Essouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Essouk
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Kidal
Cercle Kidal
Maire Sidi Ag Ehaf
élu(e) en 2009[1]
Démographie
Population 2 383 hab. (2009)
Population précédent recensement 1 011 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 8.1 %
Géographie
Coordonnées 18° 46′ N 1° 11′ E / 18.76, 1.1818° 46′ Nord 1° 11′ Est / 18.76, 1.18  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Essouk

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Essouk
Essouk (Mali), gravure rupestre datée de 6000 avant J.-C.
Texte en écriture tifinagh, site des gravures rupestres d'Intédeni près d'Essouk au Mali.

Essouk est une ville et une commune du Mali, dans le cercle et la région de Kidal.

À Essouk se trouve un important site de gravures rupestres, daté de 6000 avant J.-C.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’ancienne capitale de l’Adagh, Tadamakat ("c'est elle, La Mecque") appelée aussi Essouk (le "marché"), le berceau de la civilisation touarègue.

Dans cette cité caravanière de l’époque médiévale, prospère entre le IXe et le XIIe siècle, arrivèrent par vagues successives les Berbères qui ont constitué le fond du peuplement : groupes Lemta et Houara suivis par d’autres, comme les "pasteurs hamites", les Kel Tadamakat, et ceux venus plus tard de Oualata ou du Maroc. Dans ce creuset d’Essouk s’est cristallisée et s'est développée la culture touareg avant d’essaimer à l’intérieur du Mali et dans les contrées voisines du Niger et de l’Algérie.

L'Adagh, au portes d'Essouk abrite de nombreux sites historiques de la préhistoire (paléolithique et néolithique), de l’antiquité, du Moyen Âge, de la Renaissance et enfin des temps modernes. Des outils préhistoriques, gravures et peintures rupestres, écriture lybico-berbère (tifinagh), ossements humains fossiles (homme d'Asselar) etc. ont été mis au jour.

Essouk est aussi l’une des premières portes d’entrée de l’islam en Afrique.

(Texte reproduit avec l'aimable aurtrisation de Kidal Info, le site Internet d'information au nord Mali.)

La tradition orale veut que Bouctou, la fondatrice de Tombouctou, soit originaire d'Essouk.

Culture[modifier | modifier le code]

Les Nuits sahariennes d'Essouk (Festival d'Essouk) ont lieu tous les ans, dans la première quinzaine de janvier.

La commune rurale d'Essouk[modifier | modifier le code]

La commune rurale d'Essouk comprend Tanezruft, Dehedj, Djarhen, Tinazraf, In Tashdayt, Shadjam.

Politique[modifier | modifier le code]

Année Maire élu Parti politique
2004 Mahmoud Ag Ebeg RPM
2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Informations sur les élus », sur Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales,‎ 12 août 2009 (consulté le 18 mars 2010)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]