Comté de Kings (Île-du-Prince-Édouard)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 15′ N 62° 30′ O / 46.25, -62.5

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Comté de Kings.
Comté de Kings
Kings County
Drapeau de Comté de Kings
Drapeau
Localisation du Comté de Kings dans l'Île-du-Prince-Édouard.
Localisation du Comté de Kings dans l'Île-du-Prince-Édouard.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Île-du-Prince-Édouard
Villes et municipalités Georgetown, Montague, Souris
Paroisses St. Patrick's, East, St. George's, St. Andrew's
Cantons et royalties Kings Royalty, Lot 38, Lot 39, Lot 40, Lot 41, Lot 42, Lot 43, Lot 44, Lot 45, Lot 46, Lot 47, Lot 51, Lot 52, Lot 53, Lot 54, Lot 55, Lot 56, Lot 59, Lot 61, Lot 63, Lot 64, Lot 66
Comtés adjacents Queens (Ouest)
Démographie
Population 17 990 hab.[1] (2011)
Densité 11 hab./km2
Salaire moyen[2] 36 407
Géographie
Superficie 168 435 ha = 1 684,35 km2

Le Comté de Kings est un des trois comtés de l'Île-du-Prince-Édouard qui se retrouve dans la partie Est de l'île.

Le comté a été nommé par Samuel Holland en 1765 pour le Roi George III (1738-1820). Le siège du comté de Kings est Georgetown (population de 2011 est 718). Sa plus grande ville est Montague (population de 2011 est 5,134).

C'est le comté de la province le plus petit, le plus rural et le moins populeux. Le comté de Kings est moins dépendant de l'agriculture comparée aux deux autres comtés, mais est très dépendant de la pêche et l'industrie forestière. De grandes parties du comté sont toujours boisées et a la scierie la plus grosse de la province. L'autre industrie, à part du bois et des fermes industrielles, est un petit chantier naval, bien qu'il y ait de petites manufactures établies dans les dernières années.

En 2008, le comté de Kings était la région avec le deuxième plus haut taux d'obésité au Canada[3].

Population[modifier | modifier le code]

Communautés[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Selon le recensement de StatCan
  2. Moyenne des revenus des ménages
  3. [1]Prévalence de l’obésité autodéclarée, sujets âgés de 18 ans et plus, 2007-2008 : dix régions sanitaires dans lesquelles la prévalence de l’obésité est la plus faible ou la plus forte (figure 5 du rapport)
  4. (en) « Statistique Canada - Profil du recensement de 2011 - Comté de Kings (Île-du-Prince-Édouard) » (consulté le 15 août 2012)
  5. a et b (en) « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Comté de Kings (Île-du-Prince-Édouard) » (consulté le 25 août 2012)