District de Diekirch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diekirch (homonymie).
District de Diekirch
Carte du district de Diekirch (en rouge), présentant sa subdivision en cinq cantons
Carte du district de Diekirch (en rouge), présentant sa subdivision en cinq cantons
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Type District
Chef-lieu Diekirch
Date de création 24 février 1843
ISO 3166-2 LU-D
Démographie
Population 83 661 hab. (2014)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Superficie 1 157 km2

Le district de Diekirch est l’un des trois districts du Grand-Duché de Luxembourg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le district de Diekirch est bordé au nord et à l’ouest par les provinces belges de Liège et de Luxembourg, au sud par le district de Luxembourg, au sud-est par le district de Grevenmacher et à l’est par le Land allemand de Rhénanie-Palatinat.

Le district s’étend sur 1 157 km², ce qui fait de lui le plus vaste des trois districts du pays. Sa population est de 77 319 habitants en 2010, soit 67 habitants/km², la densité la plus faible des trois districts.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le district de Diekirch est subdivisé en 5 cantons et 36 communes :

1. Canton de Clervaux :

2. Canton de Diekirch :

3. Canton de Redange :

4. Canton de Vianden :

5. Canton de Wiltz :

Histoire[modifier | modifier le code]

Le district est créé le 24 février 1843[1], comme les deux autres districts actuels.

Le 30 mai 1857, le district perd le canton de Redange qui sert à former le nouveau district de Mersch et le regagne le 4 mai 1867 lors de la dissolution de ce nouveau district.

Au 1er janvier 2012, le canton de Clervaux voit les communes de Heinerscheid et Munshausen dissoutes lors de leur fusion avec la commune de Clervaux, ainsi que celles de Consthum et Hosingen lors de la création de la commune du Parc Hosingen. Le canton de Diekirch voit la commune de Hoscheid dissoute lors de la création de Parc Hosingen, ainsi que celles d’Ermsdorf et Medernach lors de la création de la commune de la Vallée de l'Ernz. Le canton de Wiltz voit les communes de Heiderscheid et Neunhausen dissoutes lors de leur fusion avec la commune d’Esch-sur-Sûre. Le nombre de communes du district passe dès lors de 43 à 36.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mémorial A no 17 », sur legilux.public.lu,‎ 1843, p. 45.