Genentech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Genentech, Inc.

Description de l'image  Genentech logo.gif.
Création 1976
Slogan In business for life
Siège social Drapeau des États-Unis South San Francisco, Californie (États-Unis)
Activité biotechnologie
Produits Activase/Cathflo, Nutropin, Pulmozyme, Rituxan, Herceptin, TNKase, Xolair, Raptiva, Avastin, Tarceva, Lucentis
Effectif 10 560 (2007)
Site web www.gene.com
Chiffre d’affaires en augmentation$2,113 milliards USD (2006)

Genentech, Inc. (NYSE : DNA), est l'acronyme de Genetic Engineering Technology, Inc.. La société est un leader international dans le domaine de la biotechnologie. L'entreprise fut fondée en 1976 par Robert A. Swanson, un jeune investisseur, et le biochimiste Dr Herbert W. Boyer. La fondation de l'entreprise est reconnue comme la création de l'industrie biotechnologique.

Le Dr Herbert W. Boyer était reconnu mondialement pour ses travaux basés sur l'ADN recombinant. Avec son collègue de l'époque, le Dr Cohen, ils firent l'invention d'une technique qui permet le transfert de gènes d'un organisme à un autre. À l'aide de cette invention, il est désormais possible de produire des protéines recombinantes à grande échelle. Aujourd'hui, cette technique de clonage est combinée à d'autres techniques mises au point par Genentech en vue de produire des médicaments de très haute technologie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors des années 1990, Genentech fait partie des sociétés devenues célèbres grâce à une attrait pour les capitalisations boursières des jeunes sociétés sans équivalent dans l'histoire, qui finit en krach, phénomène touchant aussi des nombreuses petites sociétés de Internet, et des Sociétés minières junior, cotées à la Bourse de Vancouver ou de Toronto sans avoir encore extrait une seule tonne de minerai. En 2007, Genentech emploie plus de 10 000 personnes.

En 2009, après plusieurs mois de négociations, Genentech a été racheté par le laboratoire Roche pour 43 milliards de dollars[1]. Genentech était déjà détenu à 55 % par Roche et commercialisait certaines de ses molécules en partenariat avec Roche.

Dates de lancement des principaux produits développés par Genentech[modifier | modifier le code]

  • 1982 - Insuline humaine - Premier produit d'ordre biologique approuvée au monde (vendue à Eli Lilly)
  • 1985 - Protropin® (somatrem) - Hormone de croissance pour enfant avec déficience hormonale.
  • 1987 - Activase® (activateur du 'recombinant tissue plasminogen')- Dissout les caillots sanguins chez les patients atteints d'infarctus du myocarde. Traite aussi les crise cardiaque non hémoragique.
  • 1990 - Actimmune® (interferon gamma 1b) - molécule vendue à Intermune.
  • 1993 - Nutropin® (recombinant somatropin) - Hormone de croissance pour enfants et adultes avant transplantation rénale.
  • 1994 - Pulmozyme® (dornase alfa) - ADN recombinant pour le traitement de la mucoviscidose.
  • 1997 - Rituxan® (rituximab) - Traitement pour type spécifique de lymphomes (cancer).
  • 1998 - Herceptin® (trastuzumab) - Traitement du cancer du sein chez les patients(es) dont le gène HER2 est impliqué.
  • 2000 - TNKase® (tenecteplase) - "Clot-busting" traitement de l'infarctus du myocarde.
  • 2003 - Xolair® (omalizumab) - Traitement de l'asthme.
  • 2003 - Raptiva® (efalizumab) - Anticorps qui désactive les cellules T et freine le développement de psoriasis.
  • 2004 - Avastin® (bevacizumab) - Anticorps monoclonaux Anti-VEGF pour le traitement du cancer du colon et du rectum.
  • 2004 - Tarceva® (erlotinib) - Traitement contre le cancer du poumon et du pancréas.
  • 2006 - Lucentis® (ranibizumab injection) - Médicament ayant l'autorisation de mise sur le marché en Europe pour le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge.
  • 2012 - Erivedge® (Vismodégib) - Inhibiteur systémique de la voie hedgehog autorisé aux États-Unis pour le traitement des carcinomes basocellulaires échappant au traitement chirurgical ou à la radiothérapie, chez l'adulte.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

En 2006, le magazine Fortune a nommé Genentech le meilleur endroit pour travailler aux États-Unis. En 2007, l'entreprise fut nommée deuxième, après Google.

Siège[modifier | modifier le code]

Le campus principal de Genentech est situé à South San Francisco en Californie. Ce campus est directement situé sur la rive de la baie de San Francisco et compte plus de 30 immeubles. Genentech possède aussi des centres de production à Vacaville (Californie) et Oceanside (Californie). De plus, de nouveaux centres de production sont en construction à Hillsboro (Oregon) et à Singapour.

Références[modifier | modifier le code]

« Corporate Chronology », Genentech Inc. (consulté le 30 mai 2005)

  1. Rachat de Genetech par Roche au 26 mars 2009 sur le site Romandie news

Liens externes[modifier | modifier le code]