologie, le commerce et les nouvelles mondiales. Cette zone est mise à jour plusieurs fois chaque jour.

Popularité[modifier | modifier le code]

Les produits et les services plus équitables deviennent plus populaires et plus essentiels, surtout au Royaume-Uni qui a eu 12$ milliards des produits équitables vendus en 2008[5].

Au 10 août 2010, il existe des écoles dans 72 pays inscrits au programme scolaire[6]. Le ministère d'Éducation à la Nouvelle-Zélande reconnaît le programme scolaire[7].

Four Green Steps collabore avec des étudiants universitaires, dont à l’Université McGill[8] et à l’Université Concordia[9], à propos d’initiatives environnementales et de recherche. L’organisation est reconnue par ECO (L’Organisation pour les carrières en environnement) Canada comme une organisation environnementale[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Four Green Steps - About Us », Four Green Steps,‎ 19 janvier 2010 (consulté le 17 août 2010).
  2. a, b et c Nekhim, Valeria, « "Four Steps" to a "Green" future », The Concordian,‎ 19 janvier 2010.
  3. « Jaye Yarrow », LinkedIn (consulté le 10 août 2010)
  4. « Generation ZE: Teaching us how to live in a green world », A Journey to Zero,‎ 15 avril 2010 (consulté le 10 août 2010)
  5. Morton, Brian, « New online store puts the ethical into shopping », The Vancouver Sun,‎ 22 avril 2010
  6. « School Program », Four Green Steps (consulté le 10 août 2010)
  7. « Four Green Steps School Program », New Zealand Ministry of Education (consulté le 10 août 2010)
  8. « Green Week - Working in the Environment », Université McGill (consulté le 16 août 2010)
  9. « 4 Green Steps - Sustainable Café », Career and Placement Services - Université Concordia (consulté le 16 août 2010)
  10. « Le tableau d'emplois d'ECO », ECO Canada,‎ 21 juin 2010 (consulté le 16 août 2010).

Liens externes[modifier | modifier le code]