Cloche de navire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cloche sur le trois mâts carré Duchesse Anne.

Une cloche de navire est habituellement faite de bronze, et a souvent le nom du navire gravé sur elle. La cloche aujourd'hui est placée sur le gaillard d'avant, sa présence est indispensable de par le règlement international pour prévenir les abordages en mer (règle 35 g) signaux sonores par visibilité réduite)[1]. Son usage le plus courant est de transmettre à la passerelle l'information concernant le nombre de maillons de chaîne de mouillage à l'eau, ou de signaler que l'ancre est dérapée. Le cordage servant à sa manipulation se nomme corde.

Légende[modifier | modifier le code]

Une légende raconte qu'il y a eu un arrangement entre bosco (et ses matelots) et le cuisinier, les hommes de pont allumaient le feu le matin pour le cuisinier, ceci lui permettant de se lever un peu plus tard, en contrepartie, le cuisinier prenait en charge le nettoyage de la cloche.

Nom du navire[modifier | modifier le code]

Le nom du navire est traditionnellement gravé sur la surface de la cloche, souvent avec l'année à laquelle le navire a été lancé. Parfois (surtout sur les navires plus modernes), la cloche porte également le nom du chantier naval qui a construit le bateau. Si le nom d'un navire a changé, la tradition maritime veut que le navire garde la cloche originale portant le nom initial du navire. La cloche d'un navire est un bien précieux quand un navire a coulé. C'est souvent le seul moyen d'identifier correctement l'épave.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]