Eugen Sandow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sandow.
Une photo esthétisante d'E. Sandow
Eugen Sandow, un des pionniers du culturisme

Eugen Sandow, de son vrai nom Friedrich Wilhelm Mueller (Königsberg, - Londres, ), est un athlète allemand qui fut le premier culturiste connu, se produisant à travers le monde dans des expositions et des films au début du XXe siècle. Il est communément considéré comme le père du culturisme moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, il vécut en Italie avec son père, c'est là qu'il se prit d'admiration devant les statues romaines de gladiateurs et de héros mythologiques. Dès 19 ans, il commença à se produire dans des petits spectacles de cirque pour des démonstrations de force. Florenz Ziegfeld, impresario américain, le remarqua et l'engagea pour se produire à l'exposition universelle de 1893 à Chicago.

En cette fin du XIXe siècle, les spectacles de force étaient très courants et leurs vedettes très populaires. Sandow se distinguait de ses collègues par le soin qu'il portait à son apparence, cherchant plus une esthétique musculaire reproduisant un idéal antique, qu'une démonstration de force brute. Il fut, par cette exigence, le premier à développer la notion de sculpture du corps (body building) qui devint un objectif à part entière, distinct des exercices de force musculaire de foire.

Pour ses entrainements, Sandow utilisait des appareillages comportant des lanières de caoutchouc élastiques, qui furent par la suite employées pour bien d'autres usages, c'est l'origine du nom commun sandow entré dans la langue française[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Sandow's System of Physical Training
  • (en) Strength and How To Obtain It
  • (en) Body-Building, Strength and Health
  • (en) Life is Movement

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Damien Lesay, Les personnages devenus mots, Belin,‎ 2004, 356 p. (ISBN 2-7011-3658-X), p. 304-305

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]