BoardGameGeek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de BoardGameGeek

URL www.boardgamegeek.com
Type de site Site d'information sur les jeux de société (archivage, avis, nouveautés)
Langue(s) Anglais
Inscription Facultative
Propriétaire Scott Alden
Derk Solko
État actuel En activité

BoardGameGeek (littéralement : fou des jeux de société) est un site anglophone d'information relative aux jeux de société. Un équivalent francophone pourrait être Tric Trac.

Présentation[modifier | modifier le code]

BoardGameGeek offre des nouvelles concernant l'univers des jeux, et possède une base de données de plus de 30 000 jeux (jeux de société au sens large : jeux de tablier, jeux de pions, jeux de cartes, wargames, etc.). Les utilisateurs peuvent facilement ajouter des commentaires, des notes et surtout des ressources supplémentaires : on y trouve donc des traductions officielles ou officieuses de règles, des variantes, etc. Le site rassemble plus de 100 000 utilisateurs, ce qui en fait un lieu incontournable du jeu sur l'internet anglophone. La plupart des utilisateurs enregistrés le sont sous leur véritable nom, l'usage de pseudonyme est minoritaire.

Contenu[modifier | modifier le code]

Le site est essentiellement fréquenté par des anglophones, ce qui explique que le site soit assez anglo-centré. Toutefois, des internautes amateurs de jeux de société de tous les pays enrichissent la base de données. On peut ainsi renseigner le nom local d'un jeu (alias) le plus souvent enregistré sous son nom anglais, ce qui permet de le retrouver plus facilement.

Du fait de l'origine nord-américaine du site, la plupart des jeux qui y sont enregistrés et qui sont parus avant la création du site sont des jeux parus aux États-Unis ou au Canada. On ne trouve que peu de jeux européens anciens. Par exemple, les jeux des grandes marques historiques françaises comme Miro Company, Dujardin ou Jeux Nathan ne sont que peu représentées.

Schéma économique[modifier | modifier le code]

BoardGameGeek tire ses revenus de la publicité. Les internautes qui le souhaitent peuvent envoyer une participation financière. À partir d'une certaine contribution, l'internaute a la possibilité d'inhiber l'affichage des publicités.

Contributions des internautes[modifier | modifier le code]

Chaque utilisateur enregistré peut proposer des images, des liens, des fichiers qui sont soumis à l'approbation par un modérateur. Il est également possible de modifier les textes d'accompagnement des fiches de jeux, d'éditeurs ou d'auteurs, présentées sous forme de pages wiki.

Geeks d'or[modifier | modifier le code]

Depuis 2006, les utilisateurs de BoardGameGeek décernent chaque année les récompenses des geeks d'or.

Catégorie Gagnants 2006 Gagnants 2007 Gagnants 2008 Gagnants 2009 Gagnants 2010 Gagnants 2011 Gagnants 2012
Jeu de l'année Caylus Shogun Agricola Dominion Hansa Teutonica Dominant Species Eclipse
Meilleur jeu pour
joueurs confirmés
Caylus Shogun Agricola Le Havre Hansa Teutonica Dominant Species Eclipse
Meilleur wargame Twilight Struggle Combat Commander : Europe Hannibal : Rome vs. Carthage Combat Commander : Pacific Washington's War A Few Acres Of Snow Sekigahara: The Unification of Japan
Meilleur jeu pour enfants La Nuit des magiciens Zooloretto Chateau Roquefort Sorry ! Sliders Forbidden Island Pyramide d'Animaux - La Grande Aventure King of Tokyo
Meilleur jeu 2 joueurs Twilight Struggle A égalité : BattleLore et
Commands & Colors: Ancients
Hannibal : Rome vs. Carthage Space Hulk (3ème éd) Washington's War A Few Acres Of Snow Android: Netrunner
Meilleur jeu familial Génial Zooloretto Thebes Pandémie Tobago 7 Wonders King of Tokyo
Meilleur party game
(jeu simple et convivial)
Diamant Wits and Wagers Say Anything Time's Up Party Telestrations Dixit Odyssey King of Tokyo
Meilleur jeu de cartes - Caylus Magna Carta Race for the Galaxy Dominion Innovation 7 Wonders Android: Netrunner
Meilleur artwork/présentation - BattleLore Jamaica Space Hulk (3ème éd) War of the Ring Collector's Edition Fortunes de Mer Takenoko

Lien externe[modifier | modifier le code]