Discussion:Diacre

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives


Encore un article propriétaire. LOL ! Et dans l'orthodoxie ? Stuart Little 25 mar 2004 à 15:24 (CET)

Intro[modifier | modifier le code]

Pourrait-on simplement avoir une courte définition de ce qu'est un diacre, au lieu d'avoir à lire tout l'article et essayer de deviner ?

Est-ce suffisant? amicalement Bigor | tchatche 19 juillet 2007 à 07:12 (CEST)

Une grosse difficulté canonique[modifier | modifier le code]

Les diacres sont des clercs ; or les clercs sont tenus à la chasteté parfaite selon le canon 277 § 1 : " Les clercs sont tenus par l’obligation de garder la continence parfaite et perpétuelle à cause du Royaume des Cieux, et sont donc astreints au célibat, don particulier de Dieu par lequel les ministres sacrés peuvent s’unir plus facilement au Christ avec un cœur sans partage et s’adonner plus librement au service de Dieu et des hommes." ; le canon 288 énumère les obligations auxquelles les diacres ne sont pas tenus : donc a contrario ils sont tenus par le canon 277  : – "Les diacres permanents ne sont pas tenus aux dispositions des can. 284, 285, §§ 3 et 4, 286, 287, § 2, à moins que le droit particulier n’en dispose autrement." (et toutes les lois et dispositions antérieures sont abrogées par le code de 1983). Ceci explique que le diacre marié ne peut pas se remarier en cas de veuvage.

C'est pourquoi j'aimerais savoir sur quelle base juridique se fonde l'affirmation d'un document du CND (Centre national du diaconat) : "l'homme marié ne l'est pas" :
4.1. Mariage et célibat.
Un homme marié peut être ordonné diacre permanent (can. 1042, l ). Celui qui choisit le célibat ne reçoit l'ordina­tion diaconale qu'après s'être engagé publiquement devant Dieu et l'Eglise comme célibataire (can. 1037). Il est tenu de garder la continence parfaite et perpétuelle à cause du Royaume de Dieu (can. 277 § 1); l'homme marié ne l'est pas.

Ou bien ils sont tenus (et il faut appliquer le code), ou bien ils ne sont pas tenus (et il faut rectifier le code ; mais reste à savoir pourquoi).

Moi, je ne suis pas diacre marié, alors je ne suis pas concerné... --Plijno (d) 18 janvier 2011 à 16:45 (CET)

Un éminent canoniste anglophone, Edward Peters, a mis en ligne la thèse qu'il a défendue dans Studia Canonica 39 (2005)147-180. On notera l'historique de la rédaction du texte du canon, qui montre que c'est délibérément qu'on a supprimé la dispense pour les diacres mariés.
http://www.canonlaw.info/a_deacons.htm
Résumé – (Anglais). Une analyse du c. 277 indique que deux obligations distinctes sont imposées aux clercs dans l’Église latine: la continence sexuelle et le célibat. La continence est présentée comme la norme fondamentale. Alors que l’obligation du célibat est mitigée pour les diacres permanents, Peters ne trouve aucun relâchement de la loi pour l’obligation fondamentale de la continence pour eux en droit canonique. Vérifiant cette conclusion, Peters examine les dispositions pio-bénédictines concernant le célibat des clercs et la continence, les normes post-conciliaires par lesquelles le diaconat (permanent) fut restauré en Occident et l’histoire législative des dispositions du Code de 1983 à ce sujet. Il suggère que ces normes maintiennent l’obligation de continence pour les diacres permanents mariés. Peters examine ensuite les quelques arguments de la part d’érudits en faveur du maintien de l’exercise des droits conjugaux par les diacres permanents (principalement des arguments fondés sur le c. 4) et conclut que, bien qu’ils soient potentiellement applicables à ceux ayant reçu les ordres sacrés sans connaître les exigencies du droit en la matière, ils sont insuffisants en soi pour entraîner une modification de l’obligation canonique traditionnelle de la continence répétée au c. 277. Peters invite l’autorité ecclésiastique compétente à articuler en des termes canoniques solides en soi pourquoi l’obligation de la continence ne devrait pas s’appliquer aux diacres permanents mariés ou prendre les moyens nécessaires pour que les programmes de formation des diacres permanents mariés soient conformes à l’exigence de continence cléricale afin que les candidats à l’ordination et leurs épouses puissent prendre une décision éclairée. --Plijno (d) 18 janvier 2011 à 17:33 (CET)
voir aussi : http://caritasveritas.blogspot.com/2010/11/permanent-deacons-are-obliged-obliged.html --Plijno (d) 18 janvier 2011 à 17:59 (CET)
il y a plusieurs raisons de penser que c'est un pétard mouillé, notamment la discussion sur l'intervention possible de l'évêque selon le canon 277, et la cohérence avec ce texte. Bref actuellement c'est une discussion de spécialistes avec un seul spécialiste... ça fait peu pour faire le tour de la question.... 92.162.9.24 (d) 18 janvier 2011 à 18:39 (CET)

Contradiction avec un autre wiki ?[modifier | modifier le code]

On peut voir ici : http://fr.wiktionary.org/wiki/diacre que le diacre "est promu au second rang des ordres sacrés". Ce qui n'est pas le cas sur le wiki auquel correspond cette discussion (http://fr.wikipedia.org/wiki/Diacre). Ce-dernier indique en effet que le diacre "est une personne ayant reçu le premier degré du sacrement de l'ordre". Vérifier les sources et définitions ! --2.12.115.186 (d) 7 octobre 2012 à 15:27 (CEST)

Ca vient certainement de la disparition de l'ordre de sous-diacre en 1972. Avant cette date, le sous-diaconat était le premier des ordres majeurs, et le diaconat le second. Depuis 1972, le diaconat est le premier degré du sacrement de l'ordre. 109.14.116.122 (d) 7 octobre 2012 à 16:32 (CEST)