Denis Riché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Denis Riché, est un nutritionniste français spécialisé dans le sport et est considéré comme un expert de la sphère digestive et de l'immunité. Il est l'un des fondateurs de la revue Sport et Vie et a écrit de nombreux articles et ouvrages dans le domaine de la nutrition sportive.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sportif de haut niveau Denis Riché joue au handball en Nationale 1 de 1978 à 1987. Il est à l'époque le plus jeune gardien opérant en Nationale et participe à plusieurs stages en équipe de France juniors. Parallèlement à cela, il suit des études dans le domaine de la physiologie et de la nutrition à l'université de Jussieu. Après un bac D, un Deug de Biologie et une licence de Biochimie, il suit une maîtrise en Physiologie (option nutrition) puis un DEA de nutrition et enfin un doctorat avec thèse d'État. Il fait son stage dans le service de Médecine du Sport du professeur Creff[1]. Il est par titulaire du diplôme du CESAM « épidémiologie et santé publique » ainsi que du DIU « micronutrition et alimentation-santé » des facultés de Dijon et Clermont-Ferrand. Il enseigne au sein du DIU de Dijon depuis 2003 ainsi qu'à l'UER STAPS de Font-Romeu entre 2007 et 2010. et dans le cadre des formations continues de l'Institut économique de Montréal (IEDM).

En 1990, il co-fonde le magazine Sport et Vie et publie son premier ouvrage de nutritionsportive, Équilibre nutritionnel des sports d'endurance.

Devenant alors connu dans le monde du sport de haut-niveau[2], il accompagne dans leur suivi nutritionnel, des personnalités comme les cyclistes de l’équipe Festina (jusqu'en 1997), Charly Mottet, Marie-José Pérec[3], Carole Merle ou les joueurs de l'équipe de football de Chelsea FC[4]. Bien que ces dernières années, il se soit plus dirigé vers la recherche dans des branches de la nutrition moins classiques et plus controversées[réf. nécessaire], il continue à accompagner de nombreux sportifs de haut niveau, tels que Nicolas Reynes (champion de France Funboard 2008) ou encore les cyclistes de l’équipe Cofidis.

Il est considéré comme le spécialiste français de la micronutrition et en particulier de ses applications dans le champ de la performance sportive[5]. Cette discipline reste néanmoins sujet à caution et se voit parfois qualifiée de pseudo-science[6] bien qu'elle dispose d'une certaine reconnaissance universitaire. Son livre le plus connu, Guide nutritionnel des sports d'endurance (1994) a fait cependant partie de la bibliographie de référence du comité international olympique (1992-2002)[7]. Il a piloté une commission ministérielle sur le thème « complémentation et suivi biologique du sportif » entre juin et septembre 2009.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Équilibre alimentaire et sports d'endurance, Vigot, 1990 (ISBN 9782711411511)
  • Guide nutritionnel des sports d'endurance, Vigot, 1998 (ISBN 2711412067)
  • L'Alimentation Du Sportif En 80 Questions, Vigot, 1998 (ISBN 9782711413782)
  • Diététique et micronutrition du sportif (avec Didier Chos), Vigot, 2001 (ISBN 2711414531)
  • Micronutrition, santé et performance (avec Didier Chos), De Boeck, 2008 (ISBN 2804152359)
  • Micronutrition, alimentation, santé et exercice, De Boeck, 2008 (ISBN 9782804152352)
  • 20 ans de recherche en micronutrition du sport et de la vie K.Sport, 2010 (ISBN 2919258001)
  • Ne nourissez plus votre douleur. Micronutrition et fibromyalgie, De Boeck, 2012 (ISBN 9782804175702)
  • Ces aliments qui nous veulent du bien, Les Editions de la Boétie, 2014 (ISBN 2368650261)

Notes et références[modifier | modifier le code]