Manhattan (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manhattan
jeu de société
Manhattan jeu de société.jpg
{{{licence}}}
Auteur Andreas Seyfarth
Éditeur Ludodélire
Date de 1re édition 1994
Autre éditeur Hans im Glück
Format grande boîte
Mécanisme majorité
Thème construction
Joueur(s) 2 à 4
Âge à partir de 8 ans
Durée annoncée env. 45 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Non

Manhattan est un jeu de société créé par Andreas Seyfarth en 1994 et édité en France par Ludodélire. Le jeu n'est aujourd'hui plus disponible en langue française mais continue à être édité en langue allemande ou anglaise.

Pour 2 à 4 joueurs (4 est préférable), à partir de 8 ans. Compter 30 à 45 minutes.

Le jeu a connu et connaît toujours un grand succès du fait de la simplicité de ses règles et de son caractère très interactif.

Principe général[modifier | modifier le code]

Sur six villes, les joueurs construisent des étages de buildings dans le but de marquer des points. On joue autant de manches que de joueurs.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

Matériel[modifier | modifier le code]

  • un plan de jeu représentant six villes sous la forme de grilles 3x3
  • chaque joueur dispose de 24 morceaux de bâtiments, de 1 à 4 étages.
  • un paquet de cartes indiquant sur lequel des neuf emplacements les joueurs peuvent poser un de leurs bâtiments
  • quatre pions pour marquer les scores

Mise en place[modifier | modifier le code]

Au début de la partie, chaque ville est vide. Les joueurs reçoivent 4 cartes de construction. Le reste des cartes forme une pioche.

Au début de chaque manche, les joueurs, en commençant par le premier joueur de la manche, choisissent les bâtiments qu'ils vont construire. À quatre joueur, chacun joue six bâtiments par manche.

But du jeu[modifier | modifier le code]

Cumuler le plus de points à l'issue de toutes les manches. À la fin d'une manche chacun marque :

  • 1 point pour tout bâtiment dont il possède le sommet
  • 2 points pour toute ville où il est seul majoritaire
  • 3 points s'il possède seul la plus haute tour du jeu

Déroulement[modifier | modifier le code]

À son tour, le joueur pose une carte et construit un bâtiment sur une des six villes à son choix, à l'emplacement indiqué par la carte. Il peut construire :

  • sur un emplacement libre
  • sur un emplacement déjà occupé à condition d'y avoir, après la pose de son morceau de bâtiment, au moins autant d'étages que le joueur qui en possédait le plus auparavant.

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

À la fin, le vainqueur est celui qui a le plus de points.

Variantes[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses variantes dont la plus célèbre, Godzilla, met en jeu un monstre qui détruit les bâtiments.

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]