deCODE Genetics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

64° 08′ 08″ N 21° 56′ 45″ O / 64.13556, -21.94583 ()

deCODE Genetics (Íslensk erfðagreining en Islandais) NASDAQ : DCGN est une compagnie biopharmaceutique basée à Reykjavik. La compagnie applique ses découvertes en génétique à la création de médicaments. Elle a réussi à isoler des gènes responsables de maladies telles que certaines schizophrénies ou cancers.

L'isolation de gènes permet le développement de médicaments. Des études cliniques sont en cours pour des médicaments contre l'artériosclérose et l'asthme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1996 par le chercheur Kári Stefánsson pour cartographier le génome, a société finlandaise Decode Genetics a réussi à isoler celui de certaines schizophrénies ou cancers, puis identifié une mutation génétique protégeant de la maladie d'Alzheimer[1].

A la fin des années 1990, des sociétés de biotechnologies (Amgen, Genentech, Decode Genetics, Genset, Transgene) sont devenues célèbres grâce à une devenues célèbres grâce à une attrait pour les capitalisations boursières des jeunes sociétés sans équivalent dans l'histoire, qui finit en krach.

Avec l'aide du laboratoire pharmaceutique suisse Hoffmann-La Roche, DeCODE Genetics a persuadé le gouvernement islandais de lui louer 12 ans l'accès aux données génétique d'un pays à la population génétiquement très homogène[2], où l'État civil est soigneusement tenu, depuis la création en 1746 du Tabellverket chez le voisin suédois[3]. La Cour suprême islandaise annule ce contrat en 2003[4]. Decode Genetics sera rachetée par Amgen en décembre 2012, après avoir accumulé un demi-milliard de dollars de pertes depuis sa création, sans être parvenue à la rentabilité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Découverte d'une mutation génétique qui protégerait d'Alzheimer", dans La Tribune de Genève du 13.07.2012 [1]
  2. "ISLANDE : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT, UNE SYMBIOSE RÉUSSIE", rapport du Sénat français [2]
  3. "Généalogie et génétique: tout savoir sur nos origines", par Gilbert Charles, dans L'Express du 15/06/2006 [3]
  4. "An analysis of the Icelandic Supreme Court judgement on the Health Sector Database Act", par le Dr Renate Gertz [4]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • 23andMe, une autre société du secteur

Liens externes[modifier | modifier le code]