Eckerö

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eckerö
Armoiries
Armoiries
Le M/S Eckerö au port d'Eckerö
Le M/S Eckerö au port d'Eckerö
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
État associé Drapeau d'Åland Îles Åland
Langue(s) parlée(s) unilingue suédois
Démographie
Population 964 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 1,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 13′ N 19° 33′ E / 60.22, 19.55 ()60° 13′ Nord 19° 33′ Est / 60.22, 19.55 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 40 m
Superficie 75 263 ha = 752,63 km2 [2]
· dont terre 751,16 km2 (99,8 %)
· dont eau 1,47 km2 (0,2 %)
Rang superficie (162e / 336)
Rang population (324e / 336)
Histoire
Province historique Åland
Province Åland
Fondation XIVe siècle
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Åland

Voir sur la carte administrative d'Åland
City locator 14.svg
Eckerö

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Eckerö

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Eckerö
Liens
Site web http://www.eckero.aland.fi

Eckerö est une municipalité du territoire d'Åland, territoire finlandais autonome situé en mer Baltique ayant le suédois comme seul langue officielle. À Eckerö, 95 % de la population a pour langue officielle le suédois.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est la commune la plus occidentale du pays, sur une île satellite reliée par une chaussée à l'île principale. Elle compte 7 villages. Elle est bordée à l'est par Hammarland et située à 35 km de la capitale Mariehamn.

Cette position privilégiée en a fait une étape essentielle sur la route postale historique entre la Suède et la Finlande. Une immense maison de la poste et des douanes y a d'ailleurs été construite par Carl Ludwig Engel à Storby, le principal village, en 1828.

La commune est reliée directement à la Suède, au port de Grisselhamn (Commune de Norrtälje). La liaison dure juste deux heures et est opérée par Eckerö Linjen.

La municipalité tire aujourd'hui l'essentiel de ses revenus du tourisme, les touristes étant attirés par une petite église du XIIIe siècle, un des meilleurs taux annuel d'ensoleillement de la mer Baltique, ou simplement la possibilité de se plonger dans la vie typique de petits villages fiers de leurs traditions, où l'Arbre de mai richement décoré se dresse fièrement tout au long de l'année.

Derrière un visage de commune hors du temps, elle bénéficie de la forte croissance économique de l'archipel, tirée par les taxes portuaires des navires, la situation fiscale avantageuse et le commerce en duty-free.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]