Eglisau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eglisau
Blason de Eglisau
Héraldique
Vue du village d'Eglisau
Vue du village d'Eglisau
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Zurich
District Bülach
Maire Ursula Fehr (UDC)
Code postal 8193
N° OFS 0055
Démographie
Population 4 213 hab. (31 décembre 2010)
Densité 465 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 40″ N 8° 31′ 22″ E / 47.577772, 8.522782 ()47° 34′ 40″ Nord 8° 31′ 22″ Est / 47.577772, 8.522782 ()  
Altitude 355 m
Superficie 906 ha = 9,06 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Zurich

Voir sur la carte administrative du Canton de Zurich
City locator 14.svg
Eglisau

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Eglisau

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Eglisau
Liens
Site web www.eglisau.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Eglisau est une commune suisse du canton de Zurich.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d’Eglisau se situe au bord d’une retenue sur la rive nord du Rhin, dont le barrage est situé à 4 kilomètres en aval, au confluent du Rhin et de la Glatt. Elle a une frontière commune avec le canton de Schaffhouse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les constructions les plus anciennes remontent au XIIIe siècle. Le premier pont érigé sur le Rhin date de 1250.

En 1496 la bourgade fut vendue à Zurich et servit de résidence aux baillis.

Jusqu’au XIXe siècle, Eglisau joua un rôle important dans le commerce international du blé et du sel.

Entre 1916 et 1920, la construction du barrage a fait monter les eaux de 8,5 mètres et nécessité la démolition du pont sur le Rhin, ainsi que des habitations sises au bord du fleuve.

Vue panoramique d'Eglisau

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
Année Habitants
1488 650
1588 860
1634 998
1689 1494
1796 1578
1850 1612
1880 1449
1900 1175
1950 1603
2000 2893
2003 3318
2005 3401
2007 3599
2008 3707
2009 3918
2010 4213
2011 4501
2012 4700

Culture[modifier | modifier le code]

  • Course de bateaux chinois (Drachenboot) le dernier week-end de juin
  • Association Viva Eglisau pour la promotion du village et organisation de manifestations diverses
  • Association de Yodel et de cor des Alpes: Jodelklub Eglisau
  • Galerie d'art Galerie am Platz, ouverte en 1961
  • Musée local dans la Weierbachhaus, ouvert le premier week-end de chaque mois

Économie[modifier | modifier le code]

Si Eglisau n’a longtemps vécu que du commerce et du vignoble, la petite cité au cachet médiéval est devenue un centre industriel régional, abritant notamment le siège du groupe Forbo (fabricant de colles et revêtements de sols), ainsi que la société Stamoïd, filiale du groupe Ferrari. L’entreprise Thurella (embouteillage de boissons sans alcool) a joué un rôle économique important mais a été délocalisée en 2011. À proximité de la localité se trouve également l’Usine hydroélectrique d'Eglisau, aménagée sur la Thur.

Transports[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale réformée (fresques gothiques de la fin du XVe)
  • Untergass (rue basse)
  • Obergass

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Franz Lamprecht, « Eglisau » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 20 avril 2006.