Eosinopteryx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eosinopteryx est un genre de dinosaure théropode du groupe des Paraves découvert dans la Formation de Tiaojishan (Jurassique supérieur) située dans l'ouest de la province du Liaoning en Chine. Le genre est représenté par une unique espèce, Eosinopteryx brevipenna[1], dont le nom signifie « aile chinoise de l'aube à plumes courtes »[2] en raison de son plumage réduit. Initialement classé parmi les Troodontidés, une réanalyse complète des paraviens basaux a fait sortir Eosinopteryx du groupe Eumaniraptora[3].

E. brevipenna n'est connue que par un seul spécimen, d'une longueur de 30 cm. La morphologie de ce dinosaure à plumes suggère un habitat au sol et une aptitude à courir, le battement des ailes étant malaisé ou inexistant[1].

Description[modifier | modifier le code]

Eosinopteryx brevipenna est connu à partir d'un seul spécimen fossile constitué d'un squelette presque complet d'un individu sub-adulte ou adulte. Cet holotype, répertorié sous le nom YFGP-T5197, est très petit pour un dinosaure non-avien, mesurant environ 30 centimètres de long. Contrairement à la plupart des Troodontidés, le museau est très court, plus court que le diamètre de l'orbite de l'œil. Les ailes ont la même taille que celles de l'Anchiornis huxleyi, espèce apparentée, avec des rémiges primaires plus longues que l'humérus (os supérieur du bras). Une disposition inhabituelle des os des ailes aurait empêché tout mouvement de battement. La queue est très courte par rapport à la plupart des Troodontidés et Dromaeosauridés et, contrairement aux membres de ces groupes, les pieds et leurs phalanges sont très minces, sans griffes fortement incurvées pour la prédation ou l'escalade. De manière inhabituelle, la queue du seul fossile connu ne montre aucun signe de présence de plumes complexes à ailettes (rectrices), et la partie inférieure du tarse et le pied semblent avoir été déplumés, contrairement à beaucoup d'espèces apparentées[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Eosinopteryx signifie « aile chinoise de l'aube », du grec ἠώς [eos] « aube », du latin sinae « chinois » et du grec πτερυξ [pteryx] « aile ». Le nom de l'espèce brevipenna provient des mots latins brevis « court » et penna « plume », et signifie donc « plume courte » et a été donné en raison du plumage réduit du spécimen type de l'espèce[1].

Classification[modifier | modifier le code]

La description originale d'Eosinopteryx le classait comme un troodontidé[1]. Cependant, une analyse phylogénétique des Paraves, menée par Pascal Godefroit et ses collègues suite à la découverte d'Aurornis, un autre dinosaure à plumes de la Formation de Tiaojishan, place Eosinopteryx antérieurement aux Troodontidés, et hors du groupe Eumaniraptora.

Cladogramme, d'après Godefroit et al[3], montrant la position d'Eosinopteryx au sein au groupe des Paraves.
Paraves


Epidendrosaurus



Epidexipteryx





Eosinopteryx


Eumaniraptora

Dromaesauridae




Troodontidae



Avialae






Découverte[modifier | modifier le code]

Le spécimen type a été découvert à Yaolugou, localité du xian de Jianchang. Le fossile a été ensuite acquis par le Yizhou Fossil & Geology Park qui, de même que les auteurs de la description de l'espèce, n'a détecté aucune falsification. La position du spécimen dans la formation géologique n'est pas connue, mais la similitude des sédiments de l'échantillon avec ceux des spécimens d'Anchiornis huxlei et de Xiaotingia zhengi, découverts dans la Formation de Tiaojishan, indique qu'il provient de cette unité lithostratigraphique, datée entre 165 et 153 millions d'années[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Pascal Godefroit, Helena Demuynck, Gareth Dyke, Dongyu Hu, François Escuillié et Philippe Claeys, « Reduced plumage and flight ability of a new Jurassic paravian theropod from China », Nature communications, vol. 4, no 1394,‎ 2013 (liens PubMed? et DOI?)
  2. Yves Miserey, « Les oiseaux sont des dinosaures », sur lefigaro.fr,‎ 23 janvier 2013 (consulté le 1er juin 2013)
  3. a et b (en) Pascal Godefroit, Andrea Cau, Dong-Yu Hu, François Escuillié, Wenhao Wu et Gareth Dyke, « A Jurassic avialan dinosaur from China resolves the early phylogenetic history of birds », Nature, vol. 498, no 7454,‎ 2013, p. 359-362 (lien DOI?).

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Eosinopteryx » (voir la liste des auteurs)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]