Dorothy Masuka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dorothy Masuka est une chanteuse de jazz née à Bulawayo, au Zimbabwe (alors la Rhodésie du Sud), en 1935. Quatrième des sept enfants de sa fratrie, elle est née de l'union d'une mère zoulou et d'un père zambien maître d'hôtel. Elle a suivi sa scolarité dans une école catholique jugée de bonne facture selon les standards de l'éducation noire tolérée. Alors âgée de douze ans, Dorothy est allée s'installer en Afrique du Sud avec sa famille à cause d'une santé fragile.

Ses débuts dans la musique[modifier | modifier le code]

À dix-neuf ans seulement, Dorothy Masuka tournait déjà en Afrique du Sud avec des artistes qu'elle admirait quand elle était encore une petite fille.

L'exil[modifier | modifier le code]

La musique de Dorothy Masuka était populaire en Afrique du Sud dans les années 1950, mais quand ses chansons sont devenues plus graves et politisées, le gouvernement a commencé à l'interroger. Sa chanson "Dr. Malan", mentionnant des lois difficiles, fut bannie et en 1961, sa chanson pour Patrice Lumumba la conduisit à l'exil. Ce dernier dura trente-et-un an au total. La plupart de ses chansons, reprises par de grands artistes tels que Miriam Makeba ou Hugh Masekela, sont écrites en ndebele ou en sindebele.

Un film autobiographique[modifier | modifier le code]

En Août 2011, Dorothy Masuka et Mfundi Vundla, créateur du feuilleton populaire sud-africain Generations, ont confirmé qu'un film sur la vie de Masuka était en préparation. Ce film retracerait le parcours de l'artiste entre 1952 et 1957.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]