Dominion (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dominion (homonymie).
Dominion
jeu de société
Dominion jeu.jpg
{{{licence}}}
Auteur Donald X. Vaccarino
Éditeur Filosofia
Date de 1re édition 2008
Format grande boîte
Mécanisme combinaison
Thème Médiéval
Joueur(s) 2 à 6
Âge à partir de 8 ans
Durée annoncée env. 45 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Non

Dominion est un jeu de cartes évolutif créé par Donald X. Vaccarino, édité par Filosofia en France. Il est sorti en 2008 et a reçu de nombreux prix, tel que le Spiel des Jahres.

Règles du jeu[modifier | modifier le code]

But du jeu[modifier | modifier le code]

Le but du jeu est d'accumuler plus de points de victoire que les autres joueurs.

Matériel[modifier | modifier le code]

La boîte de jeu contient 500 cartes réparties en :

  • cartes Action (de 25 types différents) ;
  • cartes Trésor : Cuivre, Argent, Or ;
  • cartes Victoire : Domaine, Duché, Province ;
  • cartes Malédiction.
Dominion

Mise en place[modifier | modifier le code]

À chaque partie, on installe une réserve constituée de toutes les piles de cartes Trésor, Victoire et Malédiction accompagnées de 10 piles de cartes Actions choisies au hasard parmi les 25 disponibles (chaque partie est donc différente puisque la stratégie dépend des cartes Actions disponibles). Tous les joueurs commencent la partie avec le même deck (paquet de cartes) : 7 cartes Trésor Cuivre et 3 cartes Victoire Domaine, soit 10 cartes. Chaque joueur pioche une main de 5 cartes. La partie peut alors commencer.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Durant son tour, le joueur peut jouer une carte Action puis faire un achat et enfin défausser les cartes inutilisées de sa main. Une carte Action ne se joue pas directement dans la défausse : une fois le tour terminé, toutes les cartes Action jouées vont dans la défausse, mais pas avant. Avec les cartes Trésor en main, il peut acheter n'importe quelle carte de la réserve (Trésor, Victoire, Action). Les cartes Victoire lui permettent de gagner des points de victoire, mais ne servent qu'à la fin du jeu lors du décompte. Durant la partie, ce sont des cartes mortes car sans fonction. Les cartes Trésor permettent d'acheter des cartes ayant un plus grand coût : une carte cuivre vaut 1 pièce, argent 2 pièces et or 3 pièces. Les cartes Actions permettent de faire toute sorte d'actions telles que :

Dominion.jpg
  • piocher une ou plusieurs cartes ;
  • jouer une autre carte Action ;
  • obtenir un achat supplémentaire ;
  • envoyer des malus (cartes Malédiction) aux adversaires ;
  • obtenir des pièces supplémentaires pour le tour ;
  • etc.

À la fin de son tour, le joueur défausse les cartes inutilisées puis pioche une nouvelle main de 5 cartes. Si son deck n'a pas assez de cartes, il mélange sa défausse qui forme alors le nouveau deck. Les cartes précédemment achetées peuvent alors être jouées.

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

La fin de la partie a lieu si le paquet de cartes Victoire Province est fini ou si 3 paquets de la réserve sont finis.

Extensions[modifier | modifier le code]

  • Dominion : l'Intrigue (Intrigue en VO) est sortie en juillet 2009 (VF : août), ajoutant 25 nouvelles cartes Action, permettant d'étendre le jeu d'origine ou de jouer avec cette boîte seule. Elle permet aussi de jouer jusqu'à 6 (en complément du jeu original).
  • Dominion : Rivages (Seaside en VO) est sortie en octobre 2009 (VF : novembre). Contrairement à la précédente extension, celle-ci ne peut se jouer seule : il faut détenir le jeu original ou la première extension (ou les deux) pour jouer avec Rivages. Ce nouveau jeu comprend : 300 cartes, 25 jetons Pièce, 15 jetons Embargo, 1 séparateur pour les cartes, 18 petits plateaux. Certaines des nouvelles cartes Action ont des effets qui durent jusqu'au début du tour suivant.
  • Dominion : Alchimie (Alchemy en VO) sort au printemps 2010. Incluant 12 nouvelles cartes Royaume, cette extension introduit de nouvelles cartes Trésor : les potions. Ces dernières pourront, tout comme les trésors, servir à acheter de nouvelles cartes (que l'on ne peut se procurer sans potion). L'extension contient 150 cartes dont 12 nouvelles cartes Royaume et 16 cartes Potion.
  • Dominion : Prospérité (Prosperity en VO) est sortie en octobre 2010. C'est une extension qui ne peut se jouer seule. Cette extension inclut entre autres une pile de cartes Victoire supplémentaire (Colonie) et une pile de cartes Trésor supplémentaire (Platine).
  • Dominion : Abondance (Cornucopia en VO) est sortie au printemps 2011 (VF : juin). C'est une extension qui ne peut se jouer seule. Plus votre jeu est diversifié, plus vos cartes vous avantagent.
  • Dominion : L'Arrière-Pays (Hinterlands en VO) est sortie fin novembre 2011. La nouveauté sont des cartes qui ont des effets au moment même où elles entrent en votre possession.
  • Dominion : Age des Ténèbres (Dark Ages en VO) est sortie en aout 2012. C'est une grosse extension de 35 cartes qui ajoute de nouvelles cartes de démarrage (les refuges) et de nouvelles cartes pénalisantes (les ruines). L'extension permet entre autre de récupérer des cartes du rebut.
  • Dominion : Guildes (Guilds en VO) est sortie en juin 2013. C'est petite extension de 13 cartes supplémentaires et 25 jetons pièce. Elle permet de stocker des jetons pour payer au juste prix ultérieurement et de surpayer certaines cartes pour obtenir un avantage supplémentaire.

Extension non officielle[modifier | modifier le code]

  • Salvation extension en anglais, disponible sur le site BoardGameGeek depuis 2010, rappelle l'importance de la religion durant le Moyen Age en 24 cartes originales.

Cartes promotionnelles[modifier | modifier le code]

5 cartes hors extension ont été éditées : Marché Noir, Délégué, Cachette, Gouverneur (pour les 10 ans du jeu Puerto Rico) et Walled Village (non édité en Français, pour les 10 ans du jeu Carcassonne).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Fiche du jeu sur le site de l'éditeur

Extension Salvation