Elias van den Broeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fleurs dans un vase, Elias van den Broeck, vers 1690

Elias van den Broeck (vers 1649, Anvers – 1708, Amsterdam)[1] est un peintre néerlandais du siècle d'or, d'origine flamande. Il est connu pour ses peintures de natures mortes, notamment de fleurs et de reptiles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elias van den Broeck est né vers 1649 à Anvers en Belgique.

Il étudie la peinture à Amsterdam auprès de Cornelis Kick en 1665 et auprès de Jan Davidsz. de Heem en 1669 à Utrecht. En 1672, il séjourne en Italie. Il accompagne Jan Davidsz. de Heem à Anvers en 1673 et devient membre de la guilde de Saint-Luc de la ville flamande. Il déménage et s'installe à Amsterdam en 1685, où il demeure jusqu'à sa mort. Il enseigne la peinture des fleurs à son élève Philip van Kouwenbergh.

Il meurt en 1708 à Amsterdam et y est enterré le 6 février 1708.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]